Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet
Articles récents

Chant choral

4 Décembre 2012 , Rédigé par Thierry BILLET

Le dynamisme du chant choral à ANNECY est tel que les concerts en cette fin d'année s'enchaînent. Le GEVA nous a régalé d'un "TE DEUM" de Marc Antoine CHARPENTIER, les familles de musiciens MENACHEMOF, LATOUR et ROURA nous ont étonné avec leur "Sing In" désormais annuel avec le MESSIE de HAENDEL; et ce vendredi, TERRES d'EMPREINTE avec plusieurs chorales, 100 enfants des écoles d'ANNECY et les groupes "La kinkerne" et "Peace Touch" va revisiter le patrimoine savoyard pour un concert qui s'annonce participatif grâce à un choeur de foule et une volonté de faire chanter tous les spectateurs ce vendredi à SAINTE BERNADETTE pour la clôture de Ville des Alpes 2012.

Ce foisonnement est un signe d'une envie de "jouer collectif", de participer ensemble, même ceux qui ne connaissent pas la musique, à un moment de partage et de travail en commun. Le chant choral exige l'humilité et le travail en groupe. Exactement ce qui manque dans notre société... Partager du temps, élaborer ensemble, n'amener que son corps et sa voix. Une autre manière d'être écologiste par la sobriété de l'exercice.

A vendredi pour Cant'alpina !

Lire la suite

SERALINI répond à ACCOYER

3 Décembre 2012 , Rédigé par Thierry BILLET

Grâce à un commentaire sur ce blog, je découvre l'audition de Gilles-Eric SERALINI à l'assemblée nationale et vous trouverez ci-dessous la réponse qu'il fait à M. ACCOYER qui lui répétait les critiques officielles relayées par les scientifiques liés aux multinationales.

L'intervention de M. ACCOYER est ici  à la minute 45'37. La réponse argumentée de M. SERALINI est ci-dessous :

 

Lire la suite

Eco quartier de CRAN GEVRIER

2 Décembre 2012 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Intéressante réunion d'information ce samedi 1er décembre de la Mairie de CRAN GEVRIER sur les choix énergétiques que la commune a faits pour son éco quartier des PASSERELLES sur le site des anciennes papéteries.

Réunion technique au cours de laquelle les bureaux d'étude ont expliqué les scénarios qu'ils ont étudié pour aboutir au meilleur compromis entre le niveau d'investissement, les coûts de fonctionnement et de renouvellement des installations, examinés au regard de leur contribution carbone. De sorte que c'est le principe d'une chaufferie bois unique exploitée par DALKIA qui a été retenu avec un engagement de prix sur 16 ans avec du bois collecté à moins de 120 kilomètres de CRAN.

La consommation moyenne d'énergie primaire sur l'éco quartier sera de 76 kw/h le mètre carré, soit 20% de mieux que la RT 2012.

Bravo à l'équipe municipale de CRAN qui en a profité pour présenter la réalisation de turbine hydroélectrique en face de la TURBINE dans l'ancien site des tissages, au bord du THIOU qui produira l'électricité nécessaires aux équipements publics de CRAN.

Lire la suite

OGM, de qui se moque l'EFSA ?

1 Décembre 2012 , Rédigé par Thierry BILLET

Avatar de Jean-Luc Bennahmias

Par 
Vice-Président du MoDem

"Insuffisante" : c'est ainsi que l'Autorité européenne de sécurité des aliments a qualifié l'étude choc du professeur Séralini sur la dangerosité des OGM.

Des épis de maïs OGM Monsanto (DURAND FLORENCE/SIPA)

Des épis de maïs OGM Monsanto (DURAND FLORENCE/SIPA)

 

Rendu le 4 octobre, le "pré-avis" de l'EFSA juge insuffisante l'étude du professeur Séralini. De qui se moque-t-on ? L'EFSA essaie de renverser la charge de la preuve alors que ce devrait être à elle - notre autorité européenne chargée d'assurer la sécurité alimentaire - de prouver une bonne fois pour toute l'innocuité des OGM. Comment peut-elle se contenter de juger les études réalisées par d'autres et botter en touche ?

 

Nul doute que ce "pré-avis" participe à l'entreprise de décrédibilisation de cette étude qui, si elle n'est pas exempte de défauts, n'en demeure pas moins cruciale pour avoir relancé le débat et mis à jour la fébrilité des certitudes dans ce domaine. S'il y a bien quelque chose que montre l'étude en question, c'est qu'il existe finalement très peu d'études, et notamment d'études sur le long terme, qui analyseraient l'impact des OGM...

 

Pourquoi de telles études n'ont-elles jamais été réalisées, ni demandées par l'EFSA ? Rappelons que le délai actuel d'étude requis par l'EFSA est de 90 jours (et encore seules les études de 28 jours (un mois!) sont contraignantes).

 

Pourquoi l'EFSA ne dit-elle pas plutôt : cette étude comporte des biais scientifiques mais elle soulève des questions et montre le peu de certitudes que nous avons dans ce domaine, alors en tant qu'autorité européenne publique, financée pour assurer la sécurité alimentaire en Europe, je vais demander une étude d'envergure, réalisée par un panel de scientifiques de différentes sensibilités, scientifiquement irréprochable, réalisée sur le long terme, avec des échantillons suffisamment représentatifs, pour que nous y voyons plus clair et que nous puissions juger et agir en connaissance de cause ?

 

L'EFSA et ses contradictions

 

Par ailleurs, l'EFSA se positionne en juge : encore une fois de qui se moque-t-on ? L'EFSA a été récemment mise en cause pour des conflits d'intérêts ; d'autre part, les experts qui analysent l'étude en ce moment ont toujours autorisé les OGM par le passé... Quel intérêt auraient-ils aujourd'hui à se contredire ? Enfin, l'EFSA n'est pas à une contradiction près : elle demande de la transparence à M. Séralini, mais n'a de son côté jamais publié les études sur lesquelles elle se base pour autoriser les OGM.

 

Enfin, certains "confrères" de Séralini sont apparemment choqués par l'opération de "communication" réalisée pour la publication de l'étude. Mais que penser du lobbying massif effectué par Monsanto et le lobby pro-OGM à travers le monde ?

 

D'autre part, si tous les scientifiques ont vocation à s'exprimer dans ce débat - ce qui est d'ailleurs le but : faire exister un débat contradictoire - que doit-on penser de la stratégie qui consiste à faire parler certains scientifiques dans les médias pour décrédibiliser l'étude, afin que Monsanto n'ait pas à apparaître en première ligne ? Dans cette affaire, tout semble être fait pour étouffer dans l'œuf un débat qui, pourtant, est plus que nécessaire aujourd'hui !

 

Les attaques sur cette étude devraient donc avoir pour conclusion: faisons-en d'autres ! Réalisons des études et faisons les évaluer par des scientifiques de différentes sensibilités. Les citoyens européens méritent un débat ouvert et une transparence totale !

Lire la suite

Parcs nationaux en danger !

30 Novembre 2012 , Rédigé par Thierry BILLET



 

 Logo-MW.jpg
 

 

LES PARCS NATIONAUX EN DANGER !
Conférence de presse - Le 12 décembre 2012 à l'Assemblée nationale


 

Les médias se sont fait l'écho du refus des communes de Tarentaise de signer la future charte

du Parc nationalde la Vanoise. Mountain Wilderness avec les associations CIPRA France,

la Coordination Montagne, la FFCAM, FNE, FRAPNA, LPO et WWF reprenant le cas de la Vanoise,

veulent élargir le débat et lancent un appel à la mobilisation de l'opinion publique

pour que les Parcs nationaux ne soient ni pris en otage,

ni détournés de leurs missions de service public par les réactions de certaines collectivités locales.

De nouvelles règles pour les Parcs Nationaux
La loi Giran du 14 avril 2006, en modifiant la loi de 1960 créant les Parcs nationaux en France,

propose des solutions pour une meilleure appropriation de ces zones protégées par les résidents

et tous les acteurs de leur territoire.

La transformation des anciennes zones périphériques en zones d'adhésion comporte l'élaboration

de chartes à l'image de l'expérimentation réussie d'une charte de l'environnement

et du développement durable dans le Parc national des Écrins.
Ces chartes fixent des objectifs de protection des patrimoines spécifiques pour le cour du Parc,

et proposent des orientations et des mesures de développement durable et de mise en valeur des territoires.
Pour chaque Parc national, les chartes, véritables projets de territoire, sont élaborés dans la concertation, les conseils d'administration remaniés par la loi de 2006 donnant la prééminence aux élus locaux.


Dans la Vanoise, un rejet de l'idée même de protection
Malgré 5 années de concertation en Vanoise, les premiers retours avant le vote définitif des communes

devant adhérer sont négatifs. Aucune commune n'a émis d'avis favorable au projet de charte

lors de la consultation préalable.
Et pourtant le projet n'est pas bien ambitieux sur les questions d'aménagement et de domaine skiable.

En fait, pour tous « ces sujets qui fâchent », il renvoie même au droit commun :

on fera la même chose dans la zone d'adhésion du Parc qu'ailleurs en France.

Le cour du Parc bénéficie d'une protection forte mais, déconnecté du territoire voire cerné

par un développement industriel du tourisme, se trouve menacé indirectement.
Les organisations environnementales soutiennent le document, tout en soulignant la faiblesse de la charte,

soutiennent le document, car il constitue le plus petit dénominateur commun pour amorcer

une nouvelle dynamique.

 

Ailleurs aussi
Les Parcs nationaux des Cévennes et des Calanques sont malmenés.
Les diminutions de personnel et l'élargissement des missions font craindre une perte de protection

des cours des Parcs.
Les blocages que l'on observe nous emmènent bien loin des fondamentaux des Parcs nationaux

décrits dans les attendus de la loi de 2006:

« Le classement d'un parc national manifeste une volonté politique de donner une forte visibilité nationale et internationale à cet espace, d'y mener une politique exemplaire et intégrée de protection et de gestion, mais aussi d'éducation à la nature et de récréation, et de transmettre aux générations futures un patrimoine préservé ».

Un enjeu national
C'est clairement cette mission des Parcs nationaux qu'il faut défendre aujourd'hui.

L'enjeu est bien national et doit faire fi des appétits locaux. 

Il faut aussi expliquer au grand public que les Parcs nationaux sont de rares espaces

où la nature, libre et sauvage, est protégée et où doit se développer un projet de territoire

dans lequel solidarité écologique et territoriale joue pleinement entre zones cour et d'adhésion

et qu'ils constituent le patrimoine commun de tous les Français.
A l'occasion de la journée internationale des montagnes, les associations signataires

appellent à la mobilisation pour la défense des Parcs nationaux

et demandent aux collectivités territoriales et à l'État,

responsables direct des Parcs nationaux, qu'ils réaffirment leurs missions fondatrices et

leur donnent les moyens de les mener à bien.

Un mouvement d'opinion fort peut inverser la donne

et en particulier inciter les communes à adhérer aux chartes rédigées avec leur concours.

 

Lire la suite

Voie royale pour le F-HAINE

28 Novembre 2012 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #C'est personnel

Qui pouvait imaginer meilleur scénario pour le F-HAINE ? Une droite « républicaine » déchirée comme jamais entre les égos des prétendants de 2017, une gauche socialiste qui se renie chaque jour, perdue entre les rodomontades stériles de MONTEBOURG et les petits arrangements entre amis des barons socialistes, incapable d'assumer les valeurs de la solidarité et du partage alors que la misère sociale n'a jamais été aussi grande ni les Restos du coeur aussi pleins, une extrême gauche qui ne sait que mobiliser contre l'EUROPE alors que les nationalismes pourrissent les coeurs et les esprits en GRECE et ailleurs, et des VERTS écartelés entre leur participation gouvernementale et l'absence de l'esquisse du début du commencement d'une politique environnementale de ce gouvernement. Il ne manque plus qu'un mort à NOTRE DAME DES LANDES pour que le tableau soit complet.

François HOLLANDE et l'UMP écrivent en ce moment-même pour 2014 l'histoire du remake d'avril 2002 : des électeurs de gauche et écologistes totalement désabusés, des pauvres désemparés et prêts à croire aux sirènes de l'extrême-droite, un électorat de droite lassé des querelles des grands chefs et idéologiquement prêt à tenter l'expérience de l'ordre moral...

Pendant ce temps-là, la société civile se mobilise loin du spectacle politicien de plus en plus déconnecté des citoyens : l'urgence sociale et l'urgence climatique mobilisent des milliers de personnes dans l'unique but de se montrer solidaires avec ceux d'ici et ceux du Sud. La thématique de la terre nourricière devient incontournable et mobilise sans frontière jardiniers amateurs, paysans, adhérents des AMAP,consommateurs plus exigeants et recycleurs. Le pire n'est jamais sûr. Cette société civile trouvera un jour son expression politique.

 

 

Lire la suite

Notre Dame des Landes

27 Novembre 2012 , Rédigé par Thierry BILLET

Campagnepub_2012_11_25.jpg

Lire la suite

Libérez la RD 1508 !

27 Novembre 2012 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

Jean-Pierre CROUZAT pour la FRAPNA, et Cécile LECOANET et Hervé BOURNE, maire de LATHUILLE, animent un blog sur la nécessité d'un transport collectif en site propre alors que le circulation sur la RD 1508 devient chaque jour plus catastrophique.

Loin de valider la solution d'un aspirateur à voitures avec un tunnel routier sous le SEMNOZ, le blog propose une solution qui contribue à animer le nécessaire débat sur cette question des transports le long de la cluse du lac.

Plus d'informations :

http://liberezla1508.com/

Lire la suite

Vulnérabilité d'ANNECY au réchauffement climatique

26 Novembre 2012 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement

La Ville lance un nouveau chantier dans le cadre du Plan climat territorial en travaillant à une étude de la vulnérabilité du territoire municipal aux changements climatiques. Ce travail va notamment mobiliser le service des archives municipales puisque le cahier des charges de l'étude est de rechercher dans les 50 ou 100 dernières années les phénomènes météorologiques extrêmes qu'a connu la Ville pour en faire revivre le souvenir et envisager son degré de reproductibilité dans le cadre d'un scénario de réchauffement climatique de +3° en moyenne. On sait que le réchauffement climatique a pour conséquence de renforcer et de "banaliser" les épisodes climatiques les plus violents connus jusqu'à présente. C'est donc en regardant le passé "extraordinaire" que l'on peut définir l'avenir "ordinaire".

Voilà un travail non seulement passionnant, mais aussi terriblement utile pour assurer la résilience de la Ville face à l'urgence climatique.

Lire la suite

Un Noël écolo...

25 Novembre 2012 , Rédigé par Thierry BILLET

Mieux vaut en rire qu'en pleurer


Cette année, pour sa traditionnelle offre de Noël, LaRevueDurable
a choisi de vous faire rire.
Offrez un abonnement à LaRevueDurable et recevez
Les Bidochons sauvent la planète
(ou un DVD de Jean-Paul Jaud)



Il faut faire vivre LA REVUE DURABLE, un trimestriel suisse en langue française qui est remarquable pour toutes celles et tous ceux qui s'intéressent à l'écologie. ABONNEZ VOUS ! LA REVUE DURABLE a décidé de renoncer à sa diffusion en kiosque pour limiter son impact carbone...


Pour profiter de cette offre, il suffit de remplir le bulletin téléchargeable ici
et de nous le faire parvenir avec votre réglement par chèque à l'ordre de Cerin Sàrl, ou par carte de crédit (appelez le +41 26 321 37 11).

Soyez généreux(se)! Faîtes connaître notre travail en diffusant ce message à votre entourage, vos collègues et amis pour leur plus grand bien.. et le nôtre ! D'avance merci !



LaRevueDurable
Cerin sàrl
Rue de Lausanne 23
1700 Fribourg
Suisse
www.larevuedurable.com

Nouveau : Pour créer un groupe local de lecteurs de LaRevueDurable : ici
Calculez vos émissions de gaz à effet de serre sur www.leclimatentrenosmains.org


Lire la suite