Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

arret sur images

Publié le 25 Mars 2009 par Thierry BILLET dans C'est personnel


J'ai l'envie de vous inviter à vous abonner à

http://www.arretsurimages.net/emissions.php

le site internet de Daniel SCHNEIDERMAN, qui anima une émission d'analyse critique des médias à la télé, avant de se faire virer, puis subit le même sort au journal LE MONDE.

C'est pétillant, impertinent, et profondément démocratique.

L'abonnement d'un an vaut 30 euros !

Et je viens de me régaler à écouter l'interview de Didier PORTE et de Stéphane GUILLON
suite aux mises en cause de GUILLON par STRAUSS KAHN et SARKOZY.

Franchement, vous ne regretterez pas vos 30 euros, soit moins de 60 centimes par jour...

Vous pouvez "podcaster" un extrait gratuit des émissions sur internet pour tester ce que je vous dis, n'hésitez pas.
commentaires

Grève, accueil des enfants par la Ville

Publié le 24 Mars 2009 par Thierry BILLET dans Politique locale


La loi impose désormais aux communes d'assurer l'accueil des enfants dans le cas de grèves des enseignants par le personnel municipal.

C'est un moyen détourné de remettre en cause le droit de grève, à travers un transfert de responsabilité (et de charge) de l'Etat vers la commune.

Il s'agissait, prétendument, d'aider les familles qui resteraient avec les enfants "sur les bras" lors de ces journées de grève.

En réalité, service d'accueil ou pas, les parents trouvent les moyens de conserver les enfants à la maison.

  • 47 enfants accueillis lors de la grève de Janvier sur tout ANNECY.
  • 30 enfants accueillis lors de la grève du 19 mars sur toute la Ville.



commentaires

Ours Polaire, une fable ?

Publié le 22 Mars 2009 par Thierry BILLET dans Environnement


Comme le montre cette vidéo canadienne, lorsque le réchauffement climatique nous sera réellement perceptible par nos cinq sens, il sera TROP TARD.



commentaires

Julien DRAY, le lynchage

Publié le 21 Mars 2009 par Thierry BILLET


Autant vous le dire, je n'ai aucune sympathie pour Julien DRAY, mais alors aucune. Pour moi ces anciens jeunes de SOS RACISME recyclés au Parti socialiste pour (re)donner à l'époque une image de gauche à MITTERRAND et qui n'ont jamais fait autre chose que de la politique politicienne sont l'archétype de ce que je n'aime pas en politique.

Mais ce qui arrive à DRAY est inacceptable, et révélateur de ce que sera demain la suppression des juges d'instruction.

Le Parquet, sous les ordres directs de Mme DATI, a ouvert une enquête. Mais il refuse d'ouvrir une information judiciaire confiée à un juge d'instruction.

Cela a deux conséquences :

1. DRAY n'a pas accès à son dossier, il n'a toujours pas été entendu par la police, et il ne connaît pas ce qu'on lui reproche.

2. Il apprend donc dans la presse les avancées de l'enquête qui le concerne.

Mais aussi un enseignement majeur : c'est nécessairement le Parquet qui fait "fuiter" les informations que la presse révèle.Et le Parquet ne le fait que si il a l'accord de Mme DATI. Autrement dit, DRAY fait l'objet d'un lynchage politique décidé par l'UMP qui se sert du Parquet pour le traîner dans la boue.

Pour avoir, lors des dernières européennes, été poursuivi et condamné pour avoir recouvert les affiches du FRONT NATIONAL par celles des VERTS sur un panneau routier qui n'a jamais servi et est depuis démonté, j'alerte nos concitoyens et les élus sur cette manipulation écoeurante.

DRAY est peut-être coupable, mais il a droit à un procès équitable, pas à un lynchage par procureur interposé.






commentaires

BRUXELLES de l'emploi

Publié le 20 Mars 2009 par Thierry BILLET


Pour celle et ceux qui considérent que Dany est un homme politique "à part", un des rares à dire toujours clairement ce qu'il pense,

link
commentaires

ANNECY 2018, première étape franchie...

Publié le 20 Mars 2009 par Thierry BILLET dans Politique locale


La liesse soulevée par l'annonce de la sélection d'ANNECY par le CNOSF ce mardi 18 mars - et à laquelle une rupture de caténaire sur la ligne TGV m'a empêché de participer - est une des expressions de notre besoin de projets mobilisateurs collectifs dans une période de crise comme celle que nous vivons.

Le message d'encouragement reçu de Yann ARTUS BERTRAND et de son équipe au lendemain de cette sélection franco-française va dans le même sens.

Nous avons franchi une première étape grâce à l'excellent dossier technique réalisé par le comité d'organisation, mais aussi par la philosophie qui porte ce projet : des jeux à dimension humaine, minimisant l'impact sur le milieu naturel et  permettant d'améliorer notre bilan carbone en mettant en oeuvre les projets ferroviaires qui nous manquent, sans nouvel équipement routier ou aéroportuaire, et des villages olympiques "passifs" en énergie, pour ne donner que ces deux exemples.

Le travail va donc se poursuivre. La question de l'intégration des questions environnementales dans le projet, non pas comme un supplément d'âme, mais comme une colonne vertébrale du projet pour le rendre désirable au CIO et ne pas perdre notre volonté commune de jeux "grandeur nature", sera au centre de mes préoccupations.

Les premières déclarations de Jean-Luc RIGAUT, à l'annonce de la sélection d'ANNECY, confirment cet engagement fort de la Ville en faveur de jeux "éco compatibles". L'alliance municipale conclue en 2008 entre les centristes et les écologistes à ANNECY est porteuse de cela; et elle continue d'être d'une parfaite actualité : humanisme et souci des générations futures sont au coeur de nos stratégies de sortie de crise.

C'est, au-delà de l'enjeu sportif, un moyen de faire de ce projet le symbole du changement de cap radical des politiques publiques dans ce département. 

Qu'on arrête de nous seriner avec le tunnel routier sous le SEMNOZ qui n'est pas dans le dossier de candidature aux JO ni du côté du Conseil général, ni du côté des opposants aux JO.

Les hauts savoyards y sont prêts à participer à ce changement d'ère; au personnel politique d'être digne de cette attente et du respect des engagements pris dans le dossier de pré candidature.

Je n'ai pour ma part aucune inquiétude sur l'authenticité de l'engagement municipal.













commentaires

Stéphane Hessel soutient EUROPE ECOLOGIE

Publié le 18 Mars 2009 par Thierry BILLET dans Politique locale


Paris, le 16 mars 2009

Stéphane Hessel, ambassadeur de France, co-rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, et connu comme défenseur de la cause palestienne, est venu apporter son soutien à Europe Ecologie, lors de la Convention nationale du Rassemblement, le dimanche 15 mars au Cabaret Sauvage.

« Je suis un vieux socialiste, j'ai voté socialiste tout au long de ces dernières années, mais pour créer une gauche courageuse,impertinente, prête à voir quelles sont les nouvelles responsabilités de l'Europe dans le monde, il faut un parti Europe Ecologie qui ramasse un électorat fort. ».

Aux candidats d’Europe Ecologie, il a assuré : « Il faut une vision que l'Europe doit faire partager au monde entier, une conception des libertés des citoyens qui doivent être défendus par les Etats. (...) Europe Ecologie a des chemins à tracer et des luttes à mener. Il faut un mouvement merveilleux, un mouvement fort, un mouvement fier de sa vision: c'est Europe Ecologie », sous les applaudissements nourris de plusieurs centaines de signataires de l’Appel Europe Ecologie.
commentaires

Stéphane GUILLON, l'impertinence pertinente

Publié le 17 Mars 2009 par Thierry BILLET

commentaires

Bilan carbone et agendas 21 pour tous

Publié le 17 Mars 2009 par Thierry BILLET


L'excellente ambiance de travail de la commission ENVIRONNEMENT de la C2A, mais également l'effort de réflexion collective en vue d'élargir la compétence de la commission à tous les thèmes transversaux relatifs à l'écologie et pas seulement aux seules compétences transférées de l'eau potable et des déchets, permettent d'envisager des collaborations et des échanges de bonnes pratiques entre les communes.

Ce travail collectif a permis d'avancer dans deux axes déterminants, celui du Bilan Carbone qui va être mené dans les plus grandes communes de l'agglo  (SEYNOD, CRAN GEVRIER, MEYTHET, ANNECY,...) et par l'agglo elle-même dans le cadre d'un groupement de commandes.  Il s'agira d'un bilan carbone "Patrimoine et services"; c'est à dire le bilan carbone des services municipaux et non celui de tous les habitants et de toutes les activités de la commune.

Et celui de l'Agenda 21 qui est programmé dans des communes plus petites comme ARGONAY et POISY.

De sorte que progressivement, c'est tout le territoire qui se met en mouvement, y compris dans un cadre plus large avec le Plan énergie Climat du grand bassin de vie du contrat de développement Rhône Alpes qui inclut  notamment FAVERGES et l'Albanais.

On ne peut que se féliciter de cette conjonction d'efforts.


commentaires

Epuisante réunion de travail européenne à AIX

Publié le 16 Mars 2009 par Thierry BILLET dans Environnement



Prenante réunion de travail ce lundi après-midi à AIX LES BAINS dans l'antenne du Conseil Régional pour la formalisation du projet SILMAS "Sustainable Instruments for lakes in the alpine space" qui réunissait des lacs italiens, allemands, autrichiens et slovènes...et français sous la houlette du Conseil Régional RHONE ALPES, avec l'appui pour l'occasion de la Région PACA. Reprendre à la volée la parole en anglais sur des termes techniques ou politiques n'est pas simple, après trop d'oublis et pas assez de pratique.

Mais je me suis accroché avec l'aide de Damien ZANELLA, le scientifque du SILA, avec lequel nous avions travaillé en amont sur les thématiques que le SILA pourrait porter en devenant "site pilote" comme la ressource en poissons au regard du réchauffement climatique et des conflits d'usage entre les pêcheurs amateurs et les pêcheurs professionnels. Ou auxquelles le SILA pourrait apporter ses connaissances et le travail déjà réalisé sur les paysages comme un lien d'intégration entre la nature et la culture à partir de son travail sur le classement à L'UNESCO.

Dans le volume des propositions des différents pays, il faut choisir ceux qui mobilisent suffisamment de territoires, qui disposent d'un "leader" et d'autre territoires d'expérimentation ou d'apport de clientéles.

La confrontation des idées passe par des temps d'accomodation pour bien comprendre ce que chacun met dans le terme "outputs" ou dans celui de "results"...

Mais aussi de s'imprégner rapidement de la proposition italienne d'un atelier sur la gouvernance du lac qui peut aller d'une vision technocratique sous la forme d'un unique tableau de bord rempli de données scientifiques, à la démarche citoyenne du SILA qui a décidé au sein d'une "conférence lac", d'institutionnaliser trois collèges représentatifs du débat social sur les conflits d'usage : le collège des décideurs (Etat et collectivités territoriales), le collège des citoyens usagers et associatifs, et le collège des scientifiques qui ont pour mission d'éclairer les éventuels points de désaccord.

Effort d'attention pour comprendre les uns les autres notre mauvais anglais et cadre prédéterminé par l'Union européenne des réponses des territoires du projet SILMAS dans des niveaux de détail contraignants de l'action et de son évaluation rendent l'exercice difficile avec un délai de rendu fixé au 9 avril 2009.

Nul doute que les agents du Conseil Régional auront encore un énorme travail de mise en forme des réponses validées au cours de ces deux jours.

Le SILA a accepté de recevoir un des séminaires annuels du réseau pour que les EPCI adhérentes puissent constater de visu l'intérêt de ces collaborations dans l'arc alpin.




commentaires
<< < 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 320 330 340 350 > >>