Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Made in Germany

Publié le 14 Novembre 2014 par Thierry BILLET

J'ai dévoré le bouquin de Guillaume DUVAL, rédacteur en chef de ALTERNATIVES ECONOMIQUES, "Made in Germany" qui fait un heureux parallèle entre la situation économique de la FRANCE et celle de l'ALLEMAGNE, et tord ainsi le cou à des idées fausses sur les succès économiques allemands, par exemple sur la "réussite" de la politique social-libérale de SCHRODER. DUVAL prouve que malgré ces réformes, l'ALLEMAGNE a conservé nombre de ses atouts et des différences importantes, par exemple démographiques sont déterminantes pour comprendre les écarts constatés.

Et d'abord la démographie négative des allemands qui leur posera peut-être des problèmes à terme mais qui aujourd'hui fait que le coût du foncier en ALLEMAGNE est bien moins cher qu'en FRANCE, ce qui permet de se loger même avec des salaires bas... Bas comme ceux des femmes à temps partiel sans smic horaire dans les services et qui accomplissent les tâches que leur laisse leur vocation première en ALLEMAGNE: s'occuper des enfants à la maison parce qu'il n'existe pas de structure publique prenant en charge la petite enfance et l'école élémentaire. Autant "d'économies" pour les collectivités locales allemandes alors que c'est un poste de dépense considérable en FRANCE. Bref, le "modèle allemand" est aussi un modèle sexiste.
La bulle immobilière française est impressionnante qui oblige les français à consacrer toujours plus d'argent à se loger : les Français sont les 4° dans le monde en termes de patrimoine possédé par chaque adulte selon le CREDIT SUISSE dont les 2/3 dans la pierre. "Contrairement aux allemands, nous privilégions la rente foncière plutôt que l'investissement productif", écrit DUVAL.

Autre différence, alors que les gouvernements de droite et de gauche n'ont de cesse en FRANCE  de faciliter les licenciements, en 2009, au plus fort de la crise en ALLEMAGNE, il y eut 1,5 million de salariés allemands en chômage partiel contre 275.000 en FRANCE. L'ALLEMAGNE y a consacré 6 milliards d'euros, la FRANCE 600 millions. Quand la reprise a été là, les salariés étaient toujours dans l'entreprise et pouvaient y répondre.

Guillaume DUVAL résume : "Les vraies causes de ce succès et les éléments du modèle allemand qu'il faudrait parvenir à acclimater se situent plutôt du côté de la codétermination et des pouvoirs étendus reconnus dans l'entreprise aux salariés, d'un management moins autoritaire et hiérarchique, de la valorisation du travail industriel dans la société, d'une mobilité sociale plus forte dans un pays qui ignore nos fameuses grandes écoles, d'un système éducatif moins fondé sur la concurrence permanente et la sélection par l'échec, d'une organisation plus équilibrée des territoires".
Bien loin de la vulgate libérale qui voudrait qu'il n'y ait d'issue que dans la suppression du code du travail, du code de l'environnement et de toutes les contraintes de régulation du capitalisme...

Au Seuil, "Made in Germany, le modèle allemand au-delà des mythes" Guillaume DUVAL

 

 

 

 

commentaires

JOUVENEL ce soir à l'IMPERIAL

Publié le 13 Novembre 2014 par Thierry BILLET

N'oubliez pas ce soir à l'IMPERIAL à 18 heures la conférence de Hugues de JOUVENEL, directeur de FUTURIBLES, dans le cadre de la conférence annuelle de la Commission internationale pour la protection des alpes (CIPRA) sur la prospective de la transition dans les ALPES (et ailleurs...).

JOUVENEL ce soir à l'IMPERIAL
commentaires

La facture énergétique du territoire

Publié le 12 Novembre 2014 par Thierry BILLET

Nous travaillons d'arrache pied pour rendre plus vigoureuse la prise de conscience écologique de nos concitoyens et des autres élus.

La question du réchauffement climatique nous apparaît encore trop souvent lointaine (en 2050 la plupart des décideurs actuels dans l'agglo seront comme moi, morts ou séniles) et de peu d'intérêt immédiat.

Dès lors, c'est la question pratique du lien entre le long terme et le court terme qu'il faut affronter pour que les préoccupations immédiates rejoignent l'objectif lointain et mobilisent tout le monde.

La question de la facture énergétique du territoire apparaît de plus en plus comme une entrée pertinente car elle fait converger l'enjeu immédiat de la maîtrise des dépenses publiques dans une période de vaches maigres qui monopolise l'attention de tous les élus et simultanément elle est un outil de relocalisation de l'économie par la mobilisation des ressources locales d'énergie et d'économies d'énergie. Autrement dit, avons nous encore les moyens - quand la balance commerciale de la FRANCE est aussi déséquilibrée - d'importer de l'énergie fossile de l'étranger alors que nous disposons ici et maintenant de ressources inexploitées, en particulier dans la filière bois et dans la rénovation thermique du bâti ancien... Le pur bon sens exige que nous arrêtions de dépenser à l'extérieur des millions d'euros que nous pourrions investir dans les économies d'énergie.

Cet argument monétaire nécessite de chiffrer concrètement la facture énergétique de notre territoire et d'en prendre la mesure abyssale. Ce pourrait être une des tâches donnée par les collectivités au programme "Territoire à énergie positive" (TEPOS) de la Région (Chambéry, PNR des BAUGES et Annecy) pour sortir des désaccords désuets sur la question climatique.

 

 

 

commentaires

Familles à énergie positive

Publié le 11 Novembre 2014 par Thierry BILLET

Familles à énergie positive, il est temps de s'inscrire auprès de prioriterre pour la campagne de cet hiver !

commentaires

L'accorderie est ouverte

Publié le 10 Novembre 2014 par Thierry BILLET

A lire sur le blog du Club Climat,

Ça y est ! L'Accorderie d'Annecy a ouvert ses portes le 3 novembre !

Posted: 05 Nov 2014 11:30 PM PST

 
Chouette alors! Rendez-vous à partir du lundi 3 novembre au local (1, allée des Salomons à Annecy ) de 14h30 à 18h pour les inscriptions et les renseignements!!
Derniers news: une nouvelle tête à l'Accorderie - c'est Elisabeth qui vous aidera à mettre en place des échanges pétillants, solidaires, et surtout avec la bonne humeur de tous!!
 
Ensuite le local sera ouvert sauf jours fériés: le Mardi 10h à 12h, le Mercredi 14 à 18H et le Vendredi 15 à 19h
 
5, 10, 15, 20 €... encore un petit effort! Merci à tous les participants de la cagnotte! Encore quelques jours pour participer selon vos moyens à la cagnotte de votre Accorderie!
 
Cliquez ci-dessous et suivez les instructions, simple et sécurisé!
 
 
Ils recherchent encore 2, 3 trucs : une cafetière, un frigo bas 1 porte (table top), de la vaisselle! 
 
Attention: festivité!!! 
 
Pour débuter la période des fêtes ils vous proposent de les rejoindre le 28 novembre pour l'inauguration de votre Accorderie! Bonne humeur et convivialité garanties! Horaires à venir!
commentaires

Entre 30 et 50 ans, être des surhommes...

Publié le 9 Novembre 2014 par Thierry BILLET

... et des "sur femmes"; avant 30 ans  chercher un travail stable;  et apès 50 ans être jeté(e) parce que trop vieux tout en devant cotiser plus longtemps pour avoir droit à la retraite... LARROUTUROU explique combien cette réduction du temps de travail totalement barbare est suicidaire sur le plan social...

Et de manière pédagogique, il explique qu'à défaut de prier pour Sainte RITA, patronne des causes perdues et donc du retour de la croissance "si vous votez pour moi", il convient de préparer tranquillement un nouveau partage du temps de travail pour partager ensemble les gains de productivité considérables que l'on constate partout. Bon visionnage !

 

Pierre LARROUTUROU auditionné à l'assemblée nationale.

commentaires

Menteurs !

Publié le 7 Novembre 2014 par Thierry BILLET

J'ai voté pour François HOLLANDE au second tour de la présidentielle parce qu'il fallait battre SARKOZY, insulte à l'honnêteté minimale que l'on doit attendre d'un président de la République. Les affaires qui l'entourent montrent qu'il fallait le faire : cet homme sans foi ni loi ne doit plus revenir.

Aujourd'hui, les révélations de MEDIAPART (merci encore à ses journalistes !) viennent prouver que le gouvernement a menti sur les circonstances de la mort de Rémi FRAISSE. Dès les premières minutes, ils savaient que c'est une grenade offensive tirée par un gendarme qui a tué Rémi.

Comment Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, a-t-il pu affirmer le mardi qu’il “ne s’agit pas d’une bavure” ? Et le Premier Ministre Manuel Valls a-t-il pu oser le mercredi n'avoir “rien à cacher et rien à craindre” ? Ils étaient l'un et l'autre nécessairement au courant des circonstances de la mort de Rémi, créées exclusivement par des consignes de fermeté données aux gendarmes alors qu'il n'y avait plus aucune raison que des forces de l'ordre soient présentes sur ce site déjà dévasté entièrement (et même dans les zones qui devaient rester naturelles dans le cadre de l'enquête publique !).

Ils ont l'un et l'autre menti. C'est d'une gravité absolue.

Delphine BATHO raconte dans son livre "Insoumise" que J-M AYRAULT avait fait de même à propos de son annonce à l'Assemblée sur FLORANGE et l'aide à venir de l'Union européenne : il savait à l'instant même où il le disait que ce qu'il disait était faux.

L'affaire CAHUZAC est d'une autre nature : il mentait pour sauver sa pomme : pas au nom du gouvernement, pas au nom de l'Etat.

CAZENEUVE et VALLS ont menti au nom de l'Etat, au nom de l'intérêt général, au nom de la confiance que nous devons tous avoir dans nos institutions républicaines. Où s'arrêteront ils dans la négation des valeurs essentielles au vivre ensemble ? Seule la désespérance du peuple de gauche et la crainte que le F-HAINE ramasse encore plus facilement la mise expliquent qu'ils ne soient pas contraints à la démission tant leur forfaiture est exceptionnelle. A croire qu'il fallait un mort à SIVENS pour décourager les écologistes et pouvoir réaliser NOTRE DAME DES LANDES. C'est aujourd'hui ma conviction profonde.

commentaires

TRIGENIUM et l'environnement

Publié le 7 Novembre 2014 par Thierry BILLET

La Ville est très attentive au respect des règles environnementales sur son territoire même si la compétence des installations classées pour la protection de l'environnement lui échappe : c'est à l'Etat de faire respecter les règles qui permettent de protéger la population alentour et la nature.  La réunion publique du quartier de la PRAIRIE l'autre soir a vu plusieurs prises de paroles de riverains des usines de la zone de VOVRAY sur ce point. La perte de confiance de nos concitoyens est telle sur ces sujets est telle que nombreux qui affirment que les entreprises profitent de la nuit pour procéder à des échappées de polluants...

La mise en demeure délivrée par Monsieur le Préfet à la société TRIGENIUM (Tumbach) le 27 octobre 2014 (Arrêté n°2014300-0007) est donc bienvenue car elle rappelle ce que je n'ai cessé de dénoncer depuis des années : le stockage excédentaire par cette société dont les dépôts ne doivent jamais dépasser la limite de la hauteur de la clôture. Il suffit de passer devant l'entreprise pour constater que ce n'est (presque) jamais le cas.

La mise en demeure demande donc à TRIGENIUM :

  • de proposer des dispostions permettant le confinement de l'ensemble des eaux d'incendie qui n'a pas été réalisé, tout comme bien entendu les travaux de mise en état malgré une demande en ce sens du 17 décembre 2013
  • de ramener la hauteur des stockages de déchets au dessous des murs de clôture
  • de réduire la quantité de cartons en transit sur le site à 800 mètres cube
  • de mettre en place un plan de stockage des déchets sur le site
  • de ramener le volume total de déchets inertes présents sur le site à 1.800 mètres cube avant fin 2014
  • d'équiper tous les ouvrages de rejets liquides au milieu naturel de dispositifs de prélévement permettant le contrôle des effluents
  • d'équiper tous les ouvrages de rejets liquides au milieu naturel et au réseau d'assainissement des systèmes de confinement des eaux d'incendie.
commentaires

AFB, grand prix de la finance solidaire

Publié le 6 Novembre 2014 par Thierry BILLET

AfB est l'entreprise d'insertion par l'économie à laquelle la Ville comme l'agglo confient leurs ordinateurs en fin de vie pour les recycler ou les reconfigurer. C'est là que j'achète mes ordinateurs professionnels également... Une bonne nouvelle pour cette jeune entreprise :  AfB France a remporté le prix « Coup de cœur du public » des Grands Prix de la Finance Solidaire.

La nouvelle a été annoncée le lundi 3 novembre, dans les locaux du journal Le Monde à Paris lors de la soirée des remises des Prix.

Cette victoire est très importante pour AfB car au-delà de la dotation de 5 000 € qui nous est attribuée, cela leur permet de communiquer plus largement sur le concept de cette jeune entreprise écologique et solidaire.

Toute l’équipe d’AfB remercie chaleureusement ceux qui ont soutenu ce projet et pour le précieux soutien apporté pour gagner ce prix obtenu par le vote des lecteurs du MONDE.

 

AFB, grand prix de la finance solidaire
commentaires

Cigales, réunion d'information

Publié le 5 Novembre 2014 par Thierry BILLET

Comme vous le savez une CIGALES fonctionne à ANNECY pour collecter de l'épargne citoyenne en vue de financer des entreprises de l'économie sociale et solidaire. Dans le cadre du mois de l'économie sociale et solidaire, une réunion d'information sur les CIGALES a lieu à SAINT PIERRE EN FAUCIGNY le 17 novembre de 18 heures à 21 heures à InnoVales 1011 rue des Glières. Pour rejoindre notre CIGALES ou recueillir des informations, un courriel à cigalesdulac@gmail.com

 

 

Cigales, réunion d'information
commentaires
<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90 100 200 > >>