Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Réforme territoriale

8 Janvier 2011 , Rédigé par Thierry BILLET

La lettre de l'association des villes moyennes appelle notre attention sur la mise en place courant 2011 d'un maillage territorial complet des intercommunalités. Ce point de la réforme des collectivités territoriales ne pose pas de difficultés particulières : le maintien de 36.000 commune sans moyens est une aberration. Par contre la question de l'élection des conseillers d'agglomération qui doit bien entendu avoir lieu à la proportionnelle et le cumul des mandats de conseillers généraux et de conseillers régionaux sont fermement condamablaes. Le PS s'est engagé à abroger ces dispositions : tant mieux !

 

Voici l'article :

 

Dans un communiqué de presse publié à l’issue du Conseil des ministres du 22 décembre 2010, Philippe Richert, ministre chargé des Collectivités territoriales, rappelle le calendrier et les modalités de mise en œuvre des réformes relatives à l’intercommunalité.

 

Le communiqué de presse insiste sur le triple objectif de la réforme intercommunale : rattacher les dernières communes isolées à des communautés, rationaliser le périmètre des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) existants et supprimer certains syndicats « devenus obsolètes ». La refonte de la carte intercommunale est ainsi présentée comme l’une des mesures essentielles de la loi. Selon Philippe Richert, l’intercommunalité française est « perfectible », certains EPCI à fiscalité propre ayant été « constitués sur des périmètres discutables ». Des instructions ont été adressées aux préfets le 22 décembre, afin de démarrer l’application de la nouvelle carte intercommunale.

 

Le délai de mise en œuvre de ces objectifs se révèle très court puisque c’est avant le 31 décembre 2011 que les préfets devront avoir élaboré, en étroite collaboration avec les élus locaux, un schéma départemental de coopération intercommunale. Ce schéma sera appliqué dès janvier 2012 et devra être achevé au 1er juin 2013 (date à laquelle tout le territoire national doit être couvert par des intercommunalités « cohérentes »). En cas de litige dans la définition du schéma départemental, le préfet jouera un rôle prépondérant. Pour le reste, tout dépendra de la collaboration entre le préfet et la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI). D’où l’importance, pour les élus locaux, de prendre part aux CDCI qui seront constituées d’ici au 16 mars 2011.

Lire la suite

Les grands lacs chauffent

8 Janvier 2011 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Un ami m'envoie les références de cet article du site internet "UNIVERS NATURE" que je ne connaissais pas, à propos du réchauffement des lacs. Bien entendu, le lac d'ANNECY n'échappe pas à ce phénomène.

 

Quoi qu'en pensent les négationnistes du réchauffement climatique global actuellement en cours, la planète se réchauffe et, même s'il est impossible de déterminer la part anthropique, les activités humaines y contribuent et s'en trouvent également perturbées. Un des derniers exemples en date provient d'une étude de la NASA, menée sur la température de 167 lacs d'au moins 500 kilomètres carrés de surface et répartis sur l'ensemble de la planète. En moyenne, la température de ces grands lacs a augmenté en moyenne de 0,45°C par décennie depuis 25 ans.


Menées par satellite durant la période estivale de chaque hémisphère, pour éviter les difficultés de mesures durant les saisons où certains lacs sont recouverts de glace ou masqués par les nuages, les analyses mettent en avant une propension à chauffer plus importante dans l'Est de l'hémisphère Nord. La Sibérie, la Mongolie et le Nord de la Chine sont ainsi particulièrement concernés. Certains lacs s'y sont réchauffés de 1°C en 10 ans, soit plus de deux fois la moyenne mondiale.

 

Si ces valeurs peuvent sembler faibles, nombre d'écosystèmes présentent pourtant un impact déjà identifiable. C'est notamment le cas du Tanganyika, un des plus grands lacs du monde, qui a vu la température de ses eaux s'élever de 0,9°C au cours des dix dernières années. D'une surface légèrement supérieure à la Belgique, pour une profondeur maximale de 1433 m, ce géant voit en conséquence le brassage de ses eaux de surface, avec celles de profondeur, se ralentir, orientant son exceptionnelle production piscicole à la baisse, tandis que des algues nocives pour la faune s'y développent.


Pascal Farcy

 

 

http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4523

Lire la suite

"Faites pousser une ferme près de chez vous !"

6 Janvier 2011 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Je vous ai déjà entretenu des questions stratégiques de maîtrise du foncier.

Par exemple :

SCOT du bassin annécien : quelle méthodologie ?

Ferme de Quincy, incompréhension totale

TERRES DE LIENS a pour objectif de collecter l'épargne des citoyens pour acheter des terres agricoles et les mettre à disposition d'agriculteurs.

Ils ont souscrit 7 millions d'euros jusque maintenant permettant d'acquérir 24 biens et d'installer ou de conforter dans leur exploitation 55 paysans.

Leur site web donne le lieu et le descriptif de cette acquisition.

Faites comme moi, donnez et bénéficiez d'une réduction d'impôts de 66%; soit 17 euros de coût réel pour un don de 50 euros.

Leur nouvelle campagne de souscription est lancée sur le thème

"Faites pousser une ferme près de chez vous !"

www.terredeliens.org/campagne

 

Lire la suite

Covoiturage

5 Janvier 2011 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

M. Edmond LUCA qui milite de manière ardente pour une réorientation de la politique des transports  m'adresse ses voeux.

Il joint cette photographie en forme de clin d'oeil en faveur du covoiturage, une façon de commencer l'année avec le sourire, mais en même temps de rappeler l'ardente obligation que l'accent soit effectivement mis sur les transports publics dans notre département.

 

covoiturage-copie-1.JPG

 

Dans le même ordre d'idées, l'ARDSL interpelle les élus  locaux et régionaux sur la mise en place de transports collectifs ferroviaires pour les matchs de football de l'ETG et notamment le match contre MARSEILLE en Coupe de FRANCE cette semaine. Courrier parfaitement pertinent car ces grandes manifestations sportives devraient être accompagnées de mesures fortes d'incitation au transport par rail et ensuite par bus de la gare d'ANNECY au stade. Il va falloir qu'ETG y pense sérieusement et sollicite les autorités régulatrices de transports collectifs pour proposer une offre alternative à la voiture.

Lire la suite

Cécile Duflot, France Inter et moi...

3 Janvier 2011 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #C'est personnel

Surprise ce matin en écoutant France Inter, quand M. COHEN cite mon nom pour interpeller Cécile DUFLOT sur la "fermeture" d'EUROPE ECOLOGIE LES VERTS, en évoquant le fait que dés qu'une personnalité "déborde", les VERTS ne le supporteraient pas.

Reprenant le raccourci de Dany COHN BENDIT, M. COHEN me présente comme issu du Nouveau Centre, ce qui doit bien faire sourire les adhérents du Nouveau Centre.

Pour plus d'information sur l'expérience annécienne, vous pouvez vous reporter à cet article :

Artisanat et expérience municipale unique

Mais la réponse de Cécile DUFLOT est intéressante.

En substance, elle rappelle que l'écologie politique n'est pas incrustée dans le clivage droite/gauche, même si son histoire politique la renvoie à l'histoire de la gauche.

Elle s'interroge sur "c'est quoi les frontières de la gauche ?" et embraie sur les questions centrales que doivent se poser les écologistes, et cite en premier  lieu comme exemple "qu'est-ce que c'est les services publics ?". Fort pertinente interrogation puisqu'à ANNECY, rien n'est sous-traité au privé.

C'est quoi les frontières de la gauche ?

ANNECY qui n'a rien sous traité au privé ?

Ou toutes ces villes socialistes ou communistes qui ont confié au privé leurs services au public

sans se poser de questions ?

Lire la suite

Penser la justice sociale

3 Janvier 2011 , Rédigé par Thierry BILLET

Excellent article de la revue mensuelle "SCIENCES HUMAINES" autour de son livre "L'esprit de Philadelphie. La justice sociale face au marché total" dans le numéro de décembre 2010.

J'en extrais un passage d'une pertinence rare.

"Le mépris du travail a fait des ravages depuis 20 ans. A gauche, on a prétendu qu'il s'agissait d'une valeur en voie de disparition, et à droite, on a invoqué cette valeur pour réduire l'imposition du capital ! Quant aux pratiques contemporaines de management, elles traitent les hommes comme des ordinateurs programmables. La gestion par indicateurs de performance, la quantification visent toujours à rendre transparent ce qui ne peut l'être totalement. L'homme n'est pas une machine et dans l'accomplissement de son travail, il y a une part irréductible de subjectivité. En la niant, on donne naissance à des institutions pathogènes. La vague de suicides dont on parle beaucoup en ce moment est un symptôme de cette déshumanisation."

Il conclue l'entretien qu'il donne à cet excellent mensuel de la manière suivante :

"L'ultralibéralisme est entré dans une phase comparable aux dernières années du communisme réel : les gouvernants s'y accrochent faute de vision de rechange, mais seule une poignée d'illuminés continuent à y croire. L'avenir n'est pas écrit et le pire n'est pas certain."

Croisons les doigts.

 

Lire la suite

Publications...

2 Janvier 2011 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Un peu de rangement en ce début d'année et je redécouvre le bulletin de l'observatoire des déplacements dans le SILLON ALPIN, rédigé sous l'égide de la coopération métropolitaine du sillon alpin, dont ANNECY est membre. Le n°2 de mars 2010 est une manne de renseignements sur les transports dans l'arc alpin français. Mais les données commentées datent de 2008.

Plus d'infos sur

www.sillon-alpin.fr

Sur le même sujet, la CIPRA a publié un rapport "Les transports face aux changements climatiques" qui est une mine de recommandations et de présentation d'expériences particulièrement utile.

www.cipra.org

La commission européenne, quant à elle, publie au titre de la Direction générale de l'environnement un magazine trimestriel remarquable sur les politiques communautaires en faveur de l'environnement. Le n° de septembre 2010 est consacré au "programme LIFE au secours des papillons et des libellules".

L'abonnement est gratuit, il suffit d'envoyer un courriel à l'adresse suivante :

ec.europa.eu/environment/maillingregistration/main/mailing_reg.cfm

Dans le supplément "semaine verte" sur la biodiversité, l'intervention de Claude BOURGUIGNON est notamment présentée de manière très positive, preuve que la question de la politique agricole commune est aujourd'hui interrogée de l'intérieur par les décideurs européens.

J'ai parlé de M. BOURGUIGNON ici :

Agriculture, une analyse remarquable

Et à propos du "peak oil", je retrouve cet article de Hervé KEMPF dans le MONDE du 24 novembre 2010  : "le pic a eu lieu en 2006". Il annonce que l'Agence internationale de l'énergie dans son rapport annuel intitulé "World energy Outlook 2010" énonce : "La production de pétrole brut se stabilise plus ou moins autour de 68-69 millions de barils/jour à l'horizon 2020, mais ne retrouve jamais le niveau record de 70Mb/J qu'elle a atteint en 2006"...Autrement dit, face à la croissance de la consommation, la crise de l'énergie a déjà commencé.

Cet article vient en écho à : Vers le peak oil

Lire la suite

Les mots pour le pire

1 Janvier 2011 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #C'est personnel

J'emprunte le titre du dernier livre de l'ami Yves PACCALET pour son "dictionnaire énervé de l'écologie" qui vient de paraître en guise d'article pour le 1er janvier 2011.

Rien de très gai, je l'avoue, mais en même temps quel regard joyeux porter sur l'actualité de ce premier dixième anniversaire du XXI° siècle ?

Pendant que les pitres VERGES et DUMAS nous rappellent ce que furent les pires heures du mitterrandisme, l'humanité continue de courir à son déclin avec un enthousiasme qui force l'admiration.

"Je déplore le sort de l'humanité d'être, pour ainsi dire, entre d'aussi mauvaises mains que les siennes" nous rappelle Yves PACCALET, en citant Julien de la Mettrie, philosophe français du XVIII° siècle.

Seule une morale de l'action peut vaincre ce pessimisme de la raison.

Heureusement, ce point de vue, 2011 s'annonce sous les meilleurs auspices : le plan climat énergie de la Ville, la mise en oeuvre du plan d'action du bilan carbone municipal, les groupes de travail "motorisation" au SILA, le nouveau réglement de la pêche sur le lac, le projet "Ville des Alpes de l'année" à préparer pour 2012, la stratégie de prévention de la production de déchets de l'agglo, etc.

Agir, pour ne pas céder à l'aquoibonisme. A quoi bon ? si les chinois et les indiens ont tous une voiture, si les américains continuent de vivre à crédit sur le dos des ouvriers chinois, si ... et si...

Juste l'exemple du colibri, cher à Pierre RAHBI, et mon article du 2 janvier 2007

La morale et le moral du colibri

Bonne année à vous, chers lecteurs, et à tous ceux qui vous sont chers !

Et écoutons ensemble M. Stéphane HESSEL si vous le voulez bien.


 


 



Lire la suite
<< < 1 2 3