Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

politique locale

21% en HAUTE SAVOIE pour EUROPE ECOLOGIE...

14 Mars 2010 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale

DSC_5736.jpg

On retiendra de cette soirée électorale le résultat exceptionnel d'EUROPE ECOLOGIE en HAUTE SAVOIE : à 21%, nous faisons jeu égal avec le Parti Socialiste dans le département, ce qui est un score remarquable.Il reste maintenant à négocier un accord politique avec le PS, ce qui démarre dès ce soir... et à envisager la suite politique pour EUROPE ECOLOGIE qui est devenue incontournable dans le paysage politique française.

Les écologistes et le PS devraient donc avoir 5 ou 6 conseillers régionaux chacun.


L'analyse du score d'EE en HAUTE SAVOIE et à ANNECY est clair sur le fait que nous avons réussi à convaincre une frange croissante de l'électorat centriste qui a reconnu le travail de terrain réalisé par les écologistes dans notre département et par Philippe MEIRIEU au plan régional.

Nous pourrons commenter plus en détail les résultats, en regardant avec un certain sourire les scores du GRAND BORNAND où la participation exceptionnelle des électeurs bornandins avait le sens d'un désaveu flagrant de l'attitude de leur Maire, rallié de la dernière heure au Parti socialiste. Ils ont voté massivement UMP, même si cela n'a pas atteint les scores historiques habituels...
Lire la suite

250 au Rock n'rhum

12 Mars 2010 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale


Alors qu'un nouveau sondage donne EUROPE ECOLOGIE à 20% en RHONE ALPES à quelques jours du scrutin, la "Fête de la campagne" au Rock n' Rhum à CRAN GEVRIER a réuni environ 250 personnes  autour de groupes de musique locaux qui avaient accepté de soutenir de cette façon la campagne d'EUROPE ECOLOGIE.

Une ambiance extrêmement sympathique et détendue autour des candidat(e)s de la liste pour faire connaître nos propositions concernant les transports ou l'efficacité énergétique.

Nous verrons si les sondages se retrouvent dans les urnes, restons prudents.

Mais cet après-midi, nous accompagnerons Philippe MEIRIEU, Cécile DUFLOT, Laurence VICHNIEVSKI (magistrate, tête de liste en PACA), Pierre LAROUTUROU (tête de liste en HAUTS DE SEINE), Michèle RIVASI et Sandrine BELIER, eurodéputées au MONTENVERS pour sensibiliser encore sur la fonte des glaciers et les déréglements climatiques et réclamer un parc international du MONT BLANC avec Jean-Paul TRICHET, président de l'association PRO MONT BLANC; car la campagne n'est pas finie et nous voulons réussir le pari d'une écologie politique réaliste et crédible.

Lire la suite

Le site préféré de MM. CARLE & ACCOYER pour les Régionales

3 Mars 2010 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale


A regarder sans modération :


Louisette, démazouteuse de mouette
envoyé par EuropeEcologie. - Plus de vidéos fun.

Le reste des entretiens et des témoignages se trouve sur le site :
 

http://www.ministeredelecologiededroite.fr/

link

Lire la suite

Edgar GROSPIRON à 10.000 euros mensuels

2 Mars 2010 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale


10.000 euros mensuels, telle serait la rémunération de M. GROSPIRON pour assurer la présidence sportive de la candidature française d'ANNECY 2018.

C'est une rémunération importante pour quelqu'un qui passe jusqu'alors son temps à dénigrer le travail déjà accompli par d'autres, alors que le dossier de candidature a été bouclé  sans lui et qu'il n'a contribué pour le moment qu'à décrédibiliser la candidature d'ANNECY par des déclarations polémiques parfaitement inutiles.

On a le sentiment qu'il s'agit de préparer l'opinion à un échec en dénonçant les prédécesseurs et en mettant par avance sur leur dos la responsabilité d'un échec.

De toutes parts, l'incompréhension se développe alors que les Jeux de VANCOUVER se terminent et que nous ne pouvons nous satisfaire des déclarations vertueuses du comité d'organisation canadien sur des Jeux zéro carbone, alors que les témoignages abondent de dérapages financiers et de pratiques environnementales détestables.

J'ai déjà écrit l'inquiétude que représentait la désignation de M. GROSPIRON, grand amateur d'héliski.

 Edgar GROSPIRON, l'héliski, les Jeux

Depuis cet article, tout concorde pour confirmer une dérive du dossier sur des bases que les écologistes engagés dans le soutien à une candidature faisant le choix radical du recyclage des installations soit social, soit physique et de la densification urbaine ne pourront pas soutenir.





Lire la suite

Ecologie et emploi

28 Février 2010 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale


De retour de distribution des tracts d'EUROPE ECOLOGIE à CRUSEILLES au salon sur l'éco construction et du débat de vendredi à CHAMBERY sur "l'écologie, c'est l'emploi",
la question de la relocalisation de l'économie et de la capacité des Régions à servir de fer de lance d'une politique économique créant de l'emploi ici et maintenant.

Pierre LAROUTURROU, le chantre des 32 heures, et qui vient de quitter le PS pour accompagner la démarche d'EUROPE ECOLOGIE, a précisé que la croyance d'une croissance de plus de 2% était une pure escroquerie intellectuelle, mais aussi une incapacité à penser que le monde est fini et que l'épuisement des ressources naturelles obligeait à repenser l'économie dans une forme "circulaire", c'est à dire organisée autour du recyclage et de la réutilisation des ressources.

Je vous conseille, si vous êtes dubitatifs, la lecture du blog d'Alain LIPIETZ sur le site du mensuel ALTERNATIVES ECONOMIQUES qui détaille les chiffrages des études consacrées à l'estimation des créations d'emplois en région si l'on voulait vraiment conduire des opérations d'amélioration de l'efficacité énergétique sur le bâti existant. Ce sont des dizaines de milliers d'emplois qui sont en jeu, utiles et non délocalisables.

En savoir plus :

link
http://alternatives-economiques.fr/blogs/lipietz/2010/02/22/climat-emploi-meme-combat/
Lire la suite

UMP Haute Savoie, le linge sale se lave au Dauphiné

26 Février 2010 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale


Dans le DAUPHINE, ces propos amers d'élus UMP du département :

Serge Hasard d'ANNECY LE VIEUX : «  Amer je le suis forcément, je vais prendre un peu de recul pour digérer tout ça «

Guylaine Riondel Besson : "Deux mandats cela me suffisait, ainsi on n’a pas eu le loisir et le plaisir de me dire que je ne repartirai pas."

Astrid Beau Roche « Je ne cautionne pas le fonctionnement de la machine et ce qu’en font ses membres en 74 ».

Preuve du renouveau de l'UMP, imperturbablement, le millioniste  Jean-Claude Carle continue de gâtiser contre la gestion «socialo-communiste » et les impôts de la Région. Troublante situation d'une UMP tellement sûre d'elle dans le département qu'elle se permet de représenter celui qui a perdu haut la main en 2004...

Quant à la désignation de Mme ANDRE, conseillère municipale d'opposition à ANNECY,  en 4° position et donc nécessairement élue, elle ne passe toujours pas tant son engagement municipal est fort et sa présence politique significative dans les débats municipaux. Bien entendu, la stratégie du lider maximo d'ANNECY LE VIEUX est claire : la présenter aux cantonales d'ANNECY CENTRE contre Jean-Luc RIGAUT, puis la positionner en suppléante de Lionel TARDY aux législatives dans le cadre de la conquête d'ANNECY aux prochaines municipales. Cela s'appelle de la mise sur orbite. Incroyable que des "compagnons" ne fassent pas passer leur carrière politique personnelle avant une stratégie aussi lumineuse et enthousiasmante !



 
Lire la suite

Débat interne au Parti socialiste

17 Février 2010 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale


La publication d'un texte signé par les candidats socialistes qui ont refusé de siéger dans la même liste que M. PERISSIN FABERT et de militants qui le soutiennent dont Annie LAFFIN, de SALLANCHES dont chacun connaît l'engagement et Guillaume MATHELIER, le jeune maire d'AMBILLY, qui a conduit un combat déterminé, avec sa mère Elisabeth BAILLY , militante de longue date de l'écologie politique dans le département, pour sortir cette commune de l'influence néfaste de son potentat de maire UMP est un événement politique que l'on ne saurait minimiser.

J'ai vu passer une invitation du Front de gauche à ces militants les invitant à les rejoindre, invitation rejetée par Denis DUPERTHUIT avec vigueur : On peut ne pas être d'accord avec un choix tactique de son parti et ne pas voler au secours des communistes.

Ce texte insiste sur l'ancrage à gauche du parti et sur la nécessité de rassembler sur ses propres valeurs. Au-delà des déclarations de principe, il est aussi l'expression des désaccords locaux profonds au sein de la majorité  "royaliste" de la fédération de la HAUTE SAVOIE depuis plusieurs années et d'une césure entre les jeunes militants et les plus anciens.

Dans un genre plus amusant, le ralliement in extremis de Christian CURDY, des verts d'ANNEMASSE à la liste du MODEM après que sa candidature n'ait pas été retenue par EUROPE ECOLOGIE au bénéfice d'Anne LIBERSA, maire adjoint à ANNEMASSE laisse l'observateur dubitatif : ni Christian militant de longue date des Verts et campant sur des positions d'extrême gauche en interne, ni le MODEM n'ont la moindre chance que ce ralliement individuel fasse changer les électeurs de point de vue, tant ces mariages de la carpe et du lapin sont contre productifs sur le plan politique. Pour créer une dynamique unitaire, il faut d'abord un programme et ensuite une alliance politique COLLECTIVE, ce que la majorité municipale d'ANNECY a par exemple créé en 2008. Au contraire, les ralliements individuels ne servent qu'à déqualifier la chose politique en renforçant l'idée que les candidats ne cherchent que leur intérêt personnel. M. PERISSIN FABERT et l'ami Christian CURDY participent de la même problématique négative : ils accréditent les ragots selon lesquels les militants ne cherchent qu'à se placer sur le plan personnel en dehors de toute sincérité dans leurs engagements. C'est dommage, et il reste à souhaiter que ni l'un ni l'autre ne soit élu.

Lire la suite

Martial SADDIER exaspéré

15 Février 2010 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale

Les élections régionales sont décidément surprenantes en HAUTE SAVOIE.


Après que M. PERISSIN FABERT eût rejoint la liste du Parti Socialiste alors qu'il était jusque la veille président du Parti Radical en HAUTE SAVOIE et donc allié intime de l'UMP, puis que Jean-Luc RIGAUT eut annoncé qu'il ne ferait pas la campagne de l'UMP, on trouvait la liste de Jean-Claude CARLE limitée à la seule UMP sans ses alliés nationaux.


Voilà que Martial SADDIER s'en mêle et, en sa qualité de député-maire UMP de BONNEVILLE, rend public son courroux face aux diktats du « lider maximo » d'ANNECY LE VIEUX qui a concocté seul la liste haut savoyarde y plaçant ses copains-copines dans sa stratégie personnelle.


C'est donc la seule liste de l'UMP d'ANNECY LE VIEUX qui se présente dans notre département.


On m'a rapporté que M. SADDIER appelait discrètement à voter EUROPE ECOLOGIE pour se venger de ces pratiques dictatoriales. Je n'ose pas y croire.


Par contre, j'ai vu que la liste socialiste aux Régionales avait retiré le sigle du PS de ses documents électoraux. J'avoue ne pas comprendre ce genre de décision. Jean Jack QUEYRANNE pense t'il attirer de la sorte quelque électeur du MODEM ou du Parti Radical que le logo du PS effraierait ? Au premier tour, on mobilise son camp et on affiche ses valeurs. Au second tour on passe les alliances et on met en place le contrat de gestion majoritaire. Il paraît que c'est MITTERRAND qui disait cela. En tous cas, c'est le B-A-BA de la politique. Inutile de mettre son drapeau dans sa poche, cela irrite les militants et les électeurs de toujours et cela apparaît comme une magouille pour les électeurs de l'adversaire. JOSPIN a voulu nous faire ce coup-là aux présidentielles de 2002 : il y avait alors le programme du PS et il y avait le sien. On a vu ce à quoi ce genre de discours conduisait... Parce qu'EUROPE ECOLOGIE veut une alliance majoritaire claire avec le PS, j'apprécie moyennement ce genre de positionnement politique.

Lire la suite

Edgar GROSPIRON, l'héliski, les Jeux

10 Février 2010 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale


"Une semaine d'héliski, ce n'est pas que des vacances singulières, c'est l'occasion idéale pour prendre du recul sur nos quotidiens stressants. Avec ce projet, nous souhaitons favoriser la prise de hauteur en proposant un accompagnement dans la réflexion sur soi, son rapport au monde. La fonction de l'héliski est là pour nous rappeler que nous sommes en vacances pour prendre du plaisir sans se prendre la tête."

C'est signé Edgar GROSPIRON pour un séjour à 6.590 euros du 9 au 18 avril 2010 pour un séminaire "Motivation et performance". Au milieu, pour permettre d'obtenir le financement au titre de la formation professionnelle de ces vacances pour cadres dirigeants, une vulgate sur la motivation sur des thématiques pertinentes : "la vie est un champ de bosses", "ces chasse neige qui nous freinent" "cette éthique qui nous caractérise" "visez haut"...

Pour vous inscrire : http://destination- poudreuse.agence-presse.net

Alors que l'offensive "anti RIGAUT" se poursuit dans la presse avec la récente violente sortie de Jean-Claude KILLY contre le Maire d'ANNECY traité plus bas que terre, la désignation de M. GROSPIRON à la tête de la candidature française aux JO a été présentée comme "la" solution.

En lisant cette publicité, j'ai le sentiment que cette nomination est devenue "le" problème pour les écologistes qui soutiennent le projet de candidature comme un moyen d'accélérer le changement des politiques publiques en HAUTE SAVOIE : développement sans précédent des transports ferroviaires, aucun investissement routier, architecture passive, équipements démontables si ils ne peuvent être utilisés dans l'avenir pour les besoins des habitants du département, bilan carbone prévisionnel, etc.

En effet, on ne peut pas tenir deux discours au Comité International Olympique, celui des Jeux les plus écolo que l'on ait connus jusqu'alors et celui de l'héliski pour patrons fortunés à 6.590 euros la semaine par personne.

Quand le "patron" de la candidature se fait rémunérer pour vanter l'héliski, on n'est plus dans la cohérence minimale avec le développement durable.

C'est au contraire le régne de la vitesse (déplacement de l'aéroport  de CALGARY au "lodge" où les participants sont hébergés en hélico !), du gaspillage des ressources naturelles, des accomodements avec la légalité (se faire payer ses vacances en faisant appel aux fonds de la formation professionnelle continue pour 1.000 euros sur les 6.590).

"Boostez votre motivation en héliski sur les traces d'Edgar GROSPIRON, au coeur des somptueuses Rocheuses canadiennes, une semaine de glisse et de conseils avec le coach préféré des businessmen et des sportifs", nous invite la publicité.

Mais la motivation pour quel objectif ? Se faire un maximum de pognon ou travailler à un projet d'aménagement du territoire pour le XXI° siècle ?

Ce qui se passe en ce moment autour de la candidature d'ANNECY aux JO 2018 est inquiétant.


La marginalisation de la Ville dans le pilotage du projet et le choix des personnalités qui sont maintenant en charge de l'animation de la candidature ne sont pas des hasards malheureux, mais le résultat d'une action planifiée sur le plan politique dont les ficelles sont à ANNECY LE VIEUX et à PARIS.

Lire la suite

M. PERISSIN FABERT chez les socialistes

6 Février 2010 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale



La composition des listes régionales est un vrai bonheur.

Pour enrayer son déclin médiatique, le NPA nous sort une jeune femme voilée comme symbole de la lutte libératrice du prolétariat immigré. Consternant !

Les claquements de porte se multiplient comme au MODEM au sein duquel Azouz BEGAG, girouette politique incontrôlable, donne le tournis aux sympathiques militants de base et à l'eurodéputé, l'ami Jean Luc BENNAHMIAS.

Plus prés de nous, la présence du président départemental du Parti Radical, M. PERISSIN FABERT, récent maire du GRAND BORNAND, sur la liste socialiste est un événement troublant. Après s'être fait prendre en photo avec son leader Jean-Louis BORLOO, voilà que M. PERISSIN franchit le rubicon d'une alliance contre l'UMP à laquelle le Parti radical est un appendice docile. Fidèle soutien de l'UMP, il devient dissident.

On en imagine la raison : le "lider maximo" de l'UMP départementale a fait place nette des alliés de l'UMP.
M. PERISSIN devait s'imaginer éligible sur la liste de Jean-Claude CARLE : il n'a pas eu le poste espéré; il change de camp.

Qu'a t'il à y gagner ? En 6° place sur la liste socialiste, il n'est pas sûr du tout d'être élu. Et dans les ARAVIS où le PS fait des scores très faibles, cette trahison  de ses amis politiques risque de lui coûter sa mairie. Il espère peut-être simplement faire payer à M. ACCOYER son mépris à son égard.

Mais je vous avoue que je me contrefiche des ambitions de
M. PERISSIN. Par contre, je suis intéressé par ce qu'espère y gagner le PS.

Cette désignation nécessairement arbitrée par M. QUEYRANNE va faire tourner le nez de la plupart des militants et responsables socialistes que je connais. Electoralement, elle risque de se traduire par le dégoût de certains électeurs socialistes contre un ralliement qui sent son BESSON à l'envers; et de faire les affaires du Front de Gauche...et d'EUROPE ECOLOGIE. Ramènera t'elle certains électeurs de droite à voter pour la liste du PS en HAUTE SAVOIE ? On regardera les scores au GRAND BORNAND, mais mon diagnostic est pessimiste pour le PS. Les gens n'aiment pas les reniements de dernière minute et se méfient des girouettes politiques.

La politique c'est définir une stratégie, la faire connaître puis passer des alliances pour parvenir à atteindre les objectifs que l'on s'est fixés et que l'on a présentés aux électeurs.

Les débauchages individuels sont sans pertinence politique, et sans efficacité électorale. C'est parce que EUROPE ECOLOGIE et le PS définiront un programme électoral cohérent et ambitieux pour le second tour que nous conserverons ensemble la Région, pas parce que l'un de nous aura mieux débauché que l'autre.











Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>