Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Première réunion publique de campagne

Publié le 28 Janvier 2008 par Thierry BILLET in Municipales 2008

Première réunion publique de la liste municipale de Jean Luc RIGAUT.
Présentation des candidat(e)s et du cadre général de la politique que nous souhaitons conduire.
Une salle archi pleine d'annéciens ... et non de militants venus de tout le département pour faire nombre en bus...
Et l'image d'une liste diverse et qui assume ses différences autour des thèmes de la fraternité, de l'emploi et de la préservation de l'environnement.
Jean Luc RIGAUT a été particulièrement applaudi quand il a évoqué les HARAS, la loi LITTORAL et l'aménagement des terrains de l'hôpital.
Mais aussi quand il a dévoilé notre projet de tram-train pour l'agglomération et dénoncé la démagogie de Pierre HERISSON qui annonce la gratuité des bus au moment même où il réfute toute augmentation du versement transports.
Les quatre candidats écologistes ont réaffirmé leur volonté de passer à la pratique le plus rapidement possible en faisant de l'écologie un axe transversal des politiques de la Ville.
Je suis personnellement intervenu pour souligner que pour les écologistes, la question de la biodiversité était essentielle, comme témoignage de la richesse d'un milieu, et capacité à s'adapter aux évolutions du monde. Penser globalement, agir localement, la devise des Verts que nous voulons mettre en oeuvre demain à ANNECY.
Les applaudissements de la salle à ces propos illustrent que la mayonnaise est en train de prendre...et que nous allons pouvoir passer rapidement aux travaux pratiques, par exemple avec un éco quartier sur Vallin-Fier comme l'a annoncé Jean Luc RIGAUT.

Quant à Bernard ACCOYER, sans doute fou de colère de la démarche de rassemblement que nous sommes en train de réussir, il a adressé au Dauphiné Libéré un communiqué de presse manuscrit (incroyable mais vrai) pour dénoncer les "écologistes totalitaires" que je représenterais. Après ses déclarations sur les OGM, il persiste et signe dans une posture scientiste à la mode au XIX° siècle, au mépris des évidences du réchauffement climatique.

Entre le passéisme de Bernard ACCOYER et les alliances de Pierre HERISSON avec l'extrême droite, c'est un projet dangereux qu'ils portent pour la Ville et l'agglomération.