Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

TRICASTIN, suite & pas fin

Publié le 15 Juillet 2008 par Thierry BILLET in Environnement


Réagissant au contenu de la fuite du 8 juillet, Bruno Chareyron, responsable du laboratoire de la Criirad, procède au calcul suivant pour tenter d’évaluer l’intensité de la radioactivité de la fuite, qui se mesure en becquerel :

«8 grammes par litre d’uranium, cela fait quand même beaucoup. C’est environ 200.000 becquerels par litre, soit nettement plus que la limite réglementaire de 50.000 becquerels par litre,pour l’usine de Socatri.

Au total, sur environ 6m3 d’uranium rejetés,

cela représente plus d’un milliard de becquerels, soit beaucoup plus que leur limite annuelle réglementaire de 72 millions de becquerels.»

AREVA affirme que l'uranium relargué dans la nappe phréatique est de l'uranium non enrichi.

Mais cette fuite a permis de localiser un "pic" de pollution radioactive sur l'un des points mesurés suite à la fuite, pic qui ne peut s'expliquer par celle-ci...

A chaque fois qu'on lève un pan du voile secret qui occulte l'activité nucléaire, on découvre de nouvelles cachoteries de la part d'AREVA...