Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Pas de sous pour le social, dixit Mme SERRATE, maire adjointe d'ANNECY

Publié le 17 Octobre 2021 par Thierry BILLET

Il faut lire l'entretien réalisé par le DAUPHINÉ du 14 octobre avec Mme SERRATE, maire adjointe au social à ANNECY, à propos de l'infestation de rats au centre d'hébergement d'urgence MA BOHÊME. Mme SERRATE nous y explique qu'elle "a appelé le service concerné pour qu'il intervienne"; mais qu'elle ne s'est pas rendue sur place. Elle ajoute : "On sait qu'on doit rénover le CHRS Ma Bohême. Mais il n'y a pas de sous. On court après des budgets d'investissements qu'on a pas". Puis "Le budget du social est proche de zéro pour l'investissement". "Comprendre que ce n'est pas une priorité pour la majorité" décode le Dauphiné.

Ce que confirme Mme SERRATE en indiquant qu'elle s'est faite rétorquer son budget d'investissement pour 2022; et que si elle y parvient "d'ici la fin du mandat, (elle) sautera de joie".

On comprend mieux pour quelle raison, interrogé sur sa politique sociale par MEDIAPART, le Maire ASTORG ait parlé ... des saisonniers dans les stations de ski.

Que pensent les élus socialistes de CRAN GEVRIER de ce sous-investissement dans le social qu'ils cautionnent lors des arbitrages budgétaires ? 

Mais aussi, comment accepter qu'une maire adjointe n'aille pas sur place se rendre compte de la situation d'urgence dans laquelle se trouvent le personnel et les sans abris ? Qu'elle se contente d'appeler le service concerné ? A quoi sert un(e) élu(e) si il ne se déplace pas sur le terrain ? 

​​​​​​​Pour faire sa comm' sur son budget participatif bidonné, la nouvelle majorité a un million d'euros à dépenser. Mais pour un investissement nécessaire pour les plus déshérités, il n'y a pas de sous. La clientèle politique de cette majorité municipale "écologiste et de gauche" est celle des trentenaires nantis qui votent et surfent aisément sur les réseaux sociaux,  et de se désintéresser des pauvres qui ne votent pas.  Segmentation des annéciens au détriment de la solidarité municipale vers les plus pauvres qui a marqué les années BOSSON/RIGAUT. 

 

commentaires

Exportation de déchets nucléaires en RUSSIE

Publié le 12 Octobre 2021 par Thierry BILLET

Une nouvelle et utile campagne de GREENPEACE à propos de l'exportation secrète de nos déchets nucléaires en RUSSIE au moment où l'on essaie de nous présenter comme inéluctable la relance du programme électronucléaire au lieu de développer réellement les énergies renouvelables.

commentaires

Budget participatif à ANNECY, du vent comme le reste !

Publié le 10 Octobre 2021 par Thierry BILLET

Un "projet" c'est ce qu'on a l'intention de faire et l'estimation des moyens nécessaires à la réalisation. Un budget participatif, c'est un budget dédié à des projets émis par la société civile. Un budget participatif à ANNECY, c'est un catalogue d'idées environnementales pour la plupart, sans chiffrage, sans délai de réalisation et avec un maximum de "mousse communicationnelle" autour.

Mais concrètement, aucune des idées émises ne constitue un réel projet qui puisse être mis en oeuvre en 2022. Ils 'agit la plupart du temps d'idées sympathiques tellement générales qu'elles ne peuvent être engagées sans un gros travail des services municipaux pour les mettre en application. Et pour certaines qui figuraient dans les programmes des listes municipales en mars 2020 et n'ont pas été mises en oeuvre par l'actuelle majorité ( exemple de la plantation d'arbres fruitiers...). 

Ce qui frappe également c'est l'absence de projet émanant d'associations qui pourraient trouver là un accélérateur de réalisation. Exactement l'inverse de l'appel à projets associatifs que j'avais lancé autour de la transition numérique pour aider les associations à réduire la fracture numérique au sein de la cité.

Beaucoup d'esbroufe encore et toujours, et pas assez de travail pour préparer les dossiers en amont d'un vote qui sera parfaitement démagogique puisque dénué de calendrier de mise en oeuvre.

 

commentaires

Transition écologique "maitrisée"

Publié le 6 Octobre 2021 par Thierry BILLET

Pendant que les médias font leur cirque sur ZEMMOUR and Co et que les candidats de droite à la présidentielle promettent de sortir la France des règles de l'Union européenne en matière d'immigration en violation de la Constitution et des normes applicables; et donc sans aucune possibilité (heureusement !) d'y parvenir, une petite musique concernant la transition écologique fait son chemin. Celle de la transition écologique "maitrisée" : autrement dit = comment freiner le développement de l'éolien et de la méthanisation sans lesquels nous n'atteindrons jamais les objectifs de réduction des gaz à effet de serre. Alors qu'ici ou là, quelques adeptes du "pas de ça près de chez moi" manifestent, la droite et MACRON écoutent cela d'une oreille attentive. Manifestement heureux que cela leur donne le prétexte de freiner le développement des énergies vertes.  Puisque leur projet est de relancer le nucléaire dès les présidentielles passées, tout ce qui permet de ne plus installer d'éoliennes est bienvenu. Idem sur la méthanisation qui sèmerait le trouble en milieu rural alors que l'on produit 0,7 Twh de bio gaz et que la consommation française de gaz est de 500 Twh importés en quasi intégralité. Tant pis pour la balance commerciale et pour l'indépendance énergétique ! 

En 2022, ceux qui trouvaient inacceptables des éoliennes démontables et des méthaniseurs de quelques mètres de haut adoreront les "petites" centrales nucléaires annoncées par Emmanuel MACRON disséminées sur le territoire.

La même musique démagogique contre les étrangers et contre la transition écologique qui rassure le "français moyen" sur son pré carré franchouillard alors que la lutte contre le nouveau régime climatique exige constance et pédagogie. 

 

commentaires

Qualité de l'air, silence à ANNECY

Publié le 30 Septembre 2021 par Thierry BILLET

Il est toujours intéressant de comparer les promesses de campagne et leur mise en oeuvre effective. Prenons l'exemple de la qualité de l'air qui alimentait les critiques de Mme LARDET (souvenez vous "Annecy respire !" c'était il y a des milliards d'années... en fait moins de 18 mois...) et de M. ASTORG à propos de la politique que je conduisais avec JLR.

Rien moins qu'un Plan local de la qualité de l'air, un fonds air bois pertinent, une convention de plusieurs millions d'euros avec la Région, un travail de fond sur la Zone de Faible Emission, l'installation d'une cinquantaine de capteurs de qualité de l'air sur l'ensemble du territoire de l'agglomération avec le projet VIZIONN'AIR, etc.

Cette question défrayait la chronique alimentée par les associations de défense de l'environnement justement particulièrement actives sur ce sujet. Aujourd'hui, alors que ni ASTORG, ni LARDET n'ont pris une mesure de plus que nos engagements, les associations ne disent plus rien. Elles ne pourront pas le dire à l'agglomération lors des ateliers climat puisqu'il n'y en a plus; que Mme LARDET ne les reçoit pas et que M. ASTORG quand il reçoit les Amis de la Terre leur joue du pipeau sur le thème "on ne peut pas tout faire en un an"... 

Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) divise de manière drastique ses seuils de recommandation, l'air n'est donc plus pollué à ANNECY puisque ni GREENPEACE, ni les AMIS DE LA TERRE, ni FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT n'en disent plus rien.

Pourtant les faits sont têtus.

Avec les nouvelles recommandations de l'OMS, la limite d’exposition annuelle à ne pas dépasser pour les PM 2,5 est divisée par deux : elle passe de 10 microgrammes (µg) par mètre cube à 5 µg/m3. Celle pour le NO2 est divisée par quatre : de 40 à 10 µg/m3.

C'est un bond énorme qui rend la question encore plus difficile à résoudre à l'échelle d'une intercommunalité. On pourrait s'attendre de la part de nos grands écologistes donneurs de leçons qu'ils se saisiraient à la Ville et à l'agglomération de cette évolution normative. Mais comme ils ne savent pas comment affronter cet enjeu, il est passé sous silence. Ah comme c'était plus facile quand on pouvait raconter n'importe quoi  sur la qualité de l'air comme le fameux article de M. DIX NEUF qui serait dangereuse et déplorable à ANNECY (cf. ci-dessous).

Rien n'a été amélioré depuis leur élection; ce sera un échec de plus à mettre au crédit de l'attelage ASTORG/LARDET.

 

commentaires

Je me suis trompé...

Publié le 29 Septembre 2021 par Thierry BILLET

J'avais pronostiqué la victoire de PIOLLE devant JADOT. Je me suis trompé : Mme ROUSSEAU a doublé PIOLLE sur sa gauche au premier tour. Et les élus verts qui soutenaient PIOLLE ont décidé de voter JADOT pour éviter l'image "super gauchiste" de Mme ROUSSEAU qui les aurait desservi localement. Ça s'est joué sur un fil.

Mais JADOT est élu et PIOLLE renvoyé en correctionnelle pour ne pas avoir suivi les recommandations de son service des marchés publics 2 ans de suite pour une manifestation culturelle grenobloise.

Il reste le plus difficile pour Yannick JADOT : convaincre qu'il est un candidat qui veut gouverner vraiment et s'adresser à toute la société. Exactement l'inverse de la majorité du parti des VERTS... Bon courage ! Pour ma part, j'ai déjà (beaucoup) donné...

commentaires

Les trous écologistes dans leur raquette

Publié le 28 Septembre 2021 par Thierry BILLET

Logiquement on pouvait s'attendre à ce que nos politiques municipales en faveur de la rénovation thermique des logements "J'écorénove ma copropriété"  ou des écoles et le soutien actif aux initiatives de production locale d'énergie renouvelable (soutien en 2018 & 2019 à la coopérative solaire "LA SOLAIRE DU LAC" par exemple) allaient être boostés par François ASTORG. 18 mois après leur élection, les écologistes annéciens n'ont lancé aucun nouveau chantier de rénovation thermique des écoles et ils n'ont lancé aucun nouveau projet d'installations photovoltaïques coopératives. Ils se sont raccrochés à une initiative universitaire ancienne pour la toiture de l'école VALLIN FIER pour stocker la chaleur dans le sous-sol. Quand je pense qu'ils avaient voté contre le projet de quartier à énergie positive de NOVEL qui avait une autre ampleur ! En réalité, ils ne font rien. Bavasser sur le "participatif mais ne rien construire de concret. Et à ce propos, comment ne pas souligner l'absence de poursuite des "ateliers du climat"  qui permettaient le lien direct entre la société civile et les élus du territoire sur les enjeux de la transition écologique ? Plus aucune réunion depuis juin 2020. Quant au travail avec les jeunes de "Youth for climate", j'ignore si il a été poursuivi. Tout cela prend du temps, de l'énergie, de l'engagement quotidien. Toutes choses qui semblent étrangères aux élus majoritaires d'aujourd'hui.

commentaires

Règlement de compte au SPLENDID HOTEL

Publié le 27 Septembre 2021 par Thierry BILLET

Madame LARDET vient de se prendre une avoinée sur Facebook de la part des propriétaires du SPLENDID HOTEL qui mérite le détour. Marc et Barbara LÉONARD lui reprochent avec force d'avoir fait le jeu de MAC DONALD dans la reprise du restaurant Hyppopotamus à côté de l'Hôtel sur la quai Eustache Chappuis ; mais aussi ils  s'étonnent qu'elle ait pu avoir des informations confidentielles sur les discussions commerciales en cours entre MAC DONALD et les professionnels propriétaires et acheteurs. De là à penser que compte-tenu de ses fonctions éminentes chez BURGER KING puis chez ACCOR, elle ait eu des contacts avec MAC DO, cela n'effleure pas les rédacteurs qui le notent néanmoins comme une hypothèse. Ceci serait d'autant plus incroyable que le PDG d'ACCOR fut au début des années 2010 l'ancien patron de MAC DONALD Europe, Monsieur HENNEQUIN débarqué en 2013 semble t'il. Pour une maire adjointe en charge du commerce, voilà qui n'est pas une publicité dont elle aurait bien fait de se passer. D'autant que les LÉONARD rendent un hommage appuyé à Jean-Luc RIGAUT qui a tout fait pour empêcher l'installation de MAC DONALD, politique reprise par François ASTORG après qu'il ait pris une volée de bois vert pour son indécision initiale dans ce dossier. Je vous rappelle à ce sujet mon post du 7 septembre 2020 après celui du 5 septembre...

commentaires

Julos BEAUCARNE

Publié le 26 Septembre 2021 par Thierry BILLET

Julos BEAUCARNE vient de mourir. Il aura été depuis mes années d'adolescence le chanteur poète et engagé que je n'ai cessé d'aimer. C'est par lui que le 11 septembre restera d'abord pour moi le 11 septembre 1973, date du coup d'Etat au CHILI avant le 11 septembre 2001. Ecoutez "Lettre à KISSINGER" s'il vous plaît.

 

commentaires

Zone de faible émission

Publié le 10 Septembre 2021 par Thierry BILLET

Les donneurs de leçons d'hier sur la qualité de l'air, à commencer par MM. MARIAS et DIX-NEUF, n'en disent plus rien. Un détour par le site internet du GRAND ANNECY montre qu'il n'y a pas un mot sur la Zone de faible émission que nous avons lancée en 2019. Mme LARDET, partisane acharnée des péages urbains, a oublié ses diatribes de députée en la matière.

Alors que la Métropole de LYON vient d'annoncer un projet ambitieux de suppression programmée des véhicules de catégorie crit'air 5 à 2 d'ici 2026, et ouvert une consultation publique et un conseil de citoyens (une trentaine) pour rendre un avis; le Grand ANNECY ne semble pas avoir avancé d'un iota depuis l'élection des Verts.

La question de l'acceptabilité sociale de mesures d'exclusion des véhicules les plus polluants souvent possédés par les ménages les plus modestes est bien entendu centrale. Face au risque sanitaire à long terme, la menace immédiate de ne plus pouvoir utiliser son auto ne pèse pas lourd.

Mais le duo (on ne peut plus parler de "binôme") ASTORG/LARDET s'est engagé pendant la campagne municipale auprès de GREENPEACE pour supprimer le diésel d'ici 2025 à ANNECY. Comment veulent-ils le faire ? Une fois de plus, des paroles verbales qui n'engagent que ceux qui y ont cru...

Avec JLR, nous avions rencontré GREENPEACE en mars 2020. Je vous rappelle ci-dessous les engagements que nous avions pris en dehors de toute démagogie.

 

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 > >>