Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Back in Compostelle

par Thierry BILLET

Repartir vers COMPOSTELLE, retrouver la lenteur de la marche à pied, comme une nouvelle étape toujours recommencée et arriver une troisième fois devant la Cathédrale de SAINT JACQUES. Retour dans trois semaines pour de nouvelles aventures autour de la qualité de l'air avec une réunion de lancement le 14 octobre 2015 à 18.30 et la réponse à l'appel à projets européen sur les villes intelligentes notamment.

Voir les commentaires

Ne pas se tromper de corvidé...

par Thierry BILLET

Les annéciens ont remarqué la présence croissante de corneilles en ville : les soirs d'hiver, les retours des oiseaux noirs rappellent le film d'Hitchcok. Tandis que certains habitants se plaignent du bruit et de l'ambiance que crée le rassemblement de centaines, voir de milliers d'oiseaux peu sympathiques d'aspect... Au total, plusieurs milliers de corneilles viennent dormir le soir à ANNECY.

La Ville a mené en 2014 une opération d'effarouchement qui a permis de déstabiliser temporairement les colonies installées, mais ces oiseaux- plus intelligents qu'un chien par exemple- n'ont aucun prédateur en ville et ils sont extrêmement organisés et soudés. Ils savent qu'ils sont en sécurité la nuit à ANNECY comme dans d'autres villes de même taille.

S'ajoutent à ces corneilles des corbeaux freux qui eux viennent nicher à ANNECY avenue d'ALBIGNY de mars à juillet et ils partent définitivement ensuite de la ville; alors que les corneilles nichent à l'extérieur d'ANNECY mais viennent y dormir le soir après la saison des naissances.

Nous avons donc une double population de corvidés qui n'ont pas le même cycle de vie urbaine, mais qui trouvent en ville une quiétude favorable.

La destruction des nids des corbeaux freux avenue d'ALBIGNY est inenvisageable compte tenu de la présence d'autres espèces d'oiseaux nicheurs comme le harle bièvre si joli sur notre lac et qui niche dans les arbres et non pas au raz de l'eau comme je le pensais (merci aux experts de la LPO de nous avoir éclairés...).
Il convient de traiter la question des corneilles en prenant garde de ne pas seulement déplacer les colonies d'un quartier à un autre, et cet objectif est difficile à atteindre en l'absence de prédateur naturel.

 

 

 

Ne pas se tromper de corvidé...

En revanche, la déstabilisation de dortoirs de corneilles à des endroits densément peuplés où la gêne est fortement ressentie peut être envisagée, en sachant que le risque est de simplement déplacer le problème vers d'autres quartiers de la ville... Nous allons y travailler en lien avec la Ligue de Protection des Oiseaux pour expliquer l'écologie de ces colonies de corvidés et les mesures possibles pour en limiter les nuisances.

Voir les commentaires

FESSENHEIM, on ferme !

par Thierry BILLET

Allô le PS ? Fermez Fessenheim !

Du vendredi 28 au dimanche 30 Août :
Opération "Allô le PS ? Fermez Fessenheim !

Fessenheim est la plus vieille centrale nucléaire en ac­tivité en France, ses deux réacteurs ayant été connectés au réseau en 1977. Elle cumule les risques : zone sismi­que et inondable, couloir aérien, conception défectueuse, incidents à répétition…

En 2011, le PS et EELV signaient un accord électoral qui prévoyait son « arrêt immédiat », c’est-à-dire au lende­main de l’élection présidentielle. En 2012, François Hol­lande déclarait « Je veux fermer Fessenheim pour deux raisons. C’est la plus vieille centrale, prévue pour 30 ans et elle aura 40 ans d’âge en 2017. Et elle est située près d’une faille sismique. » Mais son engagement reste à ce jour lettre morte.

Aujourd’hui, à vous de faire entendre votre voix : interpellez le Parti Socialiste réuni à l’ocassion de son université d’été pour rappeler cet engagement et exiger que Fessenheim ferme en 2015.

Ensemble, faisons monter la pression !
Participez à notre opération téléphonique ainsi qu’à notre tempête twitter en utilisant les hashtags #FermezFessenheim et #UEPS !

 

Voir les commentaires

Cyanure à tout vent

par Thierry BILLET

Alors que les bourses plongent après celle de SHANGAI, signe de la probable fin de la bulle spéculative chinoise dans une situation de réduction forte de la croissance de "l'usine du monde", GREENPEACE a filmé avec un drone le lieu de l'explosion qui a libéré une quantité inconnue de cyanure à TIANJIN.

Ce port de TIANJIN est le 3° port mondial. LE HAVRE, par comparaison, est le 58°... 

La société civile chinoise est confrontée à une crise écologique d'une ampleur que nous ne pouvons sans doute même pas imaginer. Le problème c'est que cette pollution dont nous sommes aussi responsables en consommant à outrance des produits "made in china" n'a pas de frontière.

Voir les commentaires

Denis boude Annecy Classic Festival

par Thierry BILLET

Denis DUPERTHUY annonce qu'il boude ANNECY CLASSIC FESTIVAL cette année du fait de l'augmentation de la participation de 50.000 euros de la contribution de la Ville. Il compare cette somme à d'autres aides associatives sans augmentation du fait des restrictions budgétaires qui nous sont imposées. Et bien Denis a tort !

D'abord à cause de la qualité exceptionnelle de cet événement musical. La Ville ne peut pas faire la fine bouche quand le Philarmonique de SAINT PETERSBOURG est présent une semaine entière à ANNECY, que des master class ont lieu en plusieurs endroits et que les solistes comme les soeurs NAUGHTON lundi dernier sont magnifiques. La grande salle de BONLIEU est pleine : le public répond présent et vient désormais de la France entière pour cet événement. Quelle autre ville peut s'enorgueillir d'avoir été choisie par un mécène qui finance plus de 90% du budget de la manifestation à hauteur d'un million d'euros du seul fait de la qualité de son site et de son accueil ?

Ensuite, à cause de la démarche politique qui vise à opposer des manifestations de prestige comme celle-là où la Ville investit à hauteur des retombées médiatiques et économiques de l'événement et des manifestations locales plus modestes où néanmoins la part du financement public est souvent bien plus importante en proportion que dans ANNECY CLASSIC FESTIVAL même si le montant unitaire est plus faible. Ce qui fait la richesse de la vie culturelle à ANNECY c'est justement cette capacité à faire vivre ensemble de grandes manifestations comme le FIFA et le Théâtre de l'échange. Denis DUPERTHUY ne se rend pas compte que sa position renforce au contraire ceux du bord opposé au sien qui, à l'agglo, n'ont de cesse de considérer que l'on dépense trop en matière culturelle et que ce devrait être le premier budget à réduire en situation de disette budgétaire. Les mêmes qui ont réussi à ce que l'agglo ne participe pas au financement d'ANNECY CLASSIC FESTIVAL, occasionnant la nécessaire augmentation de la participation municipale. Comme si le rayonnement culturel d'ANNECY ne bénéficiait qu'aux annéciens...

Quelle monstrueuse erreur ! La culture est le lien social et le lieu de ressourcement individuel et collectif qui permet de surmonter les crises de confiance et les doutes légitimes qu'une société traverse. Qui peut dire que nous en avons moins besoin aujourd'hui qu'hier ?

 

Voir les commentaires

Club qualité de l'air, au travail !

par Thierry BILLET

Le code des marchés publics est une garantie d'impartialité et d'équité dans le choix des entreprises qui travaillent pour les collectivités locales. Il exige une certaine patience, même quand les habitants souhaitent des réponses rapides...

Ce fut le cas de la mise en place du conseil d'orientation sur la qualité de l'air puisqu'il a fallu rédiger, lancer puis analyser les réponses à l'appel d'offres de la C2A pour l'animation du travail de ce comité en parallèle du tirage au sort sur les listes électorales d'un nombre représentatif d'habitants de l'agglo pour les inviter à participer à ce travail citoyen.

L'objectif est de parvenir à un consensus sur les mesures efficaces à prendre pour changer les comportements et investir utilement, ce consensus étant ensuite repris dans une délibération cadre du conseil communautaire pour marquer l'engagement de tous.

Le bureau d'étude vient d'être choisi et nous allons pouvoir procéder cet automne aux réunions de travail avec les 5 collèges (élus, associations, acteurs de la santé publique, citoyens, entreprises).

Voir les commentaires

Un tandem à la renverse

par Thierry BILLET

Mme DUFLOT et M. PLACE ont créé la "firme" pour prendre le pouvoir chez les VERTS contre Dominique VOYNET, puis pour tuer l'espoir (et la menace pour eux) que représentait EUROPE ECOLOGIE  en y employant avec une grande habileté le néophyte Philippe MEIRIEUX désormais congédié.

Aujourd'hui leurs ambitions sont contraires : Mme DUFLOT veut être candidate à la présidentielle, M. PLACE veut être ministre. 

Ils s'opposent comme ils se sont associés : par pure ambition personnelle. 

Voir les commentaires

Samuel ROUSSEAU au Haras

par Thierry BILLET

L'exposition de Samuel ROUSSEAU au HARAS, sous l'égide de la fondation SALOMON, mérite le détour.

Même si l'art contemporain vous donne quelquefois l'impression d'être pris pour un couillon et ne servir qu'à des nouveaux riches pour étaler leurs millions d'euros dans des expositions ou des palais à leur Gloire, vous découvrirez là des installations vidéos belles et poétiques dont cet arbre mort qui refleurit toujours ou ces dictionnaires et journaux qui sèment leurs lettres à tous vents.

Franchement un bon moment, et l'occasion de se promener dans le parc du Haras pour découvrir les Jardins Fabriques.

Voir les commentaires

Chaque année, le seuil baisse...

par Thierry BILLET

Voir les commentaires

Dany, oui, mille fois oui !

par Thierry BILLET

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>