Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Bernard BOSSON démissionne de son mandat de Maire d'ANNECY

Publié le 5 Janvier 2007 par Thierry BILLET in Municipales 2008

Bernard BOSSON a réuni le groupe de la gauche plurielle au conseil municipal pour nous informer de sa démission de son mandat de maire d'ANNECY dès aujourd'hui 5 janvier 2007.

Le prochain conseil municipal élira le nouveau Maire lorsque le préfet de la HAUTE SAVOIE aura accepté sa démission.

C'est une décision politique importante sur laquelle il faudra revenir sur le plan de la stratégie politique locale, dans le cadre du combat ouvert entre l'UMP et l'UDF sur le département et singulièrement sur l'agglomération, en vue des législatives en 2007 et des municipales en 2008.

Mais, à chaud, il faut d'abord souligner qu'il est suffisamment rare qu'un homme politique abandonne un mandat, qu'il ne se sente pas indispensable au point de ne pas préparer sa succession, pour qu'il faille saluer cette démarche.

Ensuite, l'attachement de la ville à son Maire est patent et donnait à la gestion municipale une connotation consensuelle qui avait été mise à mal récemment par la « bronca » des élus municipaux UMP cornaqués par Bernard ACCOYER, mais qui demeurait prégnante.

Enfin, il faut souligner les qualités humaines de Bernard BOSSON, cette empathie et son respect de l'autre qui font les grands humanistes; la totale transparence du fonctionnement du conseil municipal et la volonté avérée de maintenir un dialogue constructif entre la majorité et l'opposition. Chapeau bas, Monsieur BOSSON !

Je n'ai pas envie ce soir d'en dire plus : il faut d'abord saluer la démarche d'un homme politique responsable qui décide en conscience qu'il a fait son temps au service de sa ville et qui se retire.

Demain, il sera tant de tirer les conséquences politiques de ce retrait qui a été évidemment murement réfléchi et prémédité pour mettre sur orbite le premier adjoint.

La vie ne va pas être toute rose pour Jean Luc RIGAULT pris en tenaille entre les appétits municipaux de Pierre HERISSON pour l'UMP et l'ambition de la gauche et des écologistes de proposer un projet crédible pour la ville du début du XXI° siècle.