Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet
Articles récents

COVID-19 MARCHÉS - soutien aux producteurs de produits locaux

24 Mars 2020 , Rédigé par Thierry BILLET

COVID 19 – LA VILLE A VOS COTES

Mardi 24 mars 2020

La ville d’Annecy organise chaque jour les conditions de maintien du service public, répond aux besoins des usagers et des acteurs de la lutte contre le Covid-19, et s’engage en faveur des acteurs économiques impactés.

MARCHÉS D’ANNECY: LA VILLE APPLIQUE LES RÈGLES NATIONALES CONCERNANT LA VENTE DES PRODUITS ALIMENTAIRES.

Conformément aux règles et préconisations gouvernementales, la Ville décide :

  • La suppression des principaux marchés dès demain matin.

Cela concerne les marchés de la vieille ville et du boulevard du Taine à Annecy, des Pommaries à Annecy-le-Vieux, de Chorus à Cran-Gevrier et de Champ Fleuri à Seynod.

Et en accord avec le Préfet de la Haute-Savoie :

  • Le renforcement des consignes sanitaires sur les points de vente de proximité

Cela concerne les petits marchés de proximité de Vieugy, du Vallon à Cran-Gevrier, de Meythet, de Novel et des Teppes à Annecy. En effet, ces marchés constituent des circuits de distribution indispensables évitant la concentration de la population sur un nombre limité de magasins et participant à la limitation des déplacements.
La Ville espacera les étals. De même, des distances de sécurité seront tracées au sol afin d’éviter la promiscuité et une communication aux entrées de ces marchés de proximité et sur chaque stand rappellera les consignes sanitaires et de comportement à chacun.

  • Le soutien à la vente de produits locaux

La Ville d’Annecy met en place des sites dédiés à la vente de produits locaux par les producteurs eux-mêmes. Ces sites, d’accès contrôlé, permettront de réguler le nombre de clients simultanés et de séparer les flux entrant et sortant, et avec un espacement suffisant des points de vente. Ils seront installés dans des cours d’écoles. Le premier site sera organisé à l’école Vaugelas de 8h à 13h, dès vendredi matin.

Lire la suite

COVID-19 premier Centre de consultation et d’orientation à ANNECY

24 Mars 2020 , Rédigé par Thierry BILLET

COVID 19 – LA VILLE A VOS COTES

Mardi 24 mars 2020

La Ville d’Annecy ouvrira, dès demain mercredi, son premier Centre de consultation et d’orientation, dans les locaux du Centre médico-sportif. Seuls y seront admis les patients réorientés par le 15 ou par un médecin traitant.

Piloté par l’Ordre des médecins et le centre 15, ce Centre de consultation et d’orientation a été entièrement conçu, en collaboration avec l’association de permanence de soins des médecins généraliste du bassin annécien, selon un dispositif évolutif, pour accueillir les patients en toute sécurité. Il est uniquement destiné à désengorger les urgences hospitalières et les cabinets médicaux.

Qui y sera accueilli ?

Seules seront accueillis, sur rendez-vous, les personnes adressées par le service d’appel des urgences médicales (le 15) ou par un médecin traitant. Celles-ci seront alors prises en charge par un médecin, pour une consultation médicale adaptée qui permettra de les orienter vers une prise en charge adaptée à leur situation clinique et à leur contexte personnel.

Aucun malade se présentant spontanément ne sera pris en charge.

N’appelez pas le Centre et ne vous déplacez pas
N’appelez par le Centre médico-sportif directement, le numéro de téléphone n’est pas en service, et ne vous rendez pas, de votre propre chef, dans ce Centre, vous ne serez pas pris en charge. Il vous faudra d’abord contacter les urgences médicales (le 15) ou votre médecin traitant qui vous réorienteront, si besoin, dans ce Centre de consultation et d’orientation.

Lire la suite

Une réalisation de la commune nouvelle : la rénovation thermique de l'école du CEP

24 Mars 2020 , Rédigé par Thierry BILLET

La rénovation thermique de l'école du CEP à SEYNOD est une réalisation emblématique de la commune nouvelle d'ANNECY qui a permis la réalisation de ce projet que la Ville de SEYNOD ne pouvait financer seule. Un exemple de la synergie positive créée par la fusion voulue et animée par Jean-Luc RIGAUT. Mais ce n'est pas le seul : les travaux sur l'école COTFA à MEYTHET sont bien avancés également. Et l'école du VERNAY à CRAN est dans les starting blocs. Tout ceci a été permis par les moyens supplémentaires dégagés par la dynamique financière de la fusion .

Construit en 1972, le Groupe Scolaire du CEP à Annecy, accueille des classes de maternelle dans sa partie de plain-pied, des classes d’élémentaire dans sa partie en R+2, un logement, un restaurant scolaire/municipal.
Ce Groupe Scolaire présentait une enveloppe vétuste, avec des bétons apparents comportant des cannelures en béton et des parements parfois fortement endommagées.

Les bureaux au R+2 hébergeaient jusqu’en juillet 2018 le pôle social de la Ville de Seynod. Il a été transformé en salles de classes et retrouve ainsi sa fonction d’origine, conformément au programme.

Avant la rénovation énergétique, les consommations annuelles d’énergie s’élevaient à 472 MWh pour un coût de plus de 30 000 € TTC. La rénovation énergétique permettra de réaliser une économie d’énergie de 47%, une réduction des émissions de CO2 de près de 50%. Cette école atteindra le niveau BBC rénovation et bénéficiera de la revente des CEE.

La transformation de cette école est très significative comme en témoigne ces quelques photos avant et après travaux :

 

 

Lire la suite

CORONAVIRUS, les mesures prises par la Ville d'ANNECY

23 Mars 2020 , Rédigé par Thierry BILLET

Le point par Jean-Luc RIGAUT sur ODS précisant toutes les actions de la VILLE entièrement tournées vers l'aide aux personnes isolées et fragiles, tout en maintenant l'accueil à l'école des enfants des soignants 7 jours sur 7, l'hygiène de la Ville, le service de l'eau potable et la collecte des déchets.

04 50 88 67 36, le numéro à retenir pour l'assistance aux personnes en difficulté à diffuser partout.

Du concret au service des annéciens, pas du blabla comme le font encore les listes  de Mme LARDET et M. ASTORG qui continuent la campagne municipale sur les réseaux sociaux en pleine crise sanitaire.

Lire la suite

Pas de yaourts dans le tri !

23 Mars 2020 , Rédigé par Thierry BILLET

Petit rappel de tri : Merci de ne pas jeter les pots de yaourt et les emballages en plastique dans le tri sélectif. Des employés sont contraints  de les retirer au centre de tri de VILLY LE PELLOUX.

Pas de yaourts dans le tri !
Lire la suite

C'est un vélo antivirus ?

22 Mars 2020 , Rédigé par Thierry BILLET

M'a demandé une dame dans la rue ...

C'est un vélo antivirus ?
Lire la suite

COVID-19, fin de partie ?

22 Mars 2020 , Rédigé par Thierry BILLET

"Il faut oser le dire : ce n’est pas le virus qui tue (il est bénin pour les personnes en bonne santé), ce sont les pathologies chroniques qu’on a laissé honteusement se développer en favorisant des industries toxiques au détriment du bien commun et de la santé de population."  Je vous invite à lire l'article ci-dessous écrit sur son blog de LA TRIBUNE DE GENÈVE par Jean-Dominique MICHEL le 18 mars. Les articles suivants sont au moins aussi intéressants.

Lire la suite

COVID 19 - LA VILLE A VOS COTÉS

21 Mars 2020 , Rédigé par Thierry BILLET

COVID 19 – LA VILLE A VOS COTES

En conformité avec les directives nationales, la Ville d’Annecy organise les conditions de maintien du service public, répond aux besoins des usagers et des acteurs de la lutte contre le Covid-19, et sengage en faveur des acteurs économiques impactés.

1- Les enfants des personnels de santé accueillis ce week-end.

Ce week-end, la Ville poursuit son accueil des enfants des personnels de santé, en collaboration avec l’Éducation Nationale.
Des écoles et crèches sont ainsi mobilisées avec le personnel nécessaire.

Cet accueil est indispensable pour que les personnels mobilisés sur le front de la lutte contre l’épidémie puissent s’acquitter de leur tâche dans les meilleures conditions !

2- « Plan COVID 19 », le soutien aux séniors,

Le plan Covid-19 qui, sur le modèle du plan canicule, accompagne les séniors, comptabilise à ce jour :
-500 appels à des personnes isolées,
-plus de 150 appels/jour sur le numéro unique mis en place

-50 déjeuners livrés par jours (une vingtaine en début de semaine) en plus du portage à domicile effectué par l’agglomération du Grand Annecy.

Pour la Ville d’Annecy, il est essentiel qu’un lien permanent soit préservé avec les personnes les plus âgées (+ de 70 ans), fragiles ou handicapées, en cette période où le confinement aggrave davantage encore l’isolement.
Une équipe d
agents dédiée, est mise en place pour veiller au quotidien à leur santé, leur bien-être et rompre l’isolement.

Pour joindre l’équipe : 04 50 88 67 36
3 - Personnes en situation de précarité, prolongation du plan hivernal

Le plan hivernal est prolongé de deux mois, jusqu’au 31 mai prochain
Les services publics municipaux, à destination des personnes sans domicile fixe, sont maintenus. Les centres d’hébergement resteront ouverts jusqu’à la fin du mois de mai.
Le nombre de chambres d’hôtels à disposition du 115 est augmenté

Un nouveau lieu d’accueil des personnes sans domicile est mis en place, avec l’aide de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à l’internat du lycée Germain Sommeiller. Il permettra aux bénéficiaires de disposer d’un espace individuel avec salle d’eau.

Il est en effet essentiel pour la Ville, que cette population déjà très fragile, ne soit pas la première contaminée (ni source de contamination) par le virus. Les héberger à travers la Ville, dans des lieux de vie adaptés à l’isolement et équipés, est un moyen de leur faire respecter les mêmes consignes sanitaires que celles imposées à l’ensemble des habitants d’Annecy.

Il faut également remercier l’Ordre de Malte qui poursuit ses maraudes et la Croix-Rouge pour l’aide alimentaire, notamment.

3- Cérémonies de mariage ou de Pacs, nouvelles dispositions

Suite à une directive du procureur de la République du 19 mars, toutes les cérémonies de mariage ou de pacs sont reportés sauf cas exceptionnels (situations d’urgence, les mariages in extremis notamment, sur instruction du Procureur).

4- Propreté / hygiène, des actions essentielles.

Les services de ramassage des ordures ménagères de l’agglomération et de propreté urbaine de la Ville sont maintenus.

La Ville appelle les Annéciens à veiller à rentrer leurs containers à l’issue de la collecte, pour des questions d’hygiène et de sécurité.
Les toilettes publiques sont fermées.

5- Soutien à la vie associative, la ville accompagne ses associations.

Elle soutiendra financièrement toutes celles qui ont subi ou vont subir des pertes liées à l’annulation de leurs événements.

6- Une plateforme d’échange au service des annéciens.

La Ville va mettre en place, sur son site Internet, une plateforme destinée à mettre en lien toutes les bonnes volontés proposant leur aide et les personnes susceptibles d’en avoir besoin. Plus d’infos, dans les prochains jours !

Consultez les informations concernant le coronavirus Covid 19 sur www.annecy.fr

Aujourd’hui, sur la page Covid 19 du site internet de la Ville et sur sa page Facebook,

interview : « Ce que fait la Ville pour les personnes en grande difficulté sociale ».

www.annecy.fr / www.facebook.com/VilleAnnecy / www.instagram.com/villeannecy

 

Lire la suite

2 sites remarquables pour période de confinement

21 Mars 2020 , Rédigé par Thierry BILLET

Cette fois et au moins pour 15 jours, nous avons le temps de nous informer sérieusement. Je vous recommande deux sites gratuits l'un tourné vers le monde arabe "ORIENT XXI", l'autre généraliste alimenté par des universitaires "CONVERSATION". De quoi alimenter notre réflexion sur le monde tel qu'il est.

Lire la suite

Les bonnes pratiques pour éviter de contaminer vos compagnons de confinement

20 Mars 2020 , Rédigé par Thierry BILLET

Les bonnes pratiques pour éviter de contaminer vos compagnons de confinement

L’épidémie de coronavirus ne cesse de s’étendre et Emmanuel Macron a décidé de mettre en place le confinement généralisé des personnes pour freiner la dissémination de la maladie.

Nous sommes désormais (presque) enfermés, parfois à plusieurs, parfois nombreux, dans notre logement. Une décision indispensable pour limiter la propagation, mais qui n’empêche pas que se dissémine le virus au sein d’un même foyer. Pour éviter d’infecter ses colocataires, il est d’abord important d’avoir en tête quelques éléments sur le virus.

Un virus particulièrement contagieux

Le SARS-CoV-2, responsable de la maladie dite du Covid-19, est un virus qui possède un génome à ARN et est de type enveloppé, à l’instar du virus de la grippe. Cette enveloppe est composée de lipides, des graisses, qui sont dégradées par le savon et sensibles à l’alcool, d’où l’intérêt de l’utilisation des savons ou des solutions hydroalcooliques.

Lorsque cette enveloppe est dégradée, le virus ne peut plus se fixer sur les cellules et les infecter, il est par conséquent inactivé.

Comment le virus se dissémine-t-il alors aussi facilement dans la population, contrairement à son petit cousin le SARS COV1, responsable de l’épidémie de 2003 ? Il semble que ce soit en partie lié au fait qu’il se fixe 10 fois plus facilement sur les cellules humaines, et que les malades, voire les asymptomatiques, libèrent beaucoup de virus.

Voici quelques conseils pour éviter la contamination si un malade se déclare dans le logement.

Renouvelez l’air

Le printemps arrivant, il faut en profiter pour bien aérer son logement, c’est le meilleur moyen pour l’assainir par l’élimination des virus en suspension.

Rappelons-le, la transmission se fait majoritairement par les gouttelettes d’aérosol émises par le malade (lorsqu’il tousse, éternue, parle, postillonne, etc.). L’étude citée plus haut avance que le virus peut survivre pendant trois heures en phase aérosol.

Une aération de 10 minutes par pièce permet de renouveler l’air. Même si votre logement est équipé d’une ventilation mécanique contrôlée, elle est ici insuffisante – et ne fonctionne souvent pas correctement.

Diminuez l’humidité

L’aération permet aussi de diminuer l’humidité présente. En effet, l’humidité générée par les activités de lavage, de ménage, de toilette – multipliées par le confinement – contribue à maintenir le virus dans les aérosols, et donc augmente le risque de transmission entre les occupants.

Elle peut aussi entraîner le développement des moisissures dont les spores peuvent irriter les voies respiratoires et favoriser l’infection virale. L’humidité contribue également à la prolifération des acariens qui entraînent des réactions allergiques chez les personnes susceptibles, et donc encore un terrain favorable à l’infection virale par la fragilisation des cellules des voies respiratoires.

Laissez entrer le soleil !

Laisser rentrer le soleil par l’ouverture des fenêtres, si c’est possible, permet de diminuer la charge virale par l’action virucide des rayons ultraviolets sur les surfaces potentiellement contaminées.

Même si les données sont parcellaires et les systèmes de surveillance différents, il semble que le virus prolifère moins dans les pays chauds et secs, vraisemblablement par la moindre survie du virus en phase aérosol et sur les surfaces. Attention, il s’agit bien des surfaces : exposer le malade au soleil ne va pas tuer chez lui le virus !

Veillez à avoir une hygiène irréprochable

Côté hygiène, il faut bien évidemment appliquer les recommandations d’éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, se laver les mains, et bien sûr éviter les embrassades avec son conjoint ou ses enfants s’ils présentent des symptômes.

Le malade est vivement encouragé à porter un masque si c’est possible – plus utile pour protéger les autres qu’à se protéger soi-même. Il faut aussi bien sûr se laver les mains régulièrement, et notamment après avoir été en contact avec des objets potentiellement souillés par le malade. Il vaut mieux privilégier dans ce cas le lavage au savon.

Les données de survie du virus sur les surfaces montrent qu’il résiste 4 heures sur le cuivre, jusqu’à 24 h sur le carton et 2 à 3 jours sur le plastique et l’inox. Ces données, même si elles ont été publiées avant d’être expertisées, sont du même ordre d’idée qui ce qui a été observé pour le SARS-CoV-1 et pour d’autres virus de même structure.

Si cela est possible, le malade doit être confiné dans sa chambre et éviter au maximum les contacts. Même si on ne peut l’exclure, il n’y a aucune étude signalant la possible transmission par voie alimentaire.

Nettoyez les toilettes

Il faut aussi savoir que le SARS-CoV-2 est également excrété dans les selles. Un minimum de précautions peut donc être pris : notamment, bien abaisser l’abattant des toilettes avant de tirer la chasse d’eau.

Il peut en effet y avoir émission d’aérosols contaminants, cela vient d’être démontré pour les norovirus, principaux virus impliqués dans l’épidémie de gastroentérite hivernale, dans une étude qui n’est pas encore publiée. Nettoyer la lunette après le passage du malade apparaît également nécessaire. Pour cela, la plupart des produits d’entretien (ou simplement du savon) sont efficaces.

Les mesures de confinement pour éviter les contacts, les mesures d’hygiène et d’aération, et tout simplement le bon sens, permettront de venir à bout de cette épidémie. L’arrivée du printemps nous y aidera.

Lire la suite