Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Le livre noir du libéralisme, Pierre LAROUTUROU

Publié le 28 Juillet 2010 par Thierry BILLET in C'est personnel

Le livre de Pierre LAROUTUROU est "daté".  

Ecrit en 2007, il prévoyait la crise des subprimes à venir et rappelait les déclarations du candidat SARKOZY lors de la campagne présidentielle fixant comme priorité économique la mise en place des crédits hypotécaires sur le modèle américain. 

En résumé, on prête à des gens susceptibles d'être insolvables, avec une dispense de remboursement pendant deux ans, on se rembourse sur la revente de la maison hypthéquée si ils ne peuvent rembourser, ce qui ne pose pas de problème puisque la croissance de l'immobilier assure une plus value à la revente, et pour "sécuriser" le tout, on revend aux autres établissements bancaires ces crédits problématiques en petits morceaux (la "titrisation") de manière à mutualiser le risque.

LAROUTUROU explique bien que le mythe de la croissance à 3 ou 5% est un espèce de vade mecum pour endormir le citoyen puisqu'on n'a plus atteint ce taux de croissance depuis des lustres : c'est donc un mythe, rien qu'un mythe.

Il faut bien comprendre que l'attractivité de la FRANCE en matière économique est fondée sur une productivité du travail exceptionnelle qui attire massivement les investisseurs étrangers qui s'installent volontiers dans notre pays pour cela. LIBERATION de ce lundi 26 juillet le rappelle en confirmant ces chiffres pour 2009.

Mais cette productivité n'est pas créatrice nette d'emplois : il faut donc continuer de se poser la question de la réduction du temps de travail et de la semaine de quatre jours et investir dans les énergies de demain et l'adaptation au changement climatique pour créer de l'emploi non délocalisable dans l'isolation thermique des logements.

LAROUTUROU, alors membre de la commission économie du PS, raconte quelques anecdotes affligeantes sur le fonctionnement interne du Parti, son incurie programmatique et son faible investissement européen, qui l'ont finalement amené à quitter le PS et à rejoindre EUROPE ECOLOGIE pour les Régionales. Espérons qu'il n'y sera pas également déçu.