Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

L'affire de PORNIC et la grève des magistrats

6 Février 2011 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #C'est personnel

SYNDICAT DES AVOCATS DE FRANCE
 
 
 
 
Mon syndicat, le syndicat des avocats de France, a publié le communiqué ci-après sur les déclarations scandaleuses de SARKOZY à propos de l'abominable crime de PORNIC. J'espère que les magistrats seront nombreux, à ANNECY et dans toute la FRANCE, pour reporter toutes les audiences de la semaine prochaine. Les propos du Chef de l'Etat sont une atteinte grave à la séparation des pouvoirs. La démagogie sécuritaire sert la soupe au Front National. Les responsables de l'UMP ne sont ils pas capables de le comprendre ?
 
Le président de la République  est garant  de l’indépendance de l’autorité judiciaire !
 
L’horreur de l’affaire criminelle de Pornic met abruptement en lumière la dramatique situation de la Justice en France.
 
La gravité du moment et le respect dû à la victime et à ses proches, exigent que les pouvoirs publics assument enfin les conséquences des choix opérés ces dernières années, sans rechercher des boucs émissaires pour se dédouaner de leur responsabilité.
 
Le SAF dénonce le mensonge du Chef de l’Etat consistant à faire croire que l’Autorité judiciaire aurait pu éviter le drame.
 
Il est en outre parfaitement indigne de travestir les faits pour exploiter politiquement l’émotion suscitée par cette tragédie.
 
Depuis des années, tous les professionnels de la justice et leurs syndicats dénoncent le manque de moyen et de personnel.
 
Le service de l’application des peines du Tribunal de Grande Instance de Nantes  avait alerté, à maintes reprises, le ministère de la Justice sur sa situation particulièrement difficile. Ces alertes n’ont pas été entendues par les pouvoirs publics.
 
La frénésie législative et répressive, dénoncée par le SAF comme relevant du seul traitement spectaculaire des questions de délinquance, s’accompagne d’une constante diminution des moyens matériels et humains ne  permettant pas un suivi  cohérent des décisions rendues.
 
Les avocats du SAF sont naturellement aux côtés des magistrats et fonctionnaires, pour dire leur indignation commune.
 
Le SAF rappelle que « le président de la République est garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire » art 64 de la Constitution. Son rôle n’est pas de la fragiliser.
 
Le SAF appelle les avocats à manifester le 10 février 2011, à 14 heures devant le Palais de justice de Nantes, aux côtés des autres professionnels de la Justice ou à se joindre à toutes initiatives locales.
 
Paris, le 5 février 2011

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :