Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Tunnel du FREJUS


Je découvre à l'occasion d'une rencontre avec les associations de défense de l'environnement de la SAVOIE  l'incroyable histoire de la galerie de sécurité du Tunnel du FREJUS.

Le Tunnel du FREJUS a un seul tube bi directionnel.

Il faut donc construire une galerie de sécurité pour que les usagers puissent sauver leur vie en cas d'incendie en sortant de cette galerie et en trouvant secours dans une galerie pressurisée à l'abri des flammes et surout des gaz toxiques.

De là ils peuvent être évacués.

On sait que lutter contre un incendie de camion dans un tunnel est peine perdue : trop de chaleur, trop vite et des fumées incontrôlables.

Tout le monde est donc d'accord pour une galerie de sécurité qui fait en général de l'ordre de 3 mètres de diamètre.

Sauf qu'au FREJUS, sur l'initiative des italiens, la galerie de sécurité fera 8,70 mètres !

Soit plus que la galerie de circulation du tunnel du MONT BLANC qui fait 7 mètres !

Une galerie de sécurité plus grande qu'une galerie de circulation...

La plaisanterie est grosse : au prochain accident dans le tunnel du FREJUS on décidera de transformer la galerie de sécurité en galerie de circulation pour que le tunnel ne soit plus aussi dangereux puisqu'il aura deux galeries séparées unidirectionnelles...

Malgré des réactions négatives par centaines contre ce qui apparaît comme un "faux nez" évident : construire une seconde galerie de circulation en prenant prétexte d'un surdimensionnement de la galerie de sécurité, l'Etat persiste et signe. Le préfet vient de signer la déclaration d'utilité publique...en jurant ses grands dieux que jamais on ne transformerait la galerie en tube de circulation. Sauf que son successeur qui l'autorisera  ne sera pas tenu par ses déclarations vertueuses.

Comme le préfet de la HAUTE SAVOIE en 2005 s'assoit sur les engagements du préfet de 1991 qui avait promis une nouvelle enquête publique sur le tunnel du MONT SION de l'autoroute A 41 si l'Etat décidait de construire un second tube, le préfet de la SAVOIE de deux mil...(indiquez ici la date de la prochaine catastrophe majeure dans un tunnel routier alpin). ne tiendra pas compte de celle du préfet de 2008. Ainsi va la perte de confiance dans la parole de l'Etat, pourtant réputé indivisible et dans la continuité de ses engagements.

On nous rabâche les oreilles avec le Grenelle Environnement et on continue de faire n'importe quoi en matière de transports routiers de marchandises. L'argent public dépensé pour cette galerie surdimensionnée fera défaut pour le financement du LYON > TURIN ferroviaire pour les  marchandises.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :