Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Maire adjoint au développement durable et à la Ville du futur d'ANNECY

Demain, c'est le 2 septembre

Publié le 30 Août 2016 par Thierry BILLET

Le Collectif Transition Citoyenne Semnoz vous invite à une projection publique en plein air du film "Demain" au cœur des Haras d'Annecy. 
 
"Alors que l’humanité est menacée par l’effondrement des écosystèmes, Cyril, Mélanie, Alexandre, Laurent, Raphäel et Antoine, tous trentenaires, partent explorer le monde en quête de solutions capables de sauver leurs enfants et, à travers eux, la nouvelle génération. A partir des expériences les plus abouties dans tous les domaines (agriculture, énergie, habitat, économie, éducation, démocratie...), ils vont tenter de reconstituer le puzzle qui permettra de construire une autre histoire de l’avenir."
 
Récompensé du César du "Meilleur film documentaire" cette année, le film a totalisé plus d'un million d'entrées en France. Le Club Air Climat soutient l'initiative du collectif Transition Citoyenne Semnoz qui vous invite à son "PermaCiné", un cinéma en plein air dans l’enceinte des Haras d'Annecy.
Date : Vendredi 2 septembre, 20h15
Lieu : Haras d'Annecy, 19 rue Guillaume Fichet, Annecy 
Tarif : prix libre
 
Visitez le blog du Club Climat en cliquant sur l'image !
 
commentaires

Burkini, je doute...

Publié le 23 Août 2016 par Thierry BILLET

La Ligue des droits de l'homme dont je suis adhérent a attaqué les arrêtés municipaux des maires qui interdisaient le "burkini". La Ligue estime que la laïcité exige de respecter toutes les religions et toutes leurs expressions et que le burkini en est une que l'on ne peut interdire.

Le Tribunal administratif en a décidé autrement par une motivation très politique : « Comme l’illustre notamment l’assassinat d’un prêtre catholique dans son église à Saint-Étienne-du-Rouvray, le 26 juillet 2016, quelques jours avant l’arrêté municipal du 5 août 2016 qui est en litige, la coexistence des religions, qui est l’élément constitutif du principe de laïcité, est combattue par le fondamentalisme religieux qui prône une pratique radicale de la religion, incompatible avec les valeurs essentielles de la communauté française et le principe d’égalité des sexes et que, dans ce contexte, le port d’un vêtement sur les plages pour y afficher de façon ostentatoire des convictions religieuses susceptibles d’être interprétées comme relevant de ce fondamentalisme religieux est d’une part, non seulement de nature à porter atteinte aux convictions ou à l’absence de convictions religieuses des autres usagers de la plage, mais d’être ressenti par certains comme une défiance ou une provocation exacerbant les tensions ressenties par la population à la suite de la succession d’attentats islamistes subis en France, dont celui de Nice le 14 juillet 2016 et le dernier du 26 juillet 2016 qui a directement visé la religion chrétienne. »

Cette motivation a bien entendu du sens. Et elle confirme mes hésitations sur ce sujet.

La vague de touristes du Moyen Orient présente à ANNECY accentue ce malaise : les hommes et les enfants en tenue occidentale, les femmes derrière en tenue traditionnelle, régulièrement entièrement voilées... L'avancée du voile dans les pays musulmans est le signe du recul des droits des femmes, partout. On ne peut plus séparer l'un de l'autre.

Le témoignage d'une universitaire démocrate turque contrainte à l'exil sur MEDIAPART sonne comme un avertissement et dit en substance : " nous avons permis aux partis islamistes de se développer au nom de la liberté d'opinion, une fois au pouvoir ils assassinent cette liberté."

Il n'est pas possible de ne pas prendre cet avertissement au sérieux, mais tirons en toutes les conséquences : arrêtons de vendre des armes aux pays extrêmistes qui financent l'islamisme : Arabie saoudite, Qatar, etc.

commentaires

Inverso Mundus

Publié le 20 Août 2016 par Thierry BILLET

"Inverso Mundus" au HARAS, à ne manquer sous aucun prétexte cette projection vidéo sur 38 mètres de long dans le manège couvert à partir de 14 heures du mercredi au dimanche. Franchement étonnant ce mélange d'images d'animaux extraordinaires sortis du Moyen Age et de situations d'inversion des hiérarchies inspirées d'OCUPY WALL STREET, des combats féministes ou simplement de la volonté de bousculer les normes entre les générations. Mais là encore en reprenant une imagerie courante au Moyen Age où l'inversion de la norme était admise, et pas seulement lors des fêtes des fous. Prenez le temps d'assister à la projection du "making of" à 15 heures et 17 heures.

commentaires

Le SYANE récompense la Ville d'ANNECY

Publié le 26 Juillet 2016 par Thierry BILLET

Le SYANE, syndicat des énergies et de l'aménagement numérique de la HAUTE SAVOIE, vient de retenir le projet de rénovation énergétique de l'école des ROMAINS, comme un dossier exemplaire et lui a accordé une subvention de 70 000 euros pour faciliter sa réalisation, outre l'appui technique que le SYANE peut apporter aux collectivités territoriales engagées dans la transition énergétique.

Pour cette rénovation énergétique, la société publique locale OSER qui va réaliser les travaux de rénovation thermique de l'école et du gymnase des ROMAINS vient de choisir le groupement d'entreprises qui sera en charge de la réalisation des travaux pour obtenir une labellisation BBC rénovation. La SPL a constitué également un dossier de demande de subvention au FEDER, fonds européen de développement régional. Pour la rénovation de la mairie de CRAN GEVRIER, la ville de CRAN a obtenu 1 million d'euros d'aide de l'Europe grâce au dossier monté par OSER sur 3 millions de travaux.

 

 

commentaires

Jardinez, jardinons

Publié le 8 Juillet 2016 par Thierry BILLET

Mardi soir, réunion de lancement du club air climat de la nouvelle agglomération d'ANNECY, des visages nouveaux et des plus connus pour cette rencontre un peux exceptionnelle au cours de laquelle nous avons successivement présenté : la démarche TERRITOIRE à ENERGIE POSITIVE (TEPOS), le projet de Plan de déplacements urbains, et la nouvelle situation institutionnelle de la grande agglo que tout le monde commence à nommer "Grand ANNECY". Commencée à 18 heures, nous étions encore là à 20.30 avec de nombreuses questions et interpellations, notamment sur la question des transports qui est évidemment déterminante dans notre bassin de vie.

Mercredi midi, traduction concrète de notre démarche : avec les salariés de TERACTEM réunis autour de Séverine GRARD qui ont réhabilité un espace dégradé en bas de leur immeuble, planté quelques fruitiers, installé des chaises et des bancs... Espace immédiatement "squatté" par la maternelle VALLIN FIER toute proche et par la Maison de retraite et qui est devenu un coin de détente et de convivialité dans le quartier.

A deux pas, le jardin des Incroyables comestibles ouvert à tous et qui ont remis en état de jardin abandonné d'une personne âgées trop contente de voir son jardin renaître à la mode permaculture. Merci et Bravo à Marie PANNETIER qui anime notamment cela.

Alors que nous allons ouvrir une vingtaine de jardins de poche, ce mouvement d'appropriation collective et partageuse de l'espace public va dans le bon sens : l'arme la plus efficace contre le F HAINE.

commentaires

Jardins de poche et composteurs partagés

Publié le 7 Juillet 2016 par Thierry BILLET

La Ville vient de décider sur ma proposition de créer des "jardins de poche" sur des petites parcelles "en bas de chez vous" au pied d'un arbre, sur un espace un peu délaissé, sur une pelouse peu entretenue. Les annéciens y planteront un jardin potager, des fleurs,... Une seule obligation, se déclarer en mairie et obtenir un "permis de jardiner" qui indiquera la localisation de la parcelle et précisera que si le jardin est abandonné, il sera repris par la Ville. Bien entendu, pas de phytosanitaire, et l'accompagnement des "incroyables comestibles" pour ceux qui n'ont aucune notion de jardinage et veulent partager les légumes qu'ils vont produire;

Déjà 80 volontaires et une vingtaine d'emplacements retenus, en route pour une ville plus verdoyante et où le jardin deviendra un lieu de rencontres, de discussions entre voisins.

Mais il va y avoir plus : en vieille ville, à la demande d'habitants, 3 composteurs partagés vont être installés munis d'un cadenas à code, avec un référent qui sera formé comme "maître composteur" pour accueillir les déchets verts des habitants qui se seront inscrits auprès de lui et qui pourront ainsi diminuer leur production de déchets et fabriquer du compost d'excellente qualité.

Si ces projets vous intéressent, un courriel à la Ville à thierry.billet@ville-annecy.fr pour que l'on vous associe à ces démarches vertueuses pour la qualité de vie dans notre ville.

commentaires

ROCARD

Publié le 6 Juillet 2016 par Thierry BILLET

Laisser passer quelques jours après l'annonce du décès de Michel ROCARD pour prendre le temps des souvenirs qui reviennent peu à peu de l'année 1973; celle de ROCARD seul député du PSU soutenant les grèves des lycéens contre la loi DEBRE supprimant les sursis pour les étudiants; celle de la lecture du "Marché commun contre l'Europe" puis de "Questions à l'Etat socialiste" qui forgeront mon amour de l'idée européenne et mon refus du stalinisme et d'un Etat autoritaire.

C'était bien avant la médiation réussie en Nouvelle Calédonie où il sut créer les conditions d'un accord de consensus, bien loin des rodomontades guerrières; illustration que la politique peut permettre l'élaborationn des consensus là où ils semblent impossibles, si l'on accepte l'idée que la force n'est jamais la bonne méthode.

Parce qu'il était un honnête homme, ROCARD ne fut jamais en capacité de se faire désigner pour être candidat à la Présidence de la Réupblique, fonction qu'il aurait eu toutes les capacités à exercer. Sans aucun doute pétri aux mêmes valeurs que MENDES FRANCE ou DELORS qui les ont fait passer pour des rêveurs ou des hésitants, il sera l'éternel looser face au cynisme de MITTERRAND.

La politique est ainsi faite qu'il faut pour exercer de telles fonctions être prêt à se renier sans rougir, ROCARD aura refusé cela. C'est pour cela que comme MENDES, il restera dans les mémoires comme un homme d'Etat.

commentaires

Espaces naturels en HAUTE SAVOIE

Publié le 5 Juillet 2016 par Thierry BILLET

Ne manquez pas l'exposition photos de ASTERS au forum de Bonlieu pendant tout l'été. L'équipe des salariés d'ASTERs a compilé les photos qu'elle a réalisées au cours de ses tournées d'inspection dans les réserves naturelles de HAUTE SAVOIE et les espaces naturels sensibles qu'elle gère pour le compte du département ou de l'Etat. C'est beau, pédagogique et cela illustre la nécessité de conserver ces espaces et de les entretenir de manière à garder des paysages ouverts, les plus riches possibles pour la biodiversité.

commentaires

Nos Cigales soutiennent ce projet !

Publié le 3 Juillet 2016 par Thierry BILLET

commentaires

Nucléaire au BUGEY, stop !

Publié le 2 Juillet 2016 par Thierry BILLET

Il y a actuellement en cours sur le site de l'ASN deux consultations publiques :
- l'une pour la prolongation jusqu'en avril 2024 du réacteur Bugey 3 (
http://www.asn.fr/Reglementer/Consultations-du-public/Consultations-du-public-en-cours/Centrale-nucleaire-du-Bugey-reacteur-3),
- l'autre pour modifier la décision qui autorisait la prolongation du réacteur Bugey 2 jusqu'en avril 2021 (
http://www.asn.fr/Reglementer/Consultations-du-public/Consultations-du-public-en-cours/Centrale-nucleaire-du-Bugey-reacteur-2).
Lors de la consultation pour la prolongation du réacteur Bugey 5, il y avait eu plus de 1300 commentaires pour dire non à la prolongation.
Il s'agit donc de faire mieux avant le 4 juillet 2016 à 24 heures.

Pour vous aider à faire un commentaire, si vous voulez argumenter un peu, vous trouverez ci-après quelques suggestions. Vous pouvez aussi vous insipirer des commentaires déjà faits.

FAITES AUSSI SUIVRE A VOS CONNAISSANCES

Pour Bugey 3 :

Non à la prolongation jusqu'en 2024 de ce réacteur vieux de déjà 37 ans et 9 mois.


Le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire du Bugey a eu sa première divergence en août 1978 et il a été raccordé au réseau électrique en septembre 1978. A ce jour, ce réacteur fonctionne donc depuis 37 années et 9 mois et l'ASN veut le prolonger jusqu'en avril 2024, c'est à dire jusqu'à 44 années et 7 mois. Il y a là de l'inconscience et l'ASN fait prendre le risque à notre région de subir un accident grave avec des conséquences comme à Tchernobyl ou Fukushima. Cette décision est criminelle et j'exige l'arrêt définitif de ce réacteur ainsi que ceux de Bugey 2, Bugey 4 et Bugey 5.


Cette décision de prolongation de ce réacteur jusqu'à 44 ans et 7 mois est insensée car elle fait courir un grave risque d'accident. L'ASN veut-elle faire disparaitre des milliers d'emploi (déjà plus de 6000 emplois à moins de 10 km du site nucléaire), faire évacuer des millions de personnes (Lyon à 30 km), tuer l'économie française (plus d'axe nord-sud par routes, autoroutes, voies ferrées, plus d'aéroport Lyon Saint Exupéry, ...). Soyons raisonnable, il faut fermer de suite ce réacteur et les trois autres, d'autant que la loi de transition énergétique diminue la part du nucléaire dans la production électrique française et que pour cela il faut fermer une dizaine de réacteurs d'ici 2025. Actuellement trois réacteurs sont à l'arrêt et notre région n'a pas encore manqué d'électricité, donc on peut arrêter de suite cette centrale.


Selon l'article L593-19 du Code l'Environnement, le réexamen de sûreté effectué au-delà de la 35e année de fonctionnement d’un réacteur électronucléaire entraîne la proposition de dispositions par l’exploitant. Celles-ci ne doivent être soumises à la procédure d’autorisation par l’ASN qu'après enquête publique. Il se trouve que le réacteur Bugey 3 a eu son troisième réexamen de sûreté après 35 années de fonctionnement, puisqu'il a été raccordé au réseau électrique en septembre 1978 et que le rapport de bilan de l'examen de sûreté date du 6 février 2014, soit à 35 ans et 5 mois de fonctionnement. Il est donc nécessaire que les dispositions proposées par l'exploitant soient préalablement soumises à enquête publique avant toute décision de l'ASN.


Il faut arrêter la mascarade de la sûreté nucléaire. L'ASN est sur le point de prendre une décision sur la prolongation du réacteur n° 3 du site nucléaire du Bugey. C'est l'objet de la présente consultation publique. Dans la décision qui nous est soumise, l'ASN ne dit rien des problèmes de pièces non conformes et aux certificats falsifiés par l'usine du Creusot d'AREVA. On peut avoir des doutes sur la fiabilité des contrôles faits par l'ASN. Il est urgent de ne pas prolonger le fonctionnement de ce réacteurs et d'arrêter aussi les trois autres.
Hors ce grave problème, on peut être étonné des décisions qui sont imposées à EDF pour ce réacteur avant le 31 décembre 2016 :
- un dispositif de confinement est installé afin d'éviter une dispersion directe du ciel de cuve du réservoir de traitement et de refroidissement d'eau des piscines (PTR) dans l'environnement en cas d'accident : pourquoi le 31 décembre 2016, alors que pour Bugey 2 c'était avant le 31 décembre 2014 et pour Bugey 4 le 31 décembre 2015 ?
- un dispositif est mis en place afin d'éviter une rupture de confinement en cas de rupture de la barrière thermique d'un groupe motopompe primaire : pourquoi le 31 décembre 2016, alors que pour Bugey 2 c'était avant le 31 décembre 2014 ?
- la mise en place de matériels antidéflagrants dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires (BAN) est achevée : pourquoi avant le 31 décembre 2016 alors que pour Bugey 2 c'était le 30 septembre 2014 et pour Bugey 3 le 30 juin 2015 et que l'avis IRSN n° 2011-394 pointait déjà les insuffisances de ce local BAN en matière de résistance au feu et demandait une mise en conformité pour Bugey 2 avant fin 2011 ?
- l’exploitant met en place le déport de la commande de fermeture de la vanne du tube de transfert dans un local protégé des rayonnements en situation accidentelle : pourquoi avant le 31 décembre 2016 alors que pour Bugey 2 c'était le 31 décembre 2013 et pour Bugey 4 le 31 octobre 2014 ?
Lorsque des problèmes de sûreté sont identifiés, les travaux de mise en conformité sont extensibles sur plusieurs années. On a l'impression que l'ASN est plus à la disposition de l'exploitant qu'à assurer la sécurité des citoyen(ne)s.
Il faut arrêter cette mascarade de sûreté nucléaire et fermer définitivement ce réacteur n° 3 ainsi que les trois autres.


Parallèlement à cette consultation, il y a une consultation pour modifier la décision de poursuite du réacteur Bugey 2. Cette modification porte sur le risque de colmatage lié au calorifuge de type Microtherm. Or il est dit que ce type de calorifuge équipe les réacteurs du site de Bugey. Pourquoi n'y a t'il pas de prescription similaire pour le réacteur Bugey 3 ?

Pour Bugey 2 :

Non à la prolongation de ce réacteur vieux de déjà 38 ans et 1 mois.

Pour mettre un commentaire, il faut créer un compte et s'identifier.

Merci de votre aide pour faire arrêter cette vieille centrale.

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>