Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

OGM, il faut un débat politique !

Dominique VOYNET vient de rendre publique cette déclaration après l'arrêt de la Cour de Cassation; mais le problème n'est pas juridique, il est politique. A quoi sert d'invoquer à tout bout de champ le principe de précaution si on ne l'applique pas aux OGM ?


La Cour de Cassation vient de rendre définitive la condamnation frappant José Bové, Noël Mamère et plusieurs faucheurs volontaires.

Cette mauvaise nouvelle est la déplorable conséquence de la stratégie de pourrissement choisie, depuis cinq ans, par le gouvernement français.

Depuis 2002, aucun débat public, y compris dans l'enceinte du Parlement, n'a pu avoir lieu sur cette question. Les ministres successifs de l'Agriculture se sont comportés en avocats des seuls intérêts des firmes semencières, et ont persisté à ne pas entendre l'opposition de la société française. La directive européenne 2001-18 n'est toujours pas transposée en droit national, laissant la France exposée à de lourdes sanctions financières pour le non respect de ses engagements.

Je suis indignée que les faucheurs volontaires paient aujourd'hui le prix des manoeuvres et des bricolages du gouvernement. Je leur dis à nouveau mon entière solidarité et mon soutien dans les épreuves qui les attendent. La lutte contre les OGM doit être poursuivie : avec les Verts, avec les faucheurs volontaires, je continuerai d'y prendre toute ma part.

Dominique VOYNET

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :