Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

environnement

Un guide pour une bonne politique climatique

23 Juillet 2013 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

 Il existe déjà de nombreuses stratégies dédiées à la neutralité climatique. Sur la voie de la neutralité carbone, les communes et les territoires des Alpes se heurtent à des écueils et identifient des facteurs de réussite. Le guide Alpstar en donne un aperçu

Sensibiliser la population à la mobilité à vélo est un pas en direction de la neutralité climatique dans les Alpes. D'autres mesures sont présentées dans le guide Alpstar.

4458_Alpstar.jpg

Comment pouvons-nous changer nos modes de vie et nos comportements de consommation ? Comment économiser l'énergie, la produire de manière plus responsable et l'utiliser plus efficacement ? Chaque territoire doit se poser lui-même ces questions. Les difficultés et les obstacles sur la voie de la neutralité carbone sont toutefois très similaires dans l'ensemble des Alpes. Les partenaires du projet Espace Alpin Alpstar ont réuni dans un guide succinct des idées pour réussir sur cette voie. La vision de la " neutralité climatique " doit susciter l'adhésion d'un large public et fédérer les différents acteurs et la population. L'initiative doit aussi être bien ancrée dans le territoire et contribuer au renforcement de l'identité locale. Elle doit se fixer des objectifs réalistes et un plan de réalisation très clair avec des étapes bien définies. Les écueils possibles sont les éventuels conflits d'intérêts ou le manque de temps et de moyens financiers. L'engagement des acteurs impliqués doit aussi se poursuivre sur une longue période pour que les objectifs visés puissent être atteints.
Parallèlement aux obstacles et aux facteurs de réussite, le guide présente également plusieurs exemples de bonnes pratiques, par exemple le Plan Climat de l'agglomération grenobloise, et des entretiens avec des personnalités qui ont joué un rôle moteur dans la réussite de ces projets.
Dans le cadre d'Alpstar, les treize partenaires du projet présentent des voies possibles pour réduire efficacement les émissions de CO2 dans les Alpes. Alpstar contribue ainsi à la mise en œuvre du Plan climat de la Convention alpine. CIPRA France est l'un des partenaires du projet, et CIPRA International accompagne le territoire pilote de la vallée du Rhin alpin ainsi que l'association " Ville des Alpes de l'Année ". Alpstar est co-financé de 2011 à 2014 par le programme européen Espace Alpin.
Source et informations complémentaires : http://alpstar-project.eu/ (en)

 

Pdf: Alpstar Guideline Alpstar Guideline (5.2 MB)
Lire la suite

Greenpeace au TRICASTIN

15 Juillet 2013 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

 

Lire la suite

Je veux mon bac bio !

13 Juillet 2013 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

 

Lire la suite

Les sociowattkilleurs !!!

5 Juillet 2013 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Lu sur le blog du "Club climat" d'ANNECY...
Les"sociowattkilleurs", l'équipe des assistantes sociales de la ville d'Annecy, sont prêtes pour aller défendre les couleurs de la France dans le cadre du concours familles à énergie positive. Elles partent ce week-end à Bruxelles pour rencontrer les meilleures équipes de 16 autres pays européens. 
Cette équipe est arrivée première l'année dernière (édition 2011/2012) du département avec 24% d'économies d'énergies en moyenne. 
Armées de leur thermomètre et de leur économiseur d'eau, les sociwattkilleurs sont les tueuses à gage du gaspillage !!!
Plus d'infos sur le Club climat : http://plan-climat-annecy.blogspot.fr/
Lire la suite

Monnaies locales & complémentaires

28 Juin 2013 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Pour comprendre mieux la démarche des monnaies locales et complémentaires, ce petit film de la Région RHONE ALPES est intéressant ou l'expérience de TOULOUSE le "sol violette". Un beau sujet pour le Club climat...

 


Lire la suite

IPER RETRO dans nos lacs

27 Juin 2013 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Rien à voir avec NOSTALGIE, IPER RETRO c'est le programme scientifique piloté par l'INRA de THONON LES BAINS à partir d'une analyse poussée des archives sédimentaires des trois lacs d'ANNECY, du BOURGET et du LEMAN.

L'idée était de tenter de déterminer l'impact du réchauffement climatique sur les lacs. Par exemple, les anomalies thermiques estivale et hivernale. De 1940 à 1960, on constate une augmentation de la température l'été seulement. Depuis 1985, la température augmente à la fois l'été et l'hiver. La croissance est importante : + 2% en moyenne.

Les sédiments permettent une finesse d'analyse dans lequelle les scientifiques savoyards sont devenus d'une pertinence rare.

Pour ne donner qu'un exemple, on peut retrouver dans les sédiments de nos lacs, la trace des essais nucléaires des années 1960 et l'accident de TCHERNOBYL par la marque d'un excès de césium.

Ou encore s'agissant des PCB, la sédimentologie permet de montrer les divergences entre le lac d'ANNECY où les PCB sont d'un niveau équivalent au "bruit de fond" des lacs d'altitude sans présence humaine alentour. En revanche le lac du BOURGET présente une source de pollution liée à la présence d'une usine LA SAVOISIENNE à partir de 1929 qui produisait des transformateurs qui continuait l'alimentation historique dans le lac au ruisseau du TILLET. Le TILLET est maintenant traité après de longs débats.

Plus d'infos :

http://www6.inra.fr/iper_retro


Lire la suite

Centrale biomasse, avis favorable du commissaire enquêteur

26 Juin 2013 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

L'enquête publique sur la mise en service de la centrale biomasse "annecy bio chaleur" vient de se terminer.

Quelques personnes avaient participé à l'enquête, s'inquiétant essentiellement de la question des transports de la biomasse jusqu'à l'usine. Toutes les mesures ayant été prises pour réduire les nuisances des camions venant livrer la centrale de chaleur du fait de la proximité de la rue du Radar avec l'entrée Nord de la Ville, le commissaire enquêteur a donné un avis favorable à l'exploitation qui sera une des pièces maîtresses de la réduction de notre production de gaz à effet de serre.

Lire la suite

Territoire à énergie positive

25 Juin 2013 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Le dernier conseil d'agglo a voté l'adhésion de la C2A à la démarche "territoire à énergie positive" (TEPOS) lancée par le Conseil régional. Chaque commune de l'agglo est conduite à préciser ses engagements en la matière. Dans un premier temps, il s'agit de présenter ses actions "sans regret", c'est à dire celles qu'elle entend mener même si la démarche TEPOS n'aboutit pas.

C'est ainsi qu'ANNECY a pu présenter trois éléments déterminants : le programme d'intérêt général "améioration thermique des copropriétés privées", la construction de la chaufferie bois qui alimentera 2.000 logements, sans oublier l'étude sur les ressources hydroélectriques du THIOU et la boucle d'eau pour la climatisation.

Grâce à une collaboration avec le Parc naturel régional des BAUGES qui se positionne en pilote de l'opération s'associant à la fois à la C2A et à Chambéry métropole pour répondre de manière efficiente à l'appel à projet de la Région.

Une occasion à ne pas manquer d'entrer dans le concret.

Lire la suite

Agenda 21 version 2.0

22 Juin 2013 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

La Ville prépare son Agenda 21 deuxième génération dans un travail participatif transversal associant tous les services qui ont été peu ou prou concernés par la mise en oeuvre de l'Agenda 21 voté en 2007. C'est l'occasion d'une réflexion-action sur les modes d'évaluation des politiques de la Ville, en particulier au regard du développement durable.

De redoutables questions méthodologiques se posent et les responsables de service se creusent la tête avec les élus concernés sur les grilles d'analyse les plus pertinentes et les plus efficaces compte-tenu des contraintes de temps que nous avons tous dans notre vie professionnelle.

Pour ma part, je m'interroge sur la pertinence de vouloir encore en 2013 répondre aux quatre objectifs présentés en 1992 : économie, environnement, social et gouvernance, sur lesquels serait fondé le développement durable. A cette aune, toutes les actions municipales sont dans le DD... Michel AMOUDRY le rappelait en souriant lors de la présentation du rapport municipal sur le développement durable. Et le problème est que si tout est DD, alors plus rien ne l'est. Le galvaudage nous guette et l'imprécision du contexte permet toutes les opérations de "greeen washing" dénoncées par les associations environnementales à très juste titre.

J'ai l'intuition  que l'agenda 21 version 2 devrait être centré sur quelques objectifs politiques précis sur lesquels les services pouraient se mobiliser en fonction de leurs missions opérationnelles, même si elles sont éloignées du champ de l'écologie.

Bien entendu, la question du réchauffement climatique en est un : comment les services peuvent-ils s'impliquer dans la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre ? Chaque service pourrait ainsi être amené à présenter un plan d'actions à partir de ses missions opérationnelles par lequel il préciserait comment il s'engage à participer à l'atteinte de l'objectif défini par les élus.

A suivre donc la poursuite de ce travail intéressant.


.

.

Lire la suite

Volontaire pour les "smart grids"...

10 Juin 2013 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

La Ville, dans le cadre de l'association des "Villes des alpes" s'est associée avec IDRIJA et BOLZANO pour répondre à un appel à projets de l'Union européenne (UE) sur les "smart grids". Kézaco ? Les "smart grids", ce sont les réseaux intelligents de distribution de l'électricité qui sont indispensables à une gestion décentralisée de l'énergie. Actuellement, le réseau électrique est historiquement centralisé et unidirectionnel. Il a été conçu pour une production très prévisible, des consommateurs passifs, avec des réseaux très longs et donc des pertes en ligne très importantes. Les réseaux intelligents ont vocation à permettre le développement de la gestion active de la production et de la consommation dans le cadre d'une production décentralisée de l'énergie, grâce aux énergies renouvelables (ENR). Le citoyen consommateur est considéré comme un être intelligent qui va pouvoir adapter sa consommation à la production la plus locale. Idéalement, je dois pouvoir mettre en marche ma machine à laver quand mon voisin produit grâce à ses capteurs photovoltaïques ou son éolienne. On voit bien qu'il s'agit d'une modification révolutionnaire de la conception du réseau, indispensable au développement des ENR à grande échelle.

J'espère que notre réponse pilotée par IDRIJA, sera retenue par l'UE; ce qui nous permettrait de rentrer dans une phase de propositions concrètes.

Pour vous associer au développement des énergies alternatives, je vous rappelle les deux actions militantes en cours : ENERCOOP, fournisseur d'électricité verte et ENERGIE PARTAGEE qui collecte l'épargne citoyenne pour financer des projets d'ENR partout en FRANCE et pouvoir répondre aux besoins d'électricité renouvelable à ENERCOOP.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>