Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet
Articles récents

Pas de cimetière pour les vélos, juste une clinique !

9 Octobre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

Mme LARDET a tenu à répondre à mon article sur son cimetière de vélos, affirmant que c'était une clinique... Renseignements pris auprès des agents communautaires, il s'agirait bien d'un établissement de soins... palliatifs. Mais l'essentiel est ailleurs. La motion de 52 conseillers communautaires la mettant en cause personnellement pour sa gestion de l'agglomération et en particulier pour la dégradation des conditions de travail du personnel que j'évoquais ici devrait autrement l'inquiéter.

La présentation dans le DAUPHINÉ de la nouvelle stature de la Présidente de l'agglomération que les Républicains seraient prêts a doubler pour les prochaines municipales tombe bien mal, alors que les arrêts maladie s'enchaîne Boulevard des Iles. Denis DUPERTHUY, mis en cause publiquement par Mme LARDET pour ne pas avoir présenté des bilans "sincères" jusque là, s'est fort justement fendu d'un post vengeur, indiquant qu'il saisissait le Préfet de ces propos diffamatoires à son encontre. Il ne devrait d'ailleurs pas attendre la fin du délai de 3 mois prévu par la loi de 1881 pour saisir le Tribunal correctionnel de propos qui portent manifestement atteinte à son honneur et qui sont dépourvus de tout fondement factuel. Voilà qui aura du améliorer au passage le moral des équipes de l'agglomération et en particulier du service des finances que leur Présidente accuse d'avoir préparé et fait voter des comptes qui ne rendaient pas compte de la réalité de la situation financière du Grand Annecy.

Heureusement, les Républicains seront là pour la soutenir, comme le fit Françoise CAMUSSO en 2020... Françoise CAMUSSO si bien récompensée par Mme LARDET que celle-ci abandonna sans tarder le Tunnel sous le SEMNOZ dont Mme CAMUSSO rêvait depuis tant d'années. De combien de jours d'arrêt maladie sera payé le management de Mme LARDET ? C'est la seule question qui importe.

P... 3 ans !

Lire la suite

Le "requiem allemand" à Ste BERNADETTE le 24/11 à 20 heures 30

8 Octobre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

Après une belle année labeur, les  choeurs Grand Ensemble Vocal d'Annecy et GRATIANA de Grenoble, les solistes Delphine DEGOUD DA PONTELLO et Pierre LAUNAY et l'orchestre Orchidée présenteront, sous la direction de Guillaume VAUTIER, "UN REQUIEM ALLEMAND" de Johannes BRAHMS.
Cette œuvre conséquente achevée en 1868 et accueillie avec enthousiasme par le public, rendit célèbre son compositeur.
Tout au long des sept mouvements, le chœur y chante des versets de la Bible choisis par Brahms lui-même, peut-être en hommage à son maître et ami Robert SCHUMANN et en souvenir du récent décès de sa propre mère. 
Œuvre religieuse, UN REQUIEM ALLEMAND n'est pas pour autant destinée à être interprétée dans une "messe des morts" qui, du reste, n'existe pas dans la liturgie protestante.
C'est une méditation, un oratorio qui évoque l'être humain face à la mort, ses peurs et ses consolations que Brahms lui-même hésita à nommer UN REQUIEM HUMAIN.
 
Billets en pré vente par téléphone au 06 81 27 35 84 ou par courriel à tbannecy@gmail.com
 
Le "requiem allemand" à Ste BERNADETTE le 24/11 à 20 heures 30
Lire la suite

Et maintenant la passation des marchés...

7 Octobre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

On voit passer hier un appel d'offres loufoque sur la médiation, mais il en cache un autre plus inquiétant encore. Cette fois, les LARDORG ont besoin de recruter un sous-traitant pour passer les commandes publiques. Vous avez bien lu, c'est une entreprise privée qui passerait les commandes d'une collectivité publique.

 

2.9  Compétences attendues

Les candidats doivent démontrer que l’équipe dédiée dispose des compétences et expériences couvrant les différentes facettes du métier d’acheteur public. Tout d’abord en couvrant les différentes natures d’achat (travaux, fournitures, services), et en disposant d’une connaissance des différentes dimensions de l’achat public :

  • -  Connaissance du cadre juridique du code de la commande publique,

  • -  Maîtrise des techniques et méthode de l’achat,

  • -  Prise en compte des dimensions durables et responsables de l’achat.

    Il n’est pas attendu de connaissances techniques en matière d’achat.

Voici l'état de la Ville en 2023 : recourir au privé pour exécuter le coeur de métier du service public : commander ce qui est utile pour faire fonctionner la Ville.

L'appel d'offres ne prend même pas la précaution de demander aux candidats une déclaration de leurs éventuels conflits d'intérêts. Quid si la structure retenue est une filiale d'un grand groupe climaticide ? Ou d'une grosse entreprie de Travaux publics ? Ou d'une banque ? 

Mais encore, quelle confidentialité sera exigée de ce sous-traitant qui sera au courant des prix des entreprises retenues pour chaque marché dont elle passera les commandes et qui pourra donc les divulguer ? Rien n'est prévu en termes de confidentialité dans l'appel d'offres comme si c'était une mission banale de terrassement ou de plantation d'arbres, alors qu'elle donne accès à des informations confidentielles sur le travail de la commission d'appel d'offres.

Et enfin, pour quelle raison les LARDORG ont-ils besoin d'une telle sous-traitance ? Des départs au sein du service ? Des arrêts maladie ? Du burn-out ? En tous les cas, une situation anormale qui n'a pas été traitée en temps et en heure...

P..., 3 ans !

Lire la suite

Marché municipal sur les fondamentaux de la médiation

6 Octobre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

Alors que les LARDORG se sont déchirés publiquement tout au long du dernier conseil municipal dans une bataille de chiffonniers entre LARDET, GREBER, ASTORG and Co, voilà que la Ville lance un appel d'offres pour de la ...médiation ! 

Le 25 septembre 2023, est paru un appel d'offres rédigé comme suit :

Objet : Consultation pour l’élaboration et l’animation de formations sur les fondamentaux de la médiation à destination des directeurs, de la Direction générale et du cabinet du Maire

Madame, Monsieur,

La ville d’Annecy envisage la passation d’un marché à prix forfaitaire et unitaire pour une :

ELABORATION ET ANIMATION DE FORMATIONS SUR LES FONDAMENTAUX DE LA MEDIATION

Vous remarquerez que cette formation à la médiation ne concerne pas les élus qui ont déjà montré leurs excellentes capacités en ce domaine 🤣. Mais les directeurs, les directeurs généraux et le cabinet du Maire...

On peut en déduire que le comportement des LARDORG a tellement imprégné les services municipaux qu'ils ont maintenant besoin d'apprendre à se parler avec courtoisie, à écouter les arguments des autres, à chercher le meilleur compromis pour la qualité du service rendu aux annéciens, etc. Bref, qu'entre les directeurs, les directeurs généraux et le cabinet du Maire, c'est devenu une telle foire d'empoigne qu'il y a besoin de mettre en place des médiations... Et donc bientôt des médiateurs pour faire fonctionner la Ville...

Voilà donc un nouvel exemple de  l'état dans lequel les LARDORG vont laisser la Ville dans 3 ans... P... que ça va être long pour les annéciens.

Lire la suite

Des polytechniciens manifestent contre les sociétés prédatrices

5 Octobre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

Après les étudiants d'AGRO PARIS TECH, voici des polytechniciens qui s'insurgent contre les entreprises venues les recruter au Forum des entreprises organisée par l'Ecole. Réjouissant de ferveur étudiante pour le climat.

Lire la suite

Rue Jean Jaurès saturée

4 Octobre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

La suppression d'une voie de circulation des voitures sur la rue Jean JAURES entre la rue SOMMEILLER et la rue de LA PAIX pour y créer une piste cyclable qui n'a aucun débouché cycliste à part traverser les passages piétons vient d'être pérennisée par un arrêté municipal.

Pratiquement jamais utilisée par les vélos puisqu'elle ne débouche sur rien, cette voie cyclable, en supprimant une voie de "stockage" des voitures fait remonter la queue des voitures devant le haras, ce qui fait remonter le bouchon jusqu'au rond point de BROGNY... Bref pour 2 vélos par jour qui s'égarent à cet endroit puisque la piste cyclable dédiée est parallèle sur la rue du Président FAVRE, les nuisances pour les riverains de voitures bloquées toute la journée sont permanentes.

C'est avec justesse que l'amie Séverine GRARD vient d'interpeller le Maire car il paraît que l'expérimentation engagée serait pertinente ! Une fois encore, le catéchisme lafarien s'impose au mépris du simple bon sens et du confort des riverains obligés de subir un axe de transit saturé.

Monsieur le Maire
Nora SEGAUD LABIDI (en tant que signataire de l'arrêté)
Marie BERTAND (renouveau démocratique)
   

Nous avons découvert (par hasard) que vous avez signé un arrêté permanent de circulation de la piste cyclable bidirectionnelle de la rue Jean Jaurès, en date du 29 septembre 2023.

Il est dommage, mais c'est une habitude, que ce point n'ait pas été abordé en commission ville durable, qui traite entre autre des mobilités.

Dans cet arrêté, vous justifiiez de cette décision au motif "qu'après une phase de test concluante, il convient de pérenniser les aménagements réalisés".
Aussi, pourriez vous nous préciser  en quoi ce test est concluant ?
- les embouteillages sont toujours aussi nombreux depuis la mise en place de ce dispositif en aout 2021
- les riverains qui nous sollicitent sont excédés de la pollution, du bruit et du trafic incessant sous leurs fenêtres
- les cyclistes utilisent très peu cette piste, et chacun peut le constater au quotidien. Le trafic vélo est sur la rue du Président Favre.

pourriez vous nous transmettre :
- les comptages de vélos ?
- les comptages des voitures ?
- les indices de pollution ?
et bien sur les démarches que vous avez entreprises auprès des riverains et usagers pour prendre en compte leur avis (réunions, concertation, sondages, etc)
 

Lire la suite

CIMADE, nouvelle permanence

3 Octobre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

Cette fois, ce sont deux comoriens qui se présentent. L'un héberge l'autre, mère d'un enfant né en FRANCE, conçu avec un français qui ne s'occupe pas d'elle ni de l'enfant. La mère n'a pas de statut. Elle est là depuis 2018. Son compatriote qui l'héberge s'inquiète : il ne gagne pas assez pour entretenir la mère et l'enfant. Et elle ne peut pas travailler puisqu'elle pense être en situation irrégulière. Il est obnubilé par l'idée qu'il faut que le petit dispose d'une carte d'identité française puisque né en France d'un père français pour que sa mère puisse engager une démarche administrative. Or, la carte d'identité, c'est le père français qui l'a demandée; mais il y a une embrouille et elle n'arrive pas.

La CIMADE lui rappelle qu'il n'y a pas besoin de la carte d'identité : l'acte de naissance de l'enfant suffit pour déposer une demande au titre de la vie privée et familiale. Et que la régularisation devrait être de plein droit compte-tenu de la réglementation applicable. L'homme s'inquiète encore : il est très difficile d'obtenir un rendez-vous à la préfecture; et on lui a dit qu'il fallait produire une carte d'identité de l'enfant. La CIMADE le rassure et lui propose de l'accompagner lors du rendez-vous à la préfecture pour s'assurer qu'on ne demandera pas à la mère un document qui n'est pas obligatoire. 

Une constante dans ces dossiers : le renvoi des dossiers d'une préfecture à l'autre dès qu'un prétexte de compétence existe. Alors que le code des relations entre l'administration et les citoyens exige qu'une administration mal saisie transmette le dossier à la "bonne" administration, cette pratique fait perdre du temps à des personnes fragiles, dépourvues de moyens financiers et ne maîtrisant souvent pas encore la langue française. 

 

Lire la suite

Frédérique LARDET, signalement pour risques psychosociaux

2 Octobre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

Cette fois, la mécanique juridique liée aux risques psychosociaux au Grand Annecy est largement engagée. Suite à la saisine du centre de gestion de la fonction publique territoriale par des agents du Grand Annecy à l'encontre de la Présidente Madame Frédérique LARDET, un rapport de synthèse a été adressé à deux vice-présidents de la collectivité.

C'est l'application de :

La loi de transformation de la fonction publique n°2019-928 du 6 août 2019 dans son article 80 l’article 6 quater et le décret n° 2020-256 du 13 mars 2020(le lien est externe)  imposent à tous employeurs publics  la mise en place « d’un dispositif de signalement qui a pour objet de recueillir les signalements des agents qui s’estiment victimes d’un acte de violence, de discrimination, de harcèlement moral ou sexuel ou d’agissements sexistes et des orienter vers les autorités compétentes en matière d’accompagnement, de soutien et de protection des victimes et de traitement des faits signalés. »

Comme c'est Mme LARDET elle-seule qui est mise en cause comme la responsable des souffrances du personnel, elle ne peut pas répondre au rapport elle-même en tant que Présidente de l'agglomération : étant la coupable présumée elle ne peut être celle qui prend les décisions pour faire cesser la situation de harcèlement dont certains estiment qu'elle est l'actrice.

Situation ubuesque que celle de ces deux vice-présidents en charge d'instruire un dossier qui concerne leur présidente. Quelle va être la suite donnée à ce rapport par le Grand Annecy  ? La réponse sera t'elle à la hauteur ? Comment y remédier en laissant Mme LARDET présider l'agglomération ?  

Lire la suite

Le pape François avec SOS MÉDITERRANÉE

1 Octobre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

C'est une image forte que celle du pape François recevant un gilet de sauvetage utilisé par SOS MÉDITERRANÉE pour recueillir des migrants en passe de se noyer en MÉDITERRANÉE. J'y pensais bien entendu l'autre soir lors de l'évocation de l'engagement de Pierre et Florence DE MENTHON à l'ambassade de FRANCE à SANTIAGO en 1973 pour sauver tous les chiliens qui craignaient la répression de PINOCHET. Ils ne leur demandaient pas de quel parti ils étaient : ces futurs migrants étaient simplement humains. Et il fallait donc les aider juste parce qu'ils étaient humains.

Il faut lire les carnets de Françoise DE MENTHON où elle retrace jour après jour les évènements tragiques qu'elle vit et auxquels elle oppose courage et détermination. Il est en vente au Chateau.

Le pape François a ainsi déclaré : « Nous ne pouvons plus assister aux tragédies des naufrages provoqués par des trafics odieux et le fanatisme de l'indifférence. L'indifférence devient fanatique. Les personnes qui risquent de se noyer, lorsqu'elles sont abandonnées sur les flots, doivent être secourues. C'est un devoir d'humanité, c'est un devoir de civilisation ! » 

« Le phénomène migratoire n'est pas tant une urgence momentanée, toujours bonne à susciter une propagande alarmiste, mais un fait de notre temps, un processus qui concerne trois continents autour de la Méditerranée et qui doit être géré avec une sage prévoyance, avec une responsabilité européenne capable de faire face aux difficultés objectives. » 

Paroles d'un humain solidaire d'autres humains que les pays européens laissent se noyer quand ils n'achètent pas la complicité de bandes de mercenaires comme en LYBIE ou d'apprentis dictateurs comme en TUNISIE.

Le pape François avec SOS MÉDITERRANÉE
Lire la suite

Nuit du droit de l'environnement le 4 octobre à partir de 18 heures

30 Septembre 2023 , Rédigé par Thierry BILLET

Le 4 octobre, au palais de justice, l'annuelle "nuit du droit" est consacrée à ANNECY au droit de l'environnement. J'aurai le plaisir avec les juristes de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT et des confrères annéciens d'animer cette soirée. Ma présentation est intitulée "Droit de l'environnement, droit de l' impossible" . Reprenant le titre du livre du premier ministre de l'environnement en 1971, Robert POUJADE qui livra ses souvenirs ministériels sous le titre "le ministère de l'impossible" en 1975. Depuis, plus de trente ministres de l'environnement se sont succédés et leurs livres "posthumes" racontent tous la même marginalisation de ce portefeuille ministériel entre les Finances, l'Agriculture et l'Industrie (le ministère du nucléaire). Le ministre actuel n'aura même pas de livre à écrire puisqu'il est inodore et inconnu. 

Pour ce qui concerne le droit de l'environnement, et fort logiquement compte-tenu du nanisme politique du Ministère qui devrait faire évoluer ses normes, le bilan n'est pas meilleur.

J'essaierai le 4 octobre, à partir de mon expérience professionnelle de conseil de nombreuses associations environnementales devant la juridiction administrative comme devant la juridiction pénale, de tirer quelques enseignements de 30 années de pratique. Mes engagements aux côtés de l'association pour le respect du site du Mont Blanc contre la réouverture du Tunnel aux camions, de la FNATH dans le dossier de l'amiante, de la CRIIRAD à propos des conséquences sanitaires de Tchernobyl, ou de l'association des victimes de l'incinérateur de Gilly sur Isère suite à la pollution aux dioxines  permettent sur le moyen terme de discerner des invariants et des écueils répétitifs que je me propose d'exposer à 19 heures en salle C du Palais; sans oublier les résultats obtenus.

Lire la suite