Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

TIBET

Publié le 15 Août 2008 par Thierry BILLET dans C'est personnel


Les trois drapeaux tibétains accrochés à mon balcon ont eu les honneurs d'une photo dans le Dauphiné.

J'ai tenu par ce geste symbolique à me solidariser non seulement du peuple tibétain mais de tous les démocrates chinois qui subissent à l'occasion de ces Jeux Olympiques la répression.

Ces Jeux de l'arrogance d'un parti totalitaire et du nationalisme exacerbé ne sont pas pour moi.


commentaires

Grève sauvage

Publié le 11 Août 2008 par Thierry BILLET dans C'est personnel


Toute comparaison avec la FRANCE de 2008 est évidemment la preuve d'un mauvais esprit condamnable.

J'adore le passage sur  "les vacances au CROTOY" dont vous ignorez peut être qu'il s'agit d'un joli port de pêche de la côte picarde.

commentaires

Ecoblanchiment

Publié le 7 Août 2008 par Thierry BILLET dans Environnement


Selon  Les Verts, la charte pour une publicité ''éco-responsable'', signée le vendredi 11 avril entre le BVP (Bureau de Vérification de la publicité) et le gouvernement, ressemblait fort à une coquille vide.

Les objectifs sont louables mais à y regarder de plus près, cette charte elle-même risque de n'être qu'une des ces opérations éco-alibi qu'elle est censée empêcher.

Dans ce contexte, Les Verts ont décidé de lancer le ''Prix de l'éco-blanchiment'' qui dénonce les publicités utilisant de manière mensongère le message écologique.


Partant du constat que certains messages publicitaires détournent le message écologiste pour promouvoir des biens de consommation et des comportements polluants, les Verts décerneront cette année un prix de l'éco-blanchiment aux professionnels de la tartuferie écologique, a déclaré le parti politique.



L’écologie n’est pas seulement un faux prétexte, c’est aussi devenu un argument publicitaire, aussi mensonger que vendeur : l’écologie se retrouve utilisée à des fins marketing pour justifier les démarches les plus néfastes pour la planète.

Voici quelques exemples d’écoblanchiment caractérisé…

Dans la catégorie entreprise publique : EDF a changé de logo, dépensant au passage des millions d’euros pour le faire connaître du public. Ce logo évoque une éolienne. Or la production éolienne en France est anecdotique. Comme l’ensemble des énergies renouvelables, cette énergie est freinée par la résistance politico-administrative organisée par EDF. L’entreprise préfère développer à tous crins le nucléaire, quels qu’en soient les coûts : démantèlement, problème des déchets dont on ne sait que faire, dépendance à l’uranium de la France et surtout risques mortels que l’on fait encourir à la population (plusieurs catastrophes évitées de justesse depuis quinze ans). Pendant ce temps, en Allemagne, le secteur des énergies renouvelables a créé 250 000 emplois. Il dépassera bientôt l’industrie des machines-outils et de l’automobile en termes de chiffre d’affaires.

Dans le secteur privé : Renault et Mitsubishi ex-aequo. La publicité du 4x4 Outlander Mistubishi précise : «Conçu et développé au pays du protocole de Kyoto.» Le comble lorsque l’on sait qu’un 4x4 pollue en moyenne une fois et demi plus qu’un véhicule standard. Malheureusement, c’est bel et bien l’ensemble du secteur automobile qui pratique aujourd’hui l’écoblanchiment, et les constructeurs français ne sont pas en reste.

Dans la catégorie politique publique : l’aéroport Notre-Dame-des-Landes. Pilotée par des collectivités territoriales, autorisée par un ministre de l’écologie, la construction de cet aéroport à proximité de Nantes cristallise à lui seul toutes les contradictions de nombre d’hommes politiques en matière d’environnement. A titre d’exemple, lorsque vous prenez l’avion pour aller de Paris à Marseille, vous émettez 93 kg de CO2. Le même voyage en train correspond à une émission de 3,6 kg de CO2. A quoi bon mettre en place localement un plan climat et réduire la place de la voiture, si dans le même temps, l’ensemble de ces efforts est réduit à néant par la construction d’un aéroport ?

commentaires

Pic de Hubber : la déplétion pétrolière

Publié le 4 Août 2008 par Thierry BILLET dans Environnement


Quand Yves COCHET
raconte le Pic de Hubber.



commentaires

ANNECY en chiffres

Publié le 3 Août 2008 par Thierry BILLET dans Politique locale


Connaissez vous ANNECY ?

Quelques chiffres pour vous aider :

51.013 habitants en 2007

1.602 hectares dont 691 hectares de zones urbaines et 911 hectares de zones naturelles.

130 ha d'espaces verts (en dehors de la forêt du SEMNOZ)

28.859 logements dont 26.317 résidences principales (91,2%) et 2.542 résidences secondaires

4.723 logements sociaux soit 17,95% des résidences principales.

ANNECY dispose de 46% du parc de logement social de l'agglomération pour 38% de sa population.

42% de propriétaires et 58% de locataires : une forte mobilité de la population.

Près de 11.000 personnes vivent seules : 21,6% de la population. C'est un des signes du vieillissement de nos concitoyens.

34.924 emplois existent sur le territoire communal.

Le revenu par foyer fiscal est de 17.004 € en moyenne. La moyenne de l'agglo est de 19.354 €. 

ANNECY n'est qu'au 11° rang sur les 13 communes de l'agglo pour les revenus moyens.

120 kilomètres de voirie dont 6,5 km de voies piétonnes et 40 km de bandes cyclables.

300.000 mètres carrés de bâtiments communaux.

10 groupes scolaires publics maternels et élémentaires, 5 écoles privées, 2 collèges publics, 3 lycées publics, 3 établissements secondaires privés.

1 cuisine centrale produisant 680.000 repas/an dont 280.000 pour les restaurants scolaires, 375.000 pour les personnes âgées, et 25.000 repas divers (centres de loisirs, etc.)

305 associations subventionnées par la Ville.



commentaires

Robert SCOTTON & le Cheltenham Symphony Orchestra

Publié le 2 Août 2008 par Thierry BILLET dans C'est personnel


Un titre commun pour deux concerts.

Le premier ce jeudi à l'église de MANIGOD "orgue et cor des Alpes" avec l'émotion d'entendre Robert SCOTTON jouer du cor des Alpes, et notamment une pièce de PACHELBEL "Chaconne en fa majeur" de toute beauté avec Pierre STAEHLE à l'orgue.

J'ignorais totalement cet instrument "rudimentaire" il y a quelques jours et je découvre la profondeur, mais aussi le "naturel" de sa production musicale.

Le second ce vendredi avec le concert du CHELTENHAM SYMPHONY ORCHESTRA à l'église SAINT MAURICE pour un concert de toute beauté sous la direction de David CURTIS, un chef élégant, souriant, plein de vigueur pour un orchestre d'amateurs dont il faut saluer la "violon soliste" pour son interprétation du Concerto pour violon en sol mineur Op 26 de Max BRUCH.

Un seul regret, la faible participation du public annécien à cet événement qui méritait une attention particulière. Sans doute l'information a t-elle été trop limitée car j'ai moi-même failli le rater.





commentaires

Premiers mariages...

Publié le 29 Juillet 2008 par Thierry BILLET dans C'est personnel


Beaucoup d'émotion pour mes premiers mariages depuis le début du mandat...

Marier les autres, c'est repenser à son propre mariage et au chemin parcouru depuis.

C'est les accueillir dans la Maison Commune, dont nous sommes, en qualité d'élus, de simples locataires qui n'ont d'autre prétention que de servir et de travailler au bien commun.

C'est leur offrir un moment solennel dans un lieu public pour leur donner un signal fort et symbolique.

J'ai choisi de lire le passage du renard dans le Petit Prince, Verlaine, Ronsart, Eluard, , et puis ce petit bijou de PREVERT :

Chanson

Quel jour sommes-nous
Nous sommes tous les jours
Mon amie
Nous sommes toute la vie
Mon amour
Nous nous aimons et nous vivons
Nous vivons et nous nous aimons
Et nous ne savons pas ce que c'est que la vie
Et nous ne savons pas ce que c'est que le jour
Et nous ne savons pas ce que c'est que l'amour.

Des moments de grâce dans un monde de chaos.


commentaires

Europe: 120 milliards de pertes pour les banques

Publié le 28 Juillet 2008 par Thierry BILLET dans C'est personnel


Les banques européennes pourraient perdre 120 milliards de dollars sur leurs opérations de prêts à la consommation et de prêts hypothécaires au cours des trois prochaines années, selon une étude publiée lundi 21 juillet 2008.

Les pertes des banques liées au crédit à la consommation et au crédit hypothécaire devraient atteindre 34,7 milliards d'euros cette année et 42,5 milliards en 2009.

L'étude précise que la Grande-Bretagne, l'Irlande et l'Espagne seront les plus touchés dans la mesure où ces pays présentent des situations associant une politique de crédit très agressive de la part des banques et un environnement économique se dégradant fortement.

En FRANCE, la banque NATIXIS doit être recapitalisée d'urgence, tandis que les taux d'intérêt augmentent d'un jour à l'autre pour les crédits à la consommation.

Tout est en place pour une sévère récession économique.
commentaires

LATOUR, Le RITAL et les plumes de l'hôtel de ville

Publié le 26 Juillet 2008 par Thierry BILLET dans C'est personnel


Il se trouve toujours des mauvais coucheurs pour prétendre que l'on s'ennuie l'été à ANNECY...

Après les NOCTIBULES, et le spectacle remarquable du 19 juillet, et ses 30 centimètres de plumes sur la place de l'Hotel de Ville noire de monde, et les enfants se roulant dedans, et les parents emmenant des plumes pour rembourrer leurs oreillers ou leurs couettes, et les batailles de plumes dont celle de Jean-Luc RIGAUT en personne, on aurait pu s'endormir.

Mais, par exemple, le concert d'orgue et de cor des alpes de ce mercredi 23 juillet à la Cathédrale à 18 heures a réuni plusieurs centaines de personnes pour un ensemble qui m'a permis de découvrir le cor des alpes : instrument rudimentaire, dont la profondeur de chant est uniquement liée à la pression de la lèvre sur la colonne d'air.

L'ensemble fut particulièrement agréable, et ces concerts ont lieu tous les mercredis à 18H30 à la cathédrale.

Un coup de chapeau à Eric LATOUR qui organise tout cela et aux retransmissions sur grand écran de ses prouesses manuelles et pédestres sur les organes de l'orgue qui ont été très appréciées.

http://michele-gabriel.chez-alice.fr/pge71-01.html

Son épouse Blanche LATOUR nous avait déjà émerveillés à l'occasion de la prestation de sa chorale de jeunes "NOEMA" d'une qualité reconnue sur le plan international.

http://noema.site.voila.fr/asso/choeur.html

Et en sortant de la Cathédrale, la meilleure pizza CALZONE que j'ai jamais mangé au Restaurant Le RITAL juste à côté de la Cathédrale,  passage de la CATHEDRALE, sur la placette  vers la rue FILATERIE : une pâte de pizza à vous renverser, et copieuse et gouteuse avec cela pour un prix raisonnable.
commentaires

La revue durable

Publié le 26 Juillet 2008 par Thierry BILLET dans Environnement


PUBLICITE VERTE


Le numéro 30 de LaRevueDurable
consacré au tourisme de proximité, paraîtra début août



« Xavier de Maistre montre, dans son Voyage autour de ma chambre publié en 1794, qu'il n'est pas nécessaire de partir au loin pour être confronté à l'altérité et vivre des aventures. Citoyens et acteurs touristiques doivent tous assumer leurs responsabilités. De leurs choix et de leurs comportements dépendent l'avènement d'un tourisme et de loisirs durables qui, au lieu de consumer la nature et de banaliser les paysages, se déploieront en parfaite intelligence avec les équilibres écologiques et les populations d'ici et d'ailleurs. »

Ce paragraphe de Rafael Matos-Wasem, professeur à l'Ecole suisse de tourisme de Sierre, résume à merveille les intentions du dernier dossier de LaRevueDurable, consacré au tourisme, qu'il a en partie inspiré. L'idée générale est que pour limiter l'impact du tourisme sur le climat et pérenniser des pratiques touristiques aujourd'hui beaucoup trop dépendantes du pétrole, il apparaît pertinent de voyager moins et moins loin pour profiter plus et plus longtemps des lieux de villégiature.

En particulier, ce dossier met en avant mille et une manières de partir en vacances en prenant congé de sa voiture et en évitant l'avion.

Si vous n'êtes pas abonné et désirez recevoir un exemplaire de ce numéro, vous pouvez le commander maintenant au prix de 9 euros ou 15 CHF.-. Il vous suffit de  répondre par courriel à l'adresse suivante :
helene.gaillard@larevuedurable.com

en indiquant votre adresse postale.

Je vous recommande vivement de vous abonner à cette revue très intéressante.



commentaires
<< < 300 310 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 340 350 360 > >>