Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Non au tourne à gauche de la rue SOMMEILLER !

Publié le 25 Janvier 2007 par Thierry BILLET in Municipales 2008

Je viens seulement d'apprendre le décès d'un vieux monsieur renversé sur le passage piétons de la rue du Président FAVRE au croisement de la rue SOMMEILLER...

L'idée force du plan de circulation d'ANNECY était lumineuse et les VERTS y ont souscrit dès que Bernard BOSSON l'avait présenté : interdire la traversée d'ANNECY d'EST en OUEST en créant un verrou au niveau de la rue SOMMEILLER et de la rue du Président FAVRE.

Plus aucune voiture ne devait traverser ANNECY par le centre ville.

Poussé par je ne sais quel lobby, Bernard BOSSON a partiellement cédé à une traversée d'OUEST en EST qui permet en réalité par la rue SOMMEILLER,la rue du Président FAVRE, la rue de la PAIX et la rue REVON de recommencer à traverser ANNECY par le centre ville.

Je suis intervenu sur ce point à de multiples reprises au Conseil municipal et nous avons obtenu des réponses de circonstances : « après l'ouverture de la voie des haras », « après un comptage du nombre de voitures », « après le bilan des travaux rue Jean Jacques ROUSSEAU », etc.

Nous avons inauguré avec la CFDT de la SIBRA le premier « transport en commun en site propre pas propre » immédiatement après cette réouverture qui pénalise la vitesse de croisière des bus de la SIBRA obligés de faire face à des véhicules qui coupent, sans se soucier des bus, le site propre de la rue SOMMEILLER.

Mais la situation n'a pas évolué : on fait se croiser à cette intersection des deux rues :

  • la piste cyclable dans les deux sens qui emprunte le passage piétons pour traverser la rue SOMMEILLER,

  • des voitures venant de la rue SOMMEILLER dans les deux sens,

  • des piétons venant de quatre directions différentes

  • et le transport en commun en sites propres dans le sens OUEST > EST...

Il n'est pas étonnant qu'un tel drame soit arrivé car un piéton, notamment âgé ne peut regarder dans son dos pour voir arriver des véhicules venant de la Gare.

Il faut revenir au projet initial et rendre le coeur de ville aux transports publics, aux vélos et aux piétons : ce drame doit faire avancer enfin ce dossier.

Le centre ville doit être le lieu des modes doux et collectifs de transports.