Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Loi littoral, le dernier coup fourré en date de ce soir

Publié le 15 Juin 2010 par Thierry BILLET in Environnement

 

Vous vous souvenez que l'ASSEMBLEE NATIONALE avait voté un texte qui rétablissait l'intégralité de la loi LITTORAL sur les lacs à l'initiative de MM. SADDIER & BIGNON.

 

Nous pensions que la messe était dite et M. HERISSON avait juré ses grands dieux en conseil municipal d'ANNECY que l'affaire était entendue, et la hache de guerre enterrée : la loi littoral était rétablie dans sa version originelle; elle s'appliquait donc sur tout le territoire des communes riveraines des lacs, y compris les parties du territoire qui ne voyaient pas le lac.

 

Et voilà que j'apprends que la Commission mixte paritaire entre le Sénat et l'Assemblée est saisie d'un nouvel amendement sénatorial qui limiterait l'application de la loi LITTORAL à la ligne de crête. La commission se réunit DEMAIN !

 

Ne confondez pas cette limite de la ligne de crête avec celle que nous réclamons pour la définition des espaces proches du rivage au nom du principe de la covisibilité depuis le lac !

 

Il s'agit là du champ d'application de la loi LITTORAL elle-même qui s'applique sur tout le territoire communal des communes riveraines du lac. Si la loi LITTORAL ne s'applique que jusqu'à la ligne de crête, les espaces proches du rivage ne pourront pas s'appliquer jusqu'à cette limite maximale ! 

 

Pourquoi ce nouvel amendement ? A qui profiterait il  immédiatement ?

 

A M. CECCON, entrepreneur de bâtiment de son état, carrier à titre complémentaire, récent récipiendaire de la légion d'honneur, et promeneur de touristes sur le lac.

Carrier avez vous dit... Cela ne vous rappelle rien ?

La carrière d'ANNECY LE VIEUX est exploitée par qui ?

Elle est sur le territoire d'ANNECY LE VIEUX, mais au-delà de la ligne de crête., sur la route de THONES, en face de DUINGT... Alors si cet amendement est présenté,  à qui M. CECCON doit-il envoyer ses remerciements ? Qui a eu l'idée de cet amendement qui permettrait à M. CECCON de relancer l'arasement de la montagne ?

 

Si vous ne les avez pas encore regardées, visionnez ces vidéos parfaitement explicites et leurs interviews de MM. ACCOYER & HERISSON :

Loi littoral, rafraichissez vous la mémoire (1)

Loi littoral, rafraichissez vous la mémoire (2)

 

Il ne reste plus qu'à espérer que les parlementaires ne céderont pas à cet ultime assaut de la ringardise écologique et de la vengeance politique.

Bien entendu, M. HERISSON est totalement étranger à ce nouvel amendement sénatorial.Il n'a rien à voir avec cela, il est d'ailleurs tenu à l'écart de tout ce qui concerne les dispositions applicables au lac d'ANNECY, et il paraît qu'il était en voyage le jour où cela a été discuté...
Bien entendu, M. ACCOYER n'a rien à voir non plus avec cela. Il s'étonne qu'il corresponde exactement à ce qu'il souhaite depuis des années publiquement à propos de sa carrière municipale. Il considére qu'il s'agit nécessairement d'un mauvais coup de sénateurs qui cherchent à lui nuire en le désignant de facto comme le donneur d'ordres.

Tout ceci est un concours de circonstance et cet amendement a été présenté à l'insu du plein gré de nos deux compères qui ont été tenus à l'écart de cette décision par leurs vilains collègues.

Le Pays des Bisounours disait on en conseil municipal d'ANNECY lors du vote à l'unanimité de la motion proposée par la Ville.

Le bal des faux derches, serait plus approprié.