Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

"Ecologiste sectaire", dixit Pierre HERISSON

Publié le 29 Janvier 2008 par Thierry BILLET in Municipales 2008

Après Bernard ACCOYER hier me traitant d'"écologiste totalitaire", voici que Pierre HERISSON m'affuble du qualificatif d' "écologiste sectaire" dans le DAUPHINE d'aujourd'hui.

Si je n'ai jamais eu d'atomes crochus avec Bernard ACCOYER, mes relations avec Pierre HERISSON ont toujours été marquées de cordialité et d'un respect réciproque.

On ne peut qu'imputer à une soudaine angoisse le fait d'ainsi me traiter, alors qu'il rappelle à qui veut l'entendre, que j'ai personnellement soutenu le traitement des ordures ménagères de GILLY SUR ISERE à la suite de la catastrophe sanitaire de la dioxine; position peu orthodoxe pour un écologiste sectaire...

Peut être aussi supporte t-il mal que je l'interroge sur sa gestion du SILA et son utilisation électoraliste de ce mandat de président.

Je lui ai envoyé le 23 janvier le message suivant à ce propos :


A l'attention de Pierre HERISSON et Pierre BRUYERE,

Bonjour,

    * J'ai essayé de comprendre le budget activités nautiques à partir des explications données au Conseil.

J'ai bien compris, comme vous l'avez admis, que sans le prêt à taux zéro, le budget n'était pas équilibré.

Par contre, je ne comprends pas en page 6 la dépense de 14 000 euros sur la location pompe qui ne trouve aucune recette correspondante.

Vous n'avez pas répondu à ma question sur la concession : merci de me faire passer la convention signée avec le concessionnaire privé et agréée par nos instances.

Au final, vous n'avez pas donné le coût exact de la cale sèche : pourrez vous me l'indiquer ?

    * De la même manière, sur le budget assainissement, concernant les collecteurs, la démonstration de Pierre BRUYERE était époustouflante.

Mais j'aimerais la lire pour comprendre exactement le cheminement.

Pourriez vous m'adresser une note à ce propos ?


Par exemple, tout le monde ne paie pas la PRE si je ne m'abuse.

    * Sur le tarif redevances, si j'ai bien compris, il faut 10 millions d'euros d'emprunts pour financer les 15 millions d'euros de travaux.


En fonction du nombre de mètres cube vendus, combien cela coûtera t-il en + dans les années à venir de financer cette dette ?

Avez vous chiffré cela ?

Je vous remercie.

Bien cordialement,

Thierry BILLET


Voici la réponse de Pierre HERISSON :

Cher Maître

J'accuse réception de  votre mail du 23/01/08. Les questions que vous posez dans celui-ci nécessitent des réponses détaillées et argumentées que je vous adresserai prochainement dans une note écrite.

Souhaitant ainsi répondre à votre attente, je vous présente, cher Maître, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Le Président

Pierre HERISSON


J'en tire deux conclusions : la convention pour l'utilisation de la pompe à essence  n'est pas signée, ce qui serait un joli cadeau à la Compagnie des bateaux si je ne m'abuse, et les investissements surdimensionnés du SILA coûteront cher les années qui viennent en remboursement d'emprunts qui n'ont pas été chiffrés...

Bien entendu, je vous tiendrai informé fidèlement de la note de Pierre HERISSON.