Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Bassin miné

Publié le 20 Février 2014 par Thierry BILLET

Je relaie cette demande de financement citoyen d'un film sur l'implantation du F-HAINE dans le bassin minier autour d'HENIN-BEAUMONT

Je relaie cette demande de financement citoyen d'un film sur l'implantation du F-HAINE dans le bassin minier autour d'HENIN-BEAUMONT...

commentaires

Plan de prévention des déchets

Publié le 18 Février 2014 par Thierry BILLET

Bonne réunion de travail du comité du suivi du plan de prévention des déchets de l'agglo pour faire le bilan de l'année 2013 et envisager le programmes d'action de l'année 2014.

La présence dans la réunion de représentants des associations et des entreprises et institutions qui collaborent à ce projet est excellente pour susciter des synergies et apporter des idées nouvelles.

Parmi celles-ci, Khaled DEHGANE qui représentait ROULE & CO a relancé l'idée de "boites à dons" dont je vous avais déjà entretenu à propos de l'exemple genevois. Ce sont des endroits où les habitants peuvent déposer des objets encore utilisables mais dont ils n'ont plus l'utilisation

Bonne réunion de travail du comité du suivi du plan de prévention des déchets de l'agglo pour faire le bilan de l'année 2013 et envisager le programmes d'action de l'année 2014.

La présence dans la réunion de représentants des associations et des entreprises et institutions qui collaborent à ce projet est excellente pour susciter des synergies et apporter des idées nouvelles.

Parmi celles-ci, Khaled DEHGANE qui représentait ROULE & CO a relancé l'idée de "boites à dons" dont je vous avais déjà entretenu à propos de l'exemple genevois. Ce sont des endroits où les habitants peuvent déposer des objets encore utilisables mais dont ils n'ont plus l'utilisation, typiquement des livres ou du petit électroménager. On va donc envisager de demander à Woodstock création qui récupère déjà dans les déchetteries du bois qu'il utilise pour fabriquer des meubles de proposer quelques prototypes de démonstration et tenter une expérimentation.

En tous cas, le résultat 2013 est bon avec le développement de la collecte des cartons en porte à porte dans le coeur de ville (9 tonnes par semaine !)

Ou la généralisation du recours aux gobelets consignés qui est encore trop méconnue de nos associations et qu'il convient de mieux faire connaître.

La redevance spéciale, appliquée à toutes les communes et toutes les institutions (Collèges, lycées, etc.) a bien fonctionné en responsabilisant les collectivités sur le nombre de bacs de collexte qu'ils détenaient en surabondance. Il va pouvoir maintenant être mis en oeuvre une politique de réduction de la production des déchets par les services communaux en demandant à chaque service de réduire drastiquement sa production de déchets à incinérer. Il convient maintenant d'aller plus avant dans le parc des entreprises privées qui produisent trop de déchets parce qu'elles ne paient pas assez cher leur traitement.

 

Nous sommes donc dans une phase vertueuse de réduction des déchets produits; même si le volet de la réduction à la source au niveau des producteurs nous échappe. Pour cela, il faudrait renforcer encore la responsabilité des fabricants dans la production des suremballages et la réutilisation des outils de livraison (palettes, verrerie, etc.).

commentaires

XXI

Publié le 17 Février 2014 par Thierry BILLET

Je vous ai déjà dit tout le bien que je pensais de la revue trimestrielle XXI à acheter dans toutes les bonnes librairies, à commencer par les deux librairies indépendantes "RUE DE VERNEUIL", Faubourg des Balmettes et "IMAGINAIRE" rue de la Poste.

Dans le dernier numéro, un article sur les monnaies locales et en particulier l'ambitieux projet de la Ville de NANTES.

Voici de quoi vous mettre l'eau à la bouche.

 

 
 
Chaque semaine, un dessinateur commente 
une esquisse « sur le vif »  dénichée dans ses carnets
 



« Propose-lui des sardines ! » 
 
par 
Olivier Balez

 
« C'est Tanguy qui m'en a parlé la première fois.
 
Il est tombé amoureux de l'atelier de menuiserie de Lucien et a décidé de poser ses valises à Cauquenes, à trois heures au sud de Santiago du Chili, pour travailler avec lui.
Trente ans les séparent et Tanguy est intarissable au sujet de Lucien, ce savoyard, un peu vieil ours, qui a "fuit l'école et le père fouettard" à bord d'un bateau construit de ses mains dans ses montagnes, et qui a appris à naviguer en traversant les océans pour arriver au Chili en pleine dictature. Pendant plus de vingt ans, Lucien a sculpté de petits pingouins ou des tabourets en forme de queues de baleine. Depuis sa rencontre avec Tanguy, il s’est remis à construire des bateaux, toujours avec sa technique du laminé-collé.
On dit même qu’il aurait réalisé un sous-marin totalement fonctionnel !
Je me devais d'aller le rencontrer…
 
Tanguy ne pouvait malheureusement pas être là le jour où je me suis décidé à lui rendre visite. “Qu'est-ce que je peux lui apporter qui lui ferait plaisir ?”, ai-je demandé inquiet de me retrouver seul face à un personnage au caractère bien trempé qui, mal luné ce jour-là, pouvait me fermer la porte au nez.
Tanguy me dit : “C'est très simple, si tu arrives tôt le matin, propose-lui des sardines. Il adore ça au petit déjeuner !”
 
Évidemment, mon bus me fait arriver bien plus tard que prévu ; c'est en plein boulot, les pieds dans la sciure, que je le surprend, sans  trop savoir quoi faire de mes sardines.
 
Entre deux découpes stridentes,  je lui demande comment il a vécu le tremblement de terre qui a secoué une bonne partie du pays en 2010. Il me répond simplement : "Ça dure moins longtemps qu'une tempête en mer."
 
La conversation était engagée. »
 

Olivier Balez
Sorti de l’école Estienne avec le goût des images simples, de l’économie des couleurs, et du plaisir de dessiner des lettres, j’ai découvert l’illustration avec un livre jeunesse écrit par Thierry Lenain, Wahid (2003). Les couvertures de livres sont un formidable terrain d’exploration graphique, j’en ai réalisé plus de trois cents ces dix dernières années. Grâce à XXI, j’ai illustré pour la première fois mon propre texte ("La Cordée du Mont Rose"). Je vis aujourd’hui à Santiago du Chili.
 
Contacts - XXI, 27 rue Jacob, 75006 Paris. Tél:+33(0)1 42 17 47 80. www.revue21.fr
commentaires

DASSAULT

Publié le 16 Février 2014 par Thierry BILLET

02

commentaires

CIGALES DU LAC ce lundi 17 février

Publié le 14 Février 2014 par Thierry BILLET dans C'est personnel

Le Club d'investisseurs pour une gestion alternative et locale de l'épargne solidaire (CIGALES du lac) de la région annécienne organise une réunion le 17 février prochain.

Ce sera la première réunion de présentation d'un projet relevant de l'économie sociale et solidaire, celui d'un appareil permettant de produire à la fois du compost par lombricompostage et de faire son jardin grâce au terreau ainsi produit; le tout sur son balcon. Venez découvrir ce projet innovant et participer à son financement.

 

 

Si vous êtes porteur de projets en recherche de capital, vous pouvez envoyer à l'adresse suivante cigalesdulac@gmail.com votre business plan, votre budget prévisionnel, etc. Pour plus de détails vous pouvez visiter le site du club cigalesdulac.blogspot.fr/

 

Le CIGALES du lac est le fruit du travail d'une commission du Club Climat d'Annecy et le successeur d'un CIGALES précédente.

 

>> Lundi 17 février 2014 à 18h30.

Lieu : salle des Clarisses (quai des Clarisses).

cigalesdulac.blogspot.fr

commentaires

La Chine sur la lune

Publié le 13 Février 2014 par Thierry BILLET

08.jpg

commentaires

F-HAINE et vote suisse

Publié le 12 Février 2014 par Thierry BILLET

L'extrême droite suisse veut faire aux Français ce que le F-HAINE voudrait que les Français fassent aux maghrébins et autres bulgares.

 Assez stupéfiant donc d'entendre le F-HAINE se réjouir du vote des Suisses contre l'immigration "massive" qui va concerner d'abord et surtout des français frontaliers !

Les immigrés en Suisse sont les "envahis" en France, si l'on retient le discours débilitant du F-HAINE.

L'incohérence du vote "national" dans une économie mondialisée saute aux yeux, sauf à ceux du F-HAINE qui oublie que le problème des nationalistes est qu'on est toujours l'étranger de quelqu'un et qu'il n'y a définitivement aucun peuple supérieur aux autres.

On voit bien l'impasse où cette réaction xénophobe conduit le monde : chacun chez soi et tous dans la régression, en attendant de régler nos comptes sur les champs de bataille.

Car c'est bien cela qu'engagent les votes pour le F-HAINE en FRANCE ou l'UDC en SUISSE : la barbarie et la guerre.




commentaires

AG européeene de la CIPRA à ANNECY

Publié le 11 Février 2014 par Thierry BILLET dans Environnement

Les ressources naturelles sont limitées. Y compris dans les Alpes. Nous devons en faire un usage parcimonieux et raisonnable.


Mais cela ne doit pas nous empêcher de bien vivre, au contraire, car avec notre créativité nous pouvons trouver des solutions qui respectent notre environnement. Parfois cela implique aussi de ne pas intervenir, de se « retirer », de ne rien faire.


A quoi ressemblent ces solutions, qui n’impliquent pas une consommation toujours croissante de la nature et de ses ressources?


Comment pouvons-nous amplifier et démultiplier les nombreux concepts et initiatives qui existent déjà en termes de sobriété et de gestion durable des ressources ?

 

Nous vous invitons à débattre et chercher des réponses à ces questions, parmi d’autres, lors de la conférence annuelle 2014 de la CIPRA sur le thème « des solutions créatives face à la raréfaction des ressources ».

 

Elle se tiendra du 13 au 15 novembre 2014 à Annecy.


Vous trouverez prochainement de plus amples informations sur www.cipra.org/fr/ca2014.


Nous nous réjouissons d'ores et déjà de vous retrouver à Annecy pour des débats passionnants !

 

Sincères salutations


L'équipe de CIPRA International et de CIPRA France

www.cipra.org   www.cipra.org/fr/CIPRA/cipra-france

commentaires

Macrorégion Alpes : les associations prêtes !

Publié le 10 Février 2014 par Thierry BILLET

Macrorégion Alpes : nous sommes prêts !

30/01/2014

La stratégie macrorégionale pour les Alpes a été décidée il y a cinq semaines. Et pourtant, la société civile est toujours dans l’incertitude : les États et les Régions discutent encore si les représentants de la société civile pourront participer activement aux travaux du groupe de pilotage, et viennent de repousser de nouveau les débats. Des ONG et des réseaux sont prêts à participer à la construction de cette « maison pour l’Arc alpin », si on leur donne accès au chantier.

Huit ONG et réseaux des Alpes ont une vision : pour eux, la macrorégion est une maison, un abri qui protège l’Arc alpin. La maison assure à ses habitants une bonne qualité de vie, et s’insère avec respect dans la nature. Les matériaux écologiques utilisés pour sa construction proviennent de la région. Elle est bien desservie par les transports publics, et il y a de la place pour les piétons et les cyclistes. La maison n’a pas de problème énergétique, car ses habitants savent qu’ils doivent utiliser l’énergie à bon escient. Ces huit ONG et réseaux représentants de la société civile – CIPRA International, ISCAR, « Alliance dans les Alpes », le CAA, « Ville des Alpes de l’Année », le WWF, proMONT-BLANC et l’UICN – sont prêts à construire la maison de la macrorégion avec les États alpins, les Régions, l’Union européenne et la Convention alpine.

La société civile attend une réponse

Les ONG et réseaux ont formulé leurs idées pour un tel toit pour l’Arc alpin – la macrorégion Alpes – et les ont déposées sur la table des négociations. Alors que la décision de principe de lancer une stratégie macrorégionale pour les Alpes a été prise le 19 décembre 2013, elles attendent toujours la réponse des responsables pour savoir si elles peuvent participer ou non à ce processus.
Pour construire une maison, on a besoin de nombreux intervenants : ingénieurs, architectes, artisans. Il ne serait pas souhaitable que les habitants ne soient impliqués qu’à la remise des clés. Si la maison ne leur plaît pas, ils vont vouloir la transformer, la rénover, peut-être même la démolir. S’ils s’y sentent bien, en revanche, ils vont la remplir de vie. Ce qui est aussi une bonne nouvelle pour les ingénieurs, les architectes et les artisans. Les ONG et réseaux, représentants de la société civile, sont des médiateurs pour la stratégie macrorégionale. Ils apportent à l’Europe leurs expériences de réseaux dans les Alpes. Mais pour cela, ils doivent être impliqués dès le départ dans l’élaboration de la stratégie européenne pour l’espace alpin. La société civile doit pouvoir participer activement dès le départ à la construction de la macrorégion, et ne pas être impliquée uniquement lorsque le gros œuvre sera achevé. RSVP.

 

> PDF de position commun des huit organisations peuvent
 

Pour toutes questions, prière de contacter:
Commission Internationale pour la protection des Alpes CIPRA, Claire Simon, Tel. +423 273 53 53
Comité scientifique intern. pour la recherche alpine ISCAR, Thomas Scheurer, Tel. +41 79 228 81 52
Réseau de communes Alliance dans les Alpes, Marc Nitschke, Tel. +49 171 93 82 167
Club Arc Alpin CAA, Veronika Schulz, Tel. +49 89 21 12 24
L'association Ville des Alpes de l'Année, Thierry Billet, Tel. +33 4 50 33 88 88
World Wide Fund For Nature WWF, Sergio Savoia, Tel. +41 91 820 60 81
proMONT-BLANC, Barbara Ehringhaus, Tel. +41 22 776 5722
Union intern. pour la conservation de la nature UICN, Wolfgang Burhenne, Tel. +49 228 269 22 12

commentaires

Chanter GOUNOD, yes !

Publié le 9 Février 2014 par Thierry BILLET

Le Grand ensemble vocal d'Annecy et l'Ensemble vocal d'Aix-les-Bains donneront 
 
vendredi 21 février, à 20 h 30
en la cathédrale Saint-Pierre d'Annecy,
 
 Concert consacré au compositeur français Charles Gounod (1818-1893).
 
Surtout connu pour ses nombreux opéras, notamment Faust (dont l'air des bijoux demeure immortalisé pour les 7-77 ans par la Castafiore... ), Roméo et Juliette, Mireille..., Gounod, très influencé par le catholicisme et particulièrement par Lacordaire, composa aussi de nombreuses œuvres de musique sacrée (au-delà du célèbre Ave Maria sur le premier prélude de Bach), dont une des plus connues est la Messe solennelle en l'honneur de sainte Cécile (patronne des musiciens...) qui constituera le moment fort de ce concert :
 
"L’apparition de la Messe Sainte Cécile causa une sorte de stupeur. Cette simplicité, cette grandeur, cette lumière sereine qui se levait sur le monde musical comme une aurore, gênaient bien des gens. (...) C'était par torrents que les rayons lumineux jaillissaient de cette Messe..." Camille Saint-Saëns
 
NB : des billets au tarif prévente (12 euros au lieu de 15) peuvent être réservés jusqu'au 15 février auprès des choristes, ou auprès de Brigitte Van Houdenhove, tél: 06 21 82 76 15.
En l'honneur de Ch. Gounod et de Sainte Cécile, par avance nous vous remercions pour votre présence.

Je vous invite à m'envoyer un courriel si vous souhaitez des billets en prévente avec votre adresse postale 
th.billet@wanadoo.fr
ob_0bc47c_aff-ste-cecile-3-2-copie-1.jpg
commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 90 100 200 > >>