Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

66 sur 101

18 Avril 2008 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale


66 voix pour élire Bernard ACCOYER à la première vice présidence de l'agglomération.
Il lui a donc manqué 35 voix sur 101 pour faire le carton plein que la plupart des autres vice présidents ont obtenu lors du vote.

C'est dire la défiance des conseillers communautaires qui ont suivi l'argumentation de Jean Louis Molié, maire adjoint VERTS de CRAN GEVRIER en trois points : M. ACCOYER a critiqué avec tellement de virulence et d'agressivité le bilan du mandat précédent de l'agglomération que l'on ne peut pas considérer qu'il puisse en être à nouveau le premier vice président; d'autant qu'il n'a pas la disponibilité pour assurer un tel mandat compte tenu de ses éminentes fonctions, et qu'il est "écolo incompatible" comme l'a prouvé son attitude dans le débat sur les OGM.

Malgré la procédure de liste bloquée qui a incité des élus à voter pour toute la liste par souci de simplicité, M. ACCOYER a été rayé largement.
Si le Parti socialiste avait présenté une candidature au poste de premier vice président et non contre Jean Luc RIGAUT à la présidence, Bernard ACCOYER aurait eu bien du mal à être élu...

Bernard ACCOYER était absent du conseil, une preuve par l'exemple de la surcharge de son emploi du temps.
Mais pourquoi cumuler de la sorte des mandats aussi prenants ?
Lire la suite

Yann ARTHUS BERTRAND

17 Avril 2008 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Les films de Yann ARTHUS BERTRAND programmés cette semaine salle Pierre LAMY par la Ville d'ANNECY pour la semaine du développement durable sont essentiels à la compréhension des enjeux planétaires de la dégradation de l'environnement.

La pollution est partout comme le prouve la présence de PCB dans le lac le plus pur d'EUROPE.

Un dernier est programmé ce soir : ne le manquez pas si vous n'avez pu venir aux trois premiers.

La grande leçon que je tire de ces films est le coup de chapeau que Yann ARTHUS BERTRAND porte aux acteurs de terrain qui se battent  sur tous le fronts contre la folie de profits à court terme.

Que l'on songe à ces bateaux de pêche chinois au large de la GUINEE BISSAU, véritables antiquités complètement pourries, qui pillent les ressources au large; tandis que le pêcheur guinéen et son filet à mains de 5 mètres de diamètre dans la lagune, accuse les migrants africains chassés par la faim qui se sont installés à côté, de l'absence de poissons... Il n'a jamais vu les chinois en haute mer. Mais demain il se battra peut être contre ses nouveaux voisins. Et  on nous resservira la sempiternelle guerre ethnique africaine sans voir que l'enjeu est d'abord économique et environnemental... comme au KENYA il y a quelques semaines.

ARTHUS BERTRAND vient de signer l'appel contre l'enterrement du Grenelle de l'ENVIRONNEMENT par FILLON & SARKOZY : il est l'un des acteurs de terrain dont il souligne l'importance dans ses films.




Lire la suite

PCB dans le lac, une prochaine réunion de consensus

15 Avril 2008 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale

La Ville d'ANNECY a proposé à M. le Préfet de tenir une réunion de travail sur la question des PCB dans le lac.

Alors que la "publicité" qui est faite sur cette décision préfectorale d'interdire la pêche et la consommation de l'omble chevalier est de nature à sérieusement freiner l'attractivité touristique du lac, il convient d'apporter à ce débat un contenu fondé sur la transparence, sur la recherche d'un consensus tant sur la situation actuelle que sur les solutions à retenir.

M. le Préfet a donné son accord sans délai à cette réunion qui doit associer les représentants de l'Etat, les élus et les associations représentatives de la protection de la nature, des consommateurs, des utilisateurs de bateaux à moteur, et bien entendu des pêcheurs.

Ces derniers ont appelé à une GRENELLE du Lac.

Quand on voit ce qu'est en train de devenir le GRENELLE de l'environnement, il ne nous semble pas que cette appellation fasse florés.

Par contre, la recherche d'un consensus, ne serait-ce que sur le type de PCB ("dioxines like" ou non, niveau de la pollution, etc.) et sur des solutions concertées pour éviter d'aggraver la situation et pour améliorer la qualité de la vie aquatique sur le lac (roselières, vitesse des bateaux, type de motorisation, etc.) est l'objectif de la Ville.

Les invitations devraient partir incessamment.

La rédaction d'un livre blanc pour le lac d'ANNECY serait un excellent instrument de pilotage concerté de ce domaine public exceptionnel.
Lire la suite

L'honneur d'un syndicaliste

12 Avril 2008 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #C'est personnel

L'ami DUSSOLIER, que tous ceux qui le connaissent appellent "Dudu", était propriétaire du restaurant "Frichti Dudu" à NOVEL.

Dudu a arrêté son activité  et pris sa retraite et permis de lancer dans ce même local un restaurant d'application, où travaillaient des travailleurs handicapés.

Pendant presque 4 ans, pas de problème.

Puis en septembre 2007, une première alerte de la part de l'association locataire qui rencontre des difficultés.

Dudu apprend alors que cette première association a sous-loué à une seconde et lui fait payer le prix fort sans lui avoir déclaré cette sous-location.

Et le 19 mars, sans avoir averti quiconque, cette seconde association arrête l'activité, licencie le personnel et Dudu apprend par le DAUPHINE... qu'il serait responsable de cette situation !

Ni le conseil général, ni la Ville d'ANNECY n'ont été informés par l'ADTP de sa décision de fermeture qui met en émoi le quartier de NOVEL et met en cause la moralité de Dudu et sa soif d'argent.

Ulcéré, Dudu m'a appelé pour me raconter son histoire et clamer sa parfaite bonne foi.

Cet ancien syndicaliste, militant actif des droits humains, ne méritait pas d'être ainsi présenté comme un profiteur par une association qui n'a entrepris aucune démarche auprès des pouvoirs publics pour trouver une solution avant de fermer brutalement "les lutins gourmands"...


Lire la suite

PCB dans le Lac, l'émotion grandit.

11 Avril 2008 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

L'émotion suscitée par la pollution des sédiments du Lac par les dioxines et PCB grandit.
C'est légitime lorsque l'on habite auprés d'un lac réputé être le plus pur d'EUROPE.

Face à cette situation, Jean Luc RIGAUT a demandé à Monsieur le préfet de réunir au plus vite un comité de crise associant les services de l'Etat, les collectivités territoriales concernées et les associations de défense de l'environnement et de pêcheurs.

Nous attendons la réponse de M. BILAUT.

Au moment où les incinérateurs sont reconnus comme créateurs d'un excès de cancer sur la décennie 1990-1999 par l'institut national de veille sanitaire...Ce qui relance l'hypothèse de production excessive de dioxines par l'usine de CHAVANOD avant sa mise aux normes comme l'avait rappelé Vincent NOUZILLE dans Le DAUPHINE LIBERE il y a plusieurs mois.

Et où une entreprise comme CROLARD rejette des centaines de litres de gasoil dans l'ISERNON depuis des années, on voit que nous payons fort le prix de cette inconséquence environnementale.

Les AMIS DE LA TERRE invitent à interpeller CROLARD pour que cette entreprise se mette enfin aux normes, ce qui n'est quand même que la moindre des choses. N'hésitez pas à le faire par courriel ou par téléphone. Il faut que cette entreprise sente que la population ne supporte pas de tels procédés.

Car ce gasoil est porteur de PCB...

Si CROLARD le fait encore aujourd'hui, combien l'ont fait hier dans le bassin versant du FIER ? Une petite fuite dans le transformateur, pas de problème, le pyralène n'est pas détecté dans les rejets d'eau pluviale ou d'eaux usées...

Il va falloir maintenant travailler d'arrache pied pour que les médias ne réduisent pas à néant l'image de marque de notre Lac, en prenant des initiatives communes draconiennes en matière de qualité de l'eau sur le Lac et tout le bassin versant du Lac et du FIER.

Nous en reparlerons rapidement.

Lire la suite

Ma planète se meurt...

10 Avril 2008 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Le choix de faire confiance à la compagnie de théatre "Entré de jeu" pour lancer la semaine du développement durable, ce lundi à la salle Pierre Lamy était une incitation à la prise de parole des annéciens sur la question du développement durable.

La troupe joue une petite pièce sur la vie quotidienne d'une famille vue du point de vue de la défense de l'environnement : la lampe halogène qui gaspille l'énergie, le travail qui s'éloigne de la maison nécessitante une troisième voiture, etc.

Puis le public s'exprime sur ce qu'il vient de voir.

On choisit quelques scènes et ensuite les acteurs rejouent la scène jusqu'à ce qu'un spectateur stoppe le jeu, et s'inscrive dans la scène, obligeant les acteurs à improviser une suite sur la base de l'apport du spectateur.

Excellents moments avec ce spectateur qui monta sur scène pour préciser que la télécommande a été inventée pour les paralysés et qu'il faut éteindre tous les appareils en veille qui consomment autant qu'en marche...

Et vous vous les éteignez tous chez vous ?

La semaine se poursuit... la semaine prochaine avec les films de Yann ARTHUS BERTRAND salle Pierre Lamy tous les soirs à 19 heures 30.

Lire la suite

OGM, concours de lâcheté, selon NKM...

9 Avril 2008 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Je relève cet article dans LE MONDE...


"J'en ai marre d'être confrontée à une armée de lâches." Alors qu'elle s'apprête à reprendre sa place sur le banc du gouvernement, mardi 8 avril, pour la fin de la discussion à l'Assemblée nationale du projet de loi sur les OGM, Nathalie Kosciusko-Morizet fait part au Monde de son exaspération.

Le matin, lors de la réunion hebdomadaire des députés UMP, la secrétaire d'Etat à l'écologie a été directement mise en cause après l'adoption de plusieurs amendements proposés par l'opposition. Pour Jean-François Copé, le président du groupe, elle est "à l'origine des problèmes". "Lorsqu'un gouvernement s'en remet à la sagesse de l'Assemblée sur un amendement venant de la gauche, ça veut dire qu'en réalité il l'approuve", estime-t-il.

Depuis que, dans la nuit du mercredi 22 avril, a été adopté un amendement défendu par André Chassaigne (PCF, Puy-de-Dôme) limitant la culture des OGM, les esprits se sont échauffés dans la majorité, au sein de laquelle coexistent deux positions contradictoires.

L'"amendement 252", accusé de "déséquilibrer le texte" par les partisans des OGM, est en fait identique à celui qu'avait soutenu Louis Giscard d'Estaing (UMP, Puy-de-Dôme), sur lequel la secrétaire d'Etat s'en était remis à la "sagesse" de l'Assemblée mais qui avait ensuite été retiré à la demande du rapporteur, Antoine Herth (UMP, Bas-Rhin).

La gauche, elle, n'avait pas retiré le sien, et trois élus de l'UMP ainsi que le député du Nouveau Centre Philippe Folliot avaient joint leurs voix à celles de l'opposition, faisant ainsi basculer la majorité.

"BORLOO, QUAND IL VEUT, IL VIENT"

L'"affaire" a pris de telles proportions qu'elle a occupé la quasi-totalité du petit déjeuner de la majorité du mardi matin. Obligeant François Fillon à un ferme "recadrage" lors de la réunion du groupe, à laquelle Mme Kosciusko-Morizet était absente.

"L'amendement Chassaigne n'aurait pas dû être voté", a précisé le chef du gouvernement, s'engageant à faire en sorte qu'il soit supprimé en deuxième lecture au Sénat. Tour à tour, Jean-Louis Borloo, ministre de l'écologie, et Valérie Pécresse, ministre de la recherche, l'ont approuvé. Et Michel Barnier, ministre de l'agriculture, a pu se féliciter "qu'il y ait une parole du gouvernement unique, vraiment unique".

Fauchée par ses collègues, la secrétaire d'Etat ne décolère pas. "J'appelle chacun à prendre ses responsabilités, répond-elle à ceux qui l'ont mise en cause. Il y a un concours de lâcheté et d'inélégance entre Jean-François Copé, qui essaie de détourner l'attention pour masquer ses propres difficultés au sein du groupe, et Jean-Louis Borloo, qui se contente d'assurer le minimum. Si le travail de préparation préalable avait été fait dans le groupe, cela ne se serait pas produit. Ce n'est pas normal qu'il y ait eu si peu de députés de la majorité en séance. Manifestement, Copé n'arrive pas à tenir le groupe. Quant à Jean-Louis [Borloo], j'attends avec impatience qu'il vienne exprimer la parole unique du gouvernement dans l'Hémicycle. Quand il veut, il vient."

Mme Kosciusko-Morizet a reçu le soutien de Greenpeace et de France Nature Environnement, qui dénoncent le "procès en sorcellerie" instruit contre elle par l'UMP.

Lire la suite

CROLARD continue de polluer l'ISERNON...

8 Avril 2008 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

La société CROLARD, l'autocariste bien connu, continuerait de polluer l'ISERNON, ce ruisseau qui descend du SEMNOZ pour se jeter dans le THIOU au Pont Neuf à ANNECY.

Les associations environnementales viennent de réagir suite à la parution d'un arrêté préfectoral prescrivant des mesures complémentaires de sûreté par cette entreprise.

La société CROLARD est mise en demeure de réaliser sans délai sur son site de la rue de la Césière à SEYNOD un dispositif de pompage et de récupération des eaux pluviales dans les regards pollués par des hydrocarbures et dans le regard du réseau public d’eaux pluviales connecté au réseau interne du site.

Cela me fait penser que l'exercice d'évacuation de la population que Monsieur le Préfet avait promis pour la fin mars 2008 du fait du risque généré par le dépôt pétrolier de VOVRAY n'a pas eu lieu...

Cette zone concentre des industries dangereuses qui nécessitent une attention toute particulière.



Lire la suite

OGM, moins pire ou mieux ?

7 Avril 2008 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Alors que les députés progressistes ont obtenu une modification notable de l'article 1 de la Loi sur les OGM qu'avaient voté les sénateurs, au mépris radical des engagements du Grenelle de l'environnement, je vous propose de vous associer à

L'Appel du « Comité 252 »

Nous, producteurs, agriculteurs, restaurateurs, consommateurs, gastronomes et citoyens, sommes viscéralement attachés aux AOC et labels de qualité qui font la renommée de la France, comme à la protection de l'agriculture conventionnelle et biologique ainsi que des espaces naturels remarquables. L'avenir de ce patrimoine national serait irrémédiablement menacé par les disséminations d'OGM.

Nous nous félicitons de l'adoption par l'Assemblée nationale de l'amendement 252 ajoutant à l'article 1 du projet de loi sur les OGM que ces organismes ne peuvent être cultivés que dans le respect « des structures agricoles, des écosystèmes locaux, et des filières de production et commerciales qualifiées "sans organismes génétiquement modifiés" et en toute transparence ».

Au moment où le président de la République veut faire inscrire notre gastronomie au patrimoine mondial de l’Unesco, il serait inconcevable de faire marche arrière.

Par notre signature, nous demandons solennellement au gouvernement de s'engager à respecter le vote du Parlement et de s'opposer à toute tentative de suppression de l'amendement 252 jusqu'à l'adoption définitive de la loi.

Pour signer l'appel : amendement252@gmail.com

Premiers signataires :
Jean-Marc Ayrault (président du groupe SRC), Jean-Claude Sandrier (président du groupe GDR), André Chassaigne (député du Puy-de-Dôme), Delphine Batho (députée des Deux-Sèvres), Philippe Martin (député du Gers), Alain Bocquet (député du Nord), Jean-Pierre Brard (député de Seine-Saint-Denis), Martine Billard (députée de Paris), Yves Cochet (député de Paris), Jacqueline Fraysse (députée des Hauts-de-Seine), Jean-Paul Lecoq (député de Seine-Maritime), Noël Mamère (député de la Gironde), Germinal Peiro (député de la Dordogne), François Brottes (député de l’Isère), Corinne Erhel (députée des Cotes d’Armor), Jean Gaubert (député des Cotes d’Armor), Frédérique Massat (députée de l’Ariège), Annick Leloch (députée du Finistère), Philippe Tourtelier (député d’Ille-et-Vilaine), Jean-Jack Queyranne (député du Rhône), François de Rugy (député de Loire-Atlantique), Arnaud Montebourg (député de Saône-et-Loire), François Hollande (député de la Corrèze), Marie-Georges Buffet (députée de Seine-Saint-Denis)
Lire la suite

PCB dans les lacs alpins, l'inquiétude

6 Avril 2008 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

La pollution des lacs alpins par les PCB est une source d'inquiétude pour tous.

J'ai vu sur FR3 ce soir qu'un restaurant réputé d'ANNECY a cru pouvoir contourner l'arrêté préfectoral en cuisinant des ombles chevaliers "élevés" dans LA SOMME.

Il se trouve que mon grand père était garde pêche dans ce département. 

Je me revois au bord du chemin du halage et me promenant dans les étangs...

Mais surtout, la SOMME est gravement polluée aux PCB = la pêche y est interdite sur tout son parcours.

Les cours d'eau visés sont la Somme, de Saint-Quentin à l'écluse de Saint-Valéry-sur-Somme, l'Omignon, les Trois Doms, l'Avre depuis Roye jusqu'à sa confluence avec la Somme, l'Ancre depuis Albert jusqu'à sa confluence avec la Somme...

Les ombles chevaliers d'élevage échappent ils à cette pollution ?

Peut-être.

Mais ce qui est certain, c'est que les polluants organiques persistants (POP) dont font partie les PCB et les dioxines ont été méconnus en FRANCE et le sont encore si l'on en juge par le non lieu prononcé dans le dossier de la dioxine produite par l'incinérateur de GILLY SUR ISERE au motif qu'elles ne seraient pas cancérigènes, alors qu'elles figurent comme l'amiante ou le benzo(a)pyrène dans la liste du centre international de recherche sur le cancer.


Nous payons le prix d'années de laxisme et de manque de sérieux.

Mais rassurons nous, tout a changé : le responsable de la Direction régionale de l'industrie et de la recherche de la SAVOIE qui aurait dû contrôler l'usine de GILLY est maintenant responsable de toutes les DRIRE DE FRANCE...

Nous sommes donc entre de bonnes mains...


 

Lire la suite
<< < 1 2 3 > >>