Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet
Articles récents

Mme LARDET désormais à l'article 40

22 Décembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

"Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l'exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d'un crime ou d'un délit est tenu d'en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs" nous dit l'alinéa 2 de l'article 40 du code de procédure pénale. 

C'est en application de ce texte qui s'imposait à lui que Antoine de MENTHON, maire de MENTHON SAINT BERNARD et Président du centre de gestion de la fonction publique territoriale  (CDG) a pris ses responsabilités et a annoncé en conseil communautaire ce jeudi soir qu'il alertait la Procureure de la République d'ANNECY des faits de harcèlement moral établis par le centre de gestion à la suite des signalements de plusieurs agents du Grand Annecy. 

Faits de harcèlement managérial dont l'unique auteure est à titre personnel dans le cadre de ses fonctions Mme Frédérique LARDET présidente du Grand Annecy selon les agents rencontrés.

Le rapport du Centre de Gestion établit la pertinence des signalements reçus et avance le chiffre d'une quinzaine d'agents concernés personnellement par les agissements de Mme LARDET sous la forme d'injures, de remarques désobligeantes, de remises en question personnelles de leur travail, de "stop and go" incessants et non motivés, etc.

Le rapport du centre de gestion demandait expressément aux deux vices-présidents du Grand Annecy qui doivent gérer ce dossier, Mme Ségolène GUICHARD et Pierre BRUYERE, de réaliser une enquête administrative détaillée d'ici au 10 décembre 2023. Cette  enquête - qui n'est toujours pas rendue publique ce 22 décembre -  a été sous-traitée à un cabinet extérieur dont la mission a été vidée de son sens par Mmes  LARDET et GUICHARD : j'y reviendrai demain.

Le Parquet d'ANNECY sera donc saisi de tous les éléments recueillis par l'enquête du CDG et engagera sans aucun doute une enquête préliminaire conformément aux dispositions du code de procédure pénale. 

Antoine de MENTHON a pris ses responsabilités, nul doute que Mme LARDET ne prendra pas les siennes qui seraient de démissionner pour ne pas vicier tout le temps de l'enquête pénale le fonctionnement du Grand Annecy.

Antoine de MENTHON incarne la rigueur morale, marqueur historique de la démocratie chrétienne haut-savoyarde et de sa famille.

Il est à craindre que Mme LARDET ne veuille à l'inverse s'accrocher à son fauteuil entraînant avec elle l'agglomération dans le chaos, comme le fait le maire, président de l'agglomération de SAINT ETIENNE après l'affaire de la sextape.

Le rejet au même conseil d'hier soir de la proposition de Mmes LARDET et GUICHARD de transformer l'office du tourisme en société d'économie mixte illustre qu'elles ne contrôlent désormais  plus rien et que leurs initiatives sont rejetées par la majorité du conseil communautaire.

Quel agent du Grand Annecy va vivre sereinement sur le plan professionnel en étant dirigé par une Présidente présentée publiquement comme une harceleuse et un Directeur général sur le départ et expédiant les affaires courantes ? 

Lire la suite

Aurélien ROUSSEAU, bravo !

21 Décembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

Tout semble avoir été dit  sur le bilan politique du vote de la loi IMMIGRATION; alors je préfère saluer ici la démission d'Aurélien ROUSSEAU.  Plutôt que de s'attarder sur l'inscription de la préférence nationale dans la loi puisque des étrangers en situation régulière n'auront pas les mêmes droits que les nationaux, sur le cynisme de faire voter une loi en affirmant le soir-même que des éléments majeurs en sont anticonstitutionnels, sur le déni de plaider qu'il s'agit d'une loi contre le F-HAINE alors qu'il a voté cette loi et que le F-HAINE ne peut pas être taxé de masochisme, il faut souligner le courage de ce ministre qui simplement dit "ça suffit !".

Il n'a pas tenu de conférence de presse, il n'a pas couru les médias. Il a seulement dit qu'en conscience, il ne pouvait pas accepter ce texte nauséabond. Et il est parti.  Bravo Monsieur. Vous avez cru au "en même temps droite et gauche"; vous refusez le "en même temps droite et extrême-droite" que dénonce avec vigueur le pourtant fort modéré ancien premier ministre Bernard CAZENEUVE. Chapeau bas. 

D'autres restent qui diront avoir voté à contre coeur "mais qu'il le fallait". Comme ceux qui ont voté les pleins pouvoirs à PÉTAIN ne le firent pas par adhésion au fascisme. Juste parce qu'ils manquèrent du courage de dire NON : le seul qui vaille, celui de refuser de participer à la banalisation du mal. Mme LE PEN qui n'est pas sotte a trouvé le mot juste : "victoire idéologique".

Il nous appartient de tenter encore et toujours dans nos associations, nos églises, nos familles de nous opposer à cette prédation morale et intellectuelle de la part de  l'extrême-droite.

On sait désormais que ce n'est plus Emmanuel  MACRON qui se croira "obligé" (1) de la combattre pour me remercier - et tant d'autres avec moi - d'avoir voté pour lui en 2017 et 2022 contre le F-HAINE. Pinocchio MACRON pourra toujours parler, plus rien ne peut rendre crédible sa parole de déshonneur. C'est sur chacun d'entre nous que pèse désormais l'obligation de faire refluer le F-HAINE et son idéologie puisque les Républicains ont sombré avec armes et bagages et que RENAISSANCE s'est reniée.

(1) VERBATIM :

« nombre de nos compatriotes ont voté ce jour pour moi, non pour soutenir les idées que je porte, mais pour faire barrage à l’extrême droite. Et je veux ici leur dire que j’ai conscience que ce vote m’oblige pour les années à venir. Je suis dépositaire de leur sens du devoir, de leur attachement à la République et du respect des différences qui se sont exprimées ces dernières semaines »

« plus d’un électeur sur deux ayant voté pour Emmanuel Macron déclare l’avoir fait pour faire barrage à Marine Le Pen (56 %) », souligne la sondeuse Adélaïde Zulfikarpasic (BVA pour Ouest-France)."

Lire la suite

Mme Lardet, le coucou de la qualité de l’air

15 Décembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

Entre 2011 et 2021, Le Figaro affirme qu’Annecy a connu le meilleur taux d’amélioration de la qualité de l’air : - 43,1 %. L’article met cette performance au crédit du programme local de la qualité de l’air (PLQA) que j’avais lancé en ma qualité de vice président  « qualité de l’air et climat » au Grand Annecy. Et notamment au fonds air bois négocié avec l’Ademe.
Cela n’empêche pas Mme Lardet de s’en attribuer le mérite alors que matériellement elle n’a rien pu faire pendant cette période 2011/2021 ayant été élue à l’été 2020 ! Et les résultats de 2021 étant obtenus par les actions déjà lancées avant son élection. Dommage que le Dauphiné libéré lui laisse dire cela sans commentaire sur l’évidente mauvaise foi de la présidente de l’agglomération. Mais cette forme d’ hommage du vice à la vertu fait  chaud au coeur puisque Mme Lardet ne fait depuis son élection que continuer le travail déjà engagé par JLR comme le reconnaît à chacune de nos rencontres le vice-président qui m’a succédé. 

Le chemin à parcourir est encore énorme pour atteindre les seuils des recommandations de l’organisation mondiale de la santé, mais ce n’est pas en s’accaparant les mérites de ses adversaires que Mme Lardet trompera les annéciens. 

 

Mme Lardet, le coucou de la qualité de l’air
Lire la suite

COHN BENDIT vs MACRON

15 Décembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

Etre une icône de mai 1968 permet encore alors que vous êtes esseulé d'être cité par LE MONDE quand on prend la parole. Dany COHN BENDIT est de ces personnes inspirantes parce qu'il parle sincèrement. Il n'a plus rien à perdre, plus rien à gagner à titre personnel. Il a été la meilleure tête de liste des VERTS aux élections européennes avec plus de 16% des voix en 2008. Plus de 23% à CHAMONIX :  on n'a jamais revu ça.

Ça a été l'un de mes plus beaux souvenirs militants que d'organiser la venue de Dany en HAUTE SAVOIE à cette occasion. De CHAMONIX à SEVRIER en passant par THONES, ce furent deux journées intenses, juste ternies par le sabotage des verts radicaux qui font encore le malheur des écologistes politiques 15 ans après; les condamnant à une image gauchiste et sectaire.

En 2017, COHN BENDIT soutient MACRON pour défaire le F-HAINE. Six ans plus tard, il annonce qu'il votera pour Raphaël GLUCKSMAN et dénonce la loi sur l'immigration, symptôme de l'incapacité de MACRON à s'opposer frontalement à LE PEN.

Un auteur compare d'ailleurs à ce propos le F-HAINE à un "trou noir" qui attire tout ce qui passe à sa portée. Cette image qui donne le vertige mérite réflexion tant il semble qu'en EUROPE l'extrême-droite ait partout réussi à persuader les médias et les politiciens qu'il n'y a rien de plus urgent que de chasser les immigrés, funeste dérivatif à la crise climatique qui détruit les éco-systèmes chaque jour d'avantage.

Dany COHN BENDIT, fidèle à sa vocation de héraut de la construction européenne, tire les conséquences de cet échec : MACRON n'est plus celui qui peut construire une alternative réaliste à l'extrême-droite. Il change donc de cheval et propose à la gauche non mélenchoniste de s'unir pour affirmer le rôle progressiste de l'EUROPE aux élections de 2024. Un projet sans doute irréaliste tant les partis politiques ont des fonctionnements déconnectés des enjeux des citoyens et de l'intérêt général. Mais Dany se moque du réalisme partidaire. L'idée européenne mérite mieux.

 

Lire la suite

Les acoquinades

14 Décembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

C'est un message de Nicolas KRIVOBOK que l'on m'envoie et qui dénonce le 27 aout un accident qui serait arrivé au Maire le 23 août. Nicolas KRIVOBOC est un conseiller municipal d'ANNECY, fan de Mme LARDET. Je vous laisse prendre connaissance de la prose de cette personne sur la copie d'écran ci-dessous.

C'est un autre post de M. FEUGNET qui le présente "détendu" avec le même M. KRIVOBOC sapés comme des milords le 8 mai.

Et c'est le mix des deux qui laisse songeur.

Un membre des LARDORG se permet d'accuser ainsi le Maire d'avoir renversé un cycliste, de prendre un sens interdit dans la rue du lac... alors qu'il en est par ailleurs officiellement solidaire puisqu'il vote le budget ! Vous imaginez la défiance permanente qui doit exister au sein de la majorité municipale ?

Le même KRIVOBOC s'affiche avec le bénéficiaire de la manip municipale ayant permis de subtiliser le fonds de commerce du café  FOLLIET à son acheteur. Je le raconte ici.

Ainsi se dessine un fonctionnement de copains/coquins autour de la majorité municipale qui explique l'incapacité des LARDORG à gérer la Ville et le Grand Annecy. Ce fonctionnement fondé sur les coups bas, les insinuations et les trahisons permanentes ruine ANNECY et rend malades les agents municipaux et communautaires. 

P... 3 ans !

Les acoquinades
Lire la suite

Au "tableau de chasse" de LARDET : le Président de l'office du tourisme

13 Décembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #C'est personnel

Nouvelle victime de la Diane chasseresse, présidente de l'agglomération du Grand Annecy, voici le président de l'office du tourisme qui annonce publiquement sa démission en raison de l'attitude de Frédérique LARDET à l'égard de l'OT... Les troubles comportementaux de la Présidente du Grand Annecy sont ainsi portés à la connaissance de tous. Car il n'y a pas d'explication politique cette multiplication de départs : c'est le comportement méprisant de Mme LARDET à l'égard des agents et des partenaires du Grand Annecy qui est seul en cause. Déjà avec la famille POLLET VILLARD, sur la gestion du centre de congrès à l'IMPÉRIAL, les noms d'oiseaux avaient volé bas. Cela aurait pu inviter Mme LARDET à un stage de méditation et à mesurer  sa capacité de nuisance. Mais il n'en est rien : elle persiste et signe. Celui qui n'est pas avec elle est nécessairement contre elle.

Une anecdote à ce propos. Lors du rassemblement contre l'antisémitisme à ANNECY, je me trouve à discuter avec l'un de ses proches que je connais par ailleurs personnellement. La voici qui arrive, me toise, et entraîne son ami par le bras pour qu'il cesse de me parler alors que nous étions en aimable discussion. Toute la psychologie de Mme LARDET est dans ce geste: il ne faut pas causer avec ce mec qui me combat sur le plan politique. Pathétique !

Et une autre concernant ASTORG pour montrer comment l'attelage de ces deux-là est pathogène pour notre territoire.

C'était fin août à un don du sang à BONLIEU. L'installation du centre de transfusion est un peu en retard. Nous sommes six à attendre. Arrive le Maire qui se faufile dans la queue pour passer devant tout le monde sans saluer aucun annécien à part moi qu'il ne peut éviter. Il s'assied devant la secrétaire qui ne le reconnaît pas et lui demande de retourner prendre son tour. Et le revoilà tout penaud qui revient en arrière sans saluer plus avant ses administrés; mais qui me permet de lui vider mon sac sur les dysfonctionnements municipaux. Et au final, je m'aperçois qu'il n'a pas donné son sang et qu'il n'est venu là que pour se montrer.

La même démarche "pousse toi de là que je m'y mette", le même manque d'empathie vis à vis des annéciens, le même manque de courtoisie... Ces deux-là ont le même profil psychologique et leur mésalliance ne pouvait que conduire notre territoire au chaos.

P... 3 ans !

 

Lire la suite

Mme LARDET licencie(rait) le DGS du Grand Annecy

12 Décembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

On m'informe que Mme LARDET aurait notifié la rupture de son contrat au Directeur général des Services du Grand Annecy. Les LARDORG continueraient donc de frapper : après le licenciement de Dominique HUOT DE SAINT ALBIN par ASTORG à la Ville, voici le licenciement de Sébastien LENOIR qui devait trop protéger ses collaborateurs et collaboratrices au goût de sa Présidente. Rappelons qu'elle est aux prises avec la plainte de plusieurs responsables de service pour harcèlement managérial . Dans ce dossier de maltraitance des agents, c'est le comportement personnel de Mme LARDET vis à vis des fonctionnaires territoriaux qui est en cause. Les syndicats du Grand Annecy ont alerté sur le climat social ainsi créé. Et si elle essaie de botter en touche en évoquant les problèmes de recrutement du Grand Annecy; ce sont ses emportements, ses volte-faces, ses insultes qui expliquent le climat malsain dans les services de l'agglomération.

Voilà une décision qui ne va pas améliorer le fonctionnement du Grand Annecy qui patauge déjà dans la méfiance de 52 élus à l'égard de la Présidente exprimée lors des derniers conseils communautaires.

Le départ de Sébastien LENOIR, homme d'écoute et de respect pour la fonction publique territoriale, ne va certainement pas rassurer les agents. Son calme et sa compétence étaient reconnus de tous. Il lui a fallu dans le mandat précédent  gérer le fonctionnement pluriel d'un bureau d'agglomération dissonant sur le plan politique mais travaillant dans un climat de respect mutuel.  Son départ va plonger toute l'équipe de direction - qui était intégralement restée auprès de lui après les élections municipales - dans l'incertitude. Car, à la différence de la Ville où toute l'équipe de direction de l'ère RIGAUT a quitté les miasmes malsains de la gestion municipale par les LARDORG, l'équipe de direction de l'agglomération était restée en place, protégée des LARDORG par la présence d'élus des communes extérieures à ANNECY qui pèsent d'un poids certain au bureau du Grand Annecy. 

J'emploie le conditionnel car la nouvelle n'a pas encore été rendue publique mais il est peu probable que mes informations soient erronées. Je ne manquerais pas de vous en informer si tel était le cas.

Lire la suite

Migrant'scène : radioscopie d'une rumeur

7 Décembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

En clôture du festival Migrant’scène, La Cimade organise un ciné-rencontre le dimanche 10 décembre 2023 de 17h30 à 19h30. A l’affiche : La camionnette blanche : radioscopie d’une rumeur de Jean Bulot

La rumeur en question : des Roms en camionnette enlèvent des enfants de la Seine-Saint-Denis. Une rumeur d’un autre âge qui, en 2019, a donné lieu à l’attaque de plusieurs bidonvilles et à au moins 38 agressions contre des personnes Roms ou supposées Roms, dont certaines filmées et commentées en direct sur les réseaux sociaux. 

Nos invité∙e∙s pour échanger avec le public après le film :

- Jean Bulot, réalisateur

- Saimir Mile, président de l’association La voix des Roms

- Camille Couturier, chargée de projets pour l’action Bidonville de La Cimade

- Dylan Schutt, éducateur pair du projet européen PECAO, un projet visant à contrer le discours de haine antitsigane en ligne.

N’hésitez pas à nous rejoindre pour ce ciné-rencontre et à diffuser l’information largement autour de vous.

La séance est gratuite, pour s’inscrire, c’est ici

Lire la suite

Le paradoxe du vote F-HAINE

5 Décembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

" La part de personnes interrogées qui considèrent que les immigrés sont une source d'enrichissement culturel est passée de 44% en 1992 à 76% en 2022; la part de celles qui soutiennent le droit de vote des étrangers est passée de 34% en 1984 à 58% en 2022"... nous apprend Anne CHEMIN, journaliste au MONDE le 20 octobre dernier, suivant l'indice longitudinal de tolérance construit par le chercheur Vincent TIBERIJ à partir de l'enquête annuelle de la commission consultative des droits de l'homme (CNCDH).

Mais alors comment expliquer que se croisent la courbe du recul des préjugés raciaux et celle de la montée du vote F-HAINE ? Alors que des citoyens plus tolérants devraient rejeter la xénophobie du parti d'extrême-droite, les sondages lui annoncent un carton aux prochaines européennes.

Les chercheurs l'expliquent de deux manières : le recul de la question sociale (1) et le vote différentiel des seniors par rapport aux jeunes (2).

1/ La question sociale était dominante jusqu'aux années 1980 : "à la présidentielle de 1988, la probabilité de voter à gauche atteignait des sommets (96%) chez les citoyens qui exprimaient des convictions sociales alors qu'elle était négligeable (7%) chez les partisans du libéralisme économique" explique V. TIBERIJ. Aucune loi sur l'immigration n'a été votée entre 1946 et 1980. Depuis, il y en a eu une tous les 18 mois et nous pataugeons encore dedans aujourd'hui avec DARMANIN qui veut laisser son nom à une nouvelle loi. 

Le F-HAINE, par sa radicalité, a réussi à faire de la question migratoire et plus globalement des questions culturelles un sujet déterminant du vote. Plus généralement, le mariage pour tous ou l'homosexualité et toutes les questions sociétales sont devenues centrales dans le choix électoral. On le voit aux ETATS UNIS aujourd'hui où le risque de l'interdiction de l'IVG permet aux démocrates de mobiliser l'électorat plus que les résultats économiques de BIDEN. Dès lors, la xénophobie qui existait bien plus dans les années 1960 qu'aujourd'hui  ( Rappelons nous à l'époque  la honte d'un mariage d'un blanc avec une noire ou l'inverse) mais qui n'avait aucun débouché politique est aujourd'hui une question politique au détriment des questions sociales de répartition des revenus ou de croissance des inégalités. 

2/ "En 2022, le vote "systématique" est au plus haut chez les personnes âgées de 70 à 79 ans (54%), au plus bas chez les jeunes de 25 ans (17%) et cet écart ne cesse de se creuser." note Anne CHEMIN. Ce différentiel explique que les plus de 65 ans pèsent 1,3 à 1,5 fois leur poids et les moins de 35 ans ont 0,5 et 0,8 fois. Or ce sont ces générations votantes qui sont les plus favorables aux thèses de l'extrême-droite 59% des plus de 60 ans ne se "sentent pas chez eux" contre 34% des moins de 35 ans pour ne donner que cet exemple. Comme ils votent systématiquement alors que les plus jeunes cèdent au dilettantisme, les séniors font pencher la balance du côté de l'extrême-droite; déplaçant le curseur politique vers la droite.

Un dernier phénomène mérite l'attention. Il est en effet admis que les politiciens ne font que reprendre les préoccupations des français pour les porter au débat politique. Or, l'article illustre les recherches en sciences politiques qui établissent que "la polarisation de l'opinion était le fruit des stratégies partisanes  - et non l'inverse". Autrement dit, quand CIOTTI se fait le rabatteur du F-HAINE, ce n'est pas parce que ses électeurs lui demandent de le faire, mais parce qu'il cherche pour des raisons électorales à polariser le débat politique sur une thématique qui lui est chère car il pense qu'elle lui permettra de gagner les élections. La tonalité des discours politiques selon qu'ils prônent la polarisation raciste ou l'union nationale  détermine le vote. Réduits à des peaux de chagrin militantes, sans renouvellement, les partis politiques ne cherchent plus que le clash et la rupture.

En naît un dernier paradoxe où le F-HAINE choisit maintenant de se taire, la polarisation étant désormais reprise par MÉLENCHON ou ZEMOUR pour tenter de mobiliser des électorats déboussolés. Tout ceci conduit au pire, celui d'une chronique annoncée de la banalisation du F-HAINE et de la victoire de LE PEN en 2027. Tous les pyromanes d'aujourd'hui portent la responsabilité d'une France artificiellement fracturée alors qu'elle aspire à la fraternité.

 

Lire la suite

Les LARDORG au risque du mensonge

4 Décembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

J'ai raconté  ici  les doutes légitimes des voisins du 101 CAFFÉ rue du lac sur les conditions de la reprise du café FOLLIET par un ami des LARDORG. Vous avez compris que la raison officielle de la préemption par la Ville pour empêcher la reprise déjà conclue par une enseigne japonisante était de freiner l'essor de la restauration rapide en coeur de ville. Or voilà 2 photographies devant le 101 CAFFÉ qui propose ... de la restauration rapide le midi. Il fallait donc engager une procédure d'expropriation des deux dames qui exploitaient le café FOLLIET pour permettre finalement l'installation d'une activité qui correspond à celle que les LARDORG prétendaient vouloir interdire... De ce fait, faut-il encore douter ? Ou bien ANNECY est-elle devenue à cause des LARDORG la ville du copinage institutionnalisé ? 

 

Les LARDORG au risque du mensonge
Les LARDORG au risque du mensonge
Lire la suite