Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Pôle métropolitain, Bernard ACCOYER au créneau

On connait la franche amitié qui unit Bernard ACCOYER et Martial SADDIER.

Le dernier épisode porte sur le pole métropolitain que M. SADDIER a porté dans le débat à l'Assemblée nationale sur la réforme institutionnelle, taillé sur mesure pour l'axe franco-valdo-genevois.

Pour vous rafraichir la mémoire :

Métropole transfrontalière, une bombe pour la HAUTE SAVOIE

Dans Le DAUPHINE daté du 3 juillet, M. ACCOYER se félicite d'un amendement sénatorial qui empecherait de facto la constitution de ce pole qui couperait le département en deux. De là à penser que M. ACCOYER n'est pas étranger à cet amendement sur mesure dont il annonce qu'il se félicite, il n'y a qu'un pas.

Le problème, c'est que l'initiative de MM. BLANC et SADDIER a été possible parce que le département de la HAUTE SAVOIE n'a aucune stratégie d'aménagement du territoire, ni du reste d'ailleurs à mes yeux (ne parlons pas de la politique des déchets par exemple !).

Et les hommes politiques entreprenants ont horreur du vide...

On a bâti l'A41 et M. ACCOYER l'a voulue plus que n'importe qui d'autre. Mais on n'a mené AUCUNE mesure d'accompagnement comme je l'ai dit des centaines de fois. Maintenant on a une autoroute non rentable qui est un frein à la mise en place d'une liaison ferroviaire  entre ANNECY et GENEVE qui est la seule voie d'avenir; et on n'a aucune stratégie d'accompagnement de cette autoroute qui devait nous amener la félicité, des emplois et  être enfin "le maillon manquant entre l'EUROPE du Sud et l'EUROPE du Nord" (je ne plaisante pas en citant cette phrase tenue par M. ACCOYER lui-même).

Voilà qui s'appelle de la prévision.

Dans le même registre, je me souviens encore de la première réunion publique tenue par M. ACCOYER à propos du SCOT à GRUFFY où il nous expliqua qu'il était contre la création des SCOT, ce truc de plus qui ne servait qu'à gêner les maires auxquels il fallait faire confiance pour élaborer eux-mêmes les documents d'urbanisme... Et je lis qu'il vient de voter un nouveau texte réglementant l'urbanisme commercial qui donne aux SCOT la responsabilité de la mise en cohérence des politiques municipales en ce domaine.

Décidément, toujours un train de retard.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :